AccueilHomeGalerieFAQCalendrierRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Rappels importants

Ici, nous demandons : 15 lignes de RP minimum,
une orthographe soignée, et avoir au moins 13 ans.
La lecture du règlement est indispensable. Pensez-y !

Et l'intrigue ?

L'histoire de notre forum est construite comme une énigme
à résoudre. Ici, tout le monde peut devenir un héros.
Vous voulez y participer ? Lisez ceci.

Partagez | 
 

 Calme et sérénité - Fin d'après midi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miss Je-sais-tout
Sylvia Stender
avatar
Miss Je-sais-tout
Féminin
Age : 29

Espace perso

Mood & RP en cours :
 



MessageSujet: Calme et sérénité - Fin d'après midi   Ven 11 Juin - 15:42

Ce jour-là, la bibliothèque grouillait de monde. La nuit était tombée, et personne n'avait plus le droit de se promener dans le parc du château, suite aux nouvelles règlementations de l'école. Alors une bonne partie des Serdaigles et Poufsouffles, qui lisaient habituellement sur les bancs du parc, avaient investi la bibliothèque. Et pas seulement eux, d'ailleurs. Sylvia aimait le calme. Elle aimait également être à l'aise en farfouillant dans les rayons et avoir de la place à une table pour étaler son prêt quotidien de douze livres. Elle avait bien tenté la salle commune, mais c'était pire que tout. Les Serdaigles qui ne voulaient pas s'enfermer à la bibliothèque - parce qu'il fallait y faire un minimum de bruit (quoiqu'à ce propos, Mme Pince devenait légèrement laxiste suite aux interdictions de batifoler dans le parc) - étaient bruyamment rassemblés dans leur tour.

Ainsi, Sylvia s'était laissée guider au fil de ses pas, qui la menèrent jusqu'à la salle des trophées. Au moins, c'était un endroit calme. Et rempli de récompenses offertes aux meilleurs élèves. Et aux joueurs de Quidditch, certes.

Une blason en argent retint l'attention de Sylvia. Il était assez crasseux, comparé à tous les autres qui brillaient de mille feux. Ce qui était plutôt étonnant quand on connaissait le goût du concierge, Argus Rusard, pour la propreté.

"Services spéciaux... rendus à Poudlard... Tom Elvis... Jedusor" déchiffra-t-elle avec difficulté.

Lorsqu'elle eu prononcé le dernier mot, elle eu un léger mouvement de recul. Mais pas de peur, non. Ce nom, elle le connaissait. Il s'agissait du nom complet du plus terrible mage noir qui avait sévit sur le monde sorcier et moldu pendant des années... Voldemort... il n'était à présent plus qu'un sujet de cours d'histoire de la magie, qui en passionnait certains et en ennuyait d'autres. Sylvia avait toujours été fascinée par ce personnage. Elle avait du mal à se l'avouer, mais c'était le cas. Il avait été le plus abjecte des êtres durant toute sa vie... mais il fut également un enfant abandonné puis un adolescent rejeté et... un être terrible. Sylvia Stender avait lu de nombreuses choses à son sujet. Et si tout semblait dire qu'il était le mal incarné depuis toujours, elle croyait elle, aux paroles d'Albus Dumbledore. "Ce sont nos choix qui montrent ce que nous sommes vraiment, beaucoup plus que nos aptitudes". Tom Elvis Jedusor, quand il portait encore ce nom... avait fait les mauvais choix...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sylvia-stender.blogspot.com/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Calme et sérénité - Fin d'après midi   Ven 11 Juin - 23:47

Mila était partie à la bibliothèque car elle ne pouvait pas profiter du bon air extérieur et surtout du regard de ses congénères. Les restrictions de Poudlard sur le fait de pouvoir se promener dans le parc de Poudlard avait fait qu'elle ne pouvait se pavaner comme elle le faisait tout les jours devant les garçons et les filles des autres maisons. Mila avait décidé d'occuper le seul endroit où elle était certaine qu'il serait bondé de monde qui pourrait la regarder du coin de l'œil. Au bout de quelques minutes cependant, elle remarqua que certaines personnes ne la regardaient pas comme d'habitude. Elle jeta un rapide coup d'œil avec son miroir de poche à son visage et découvrit horrifiée une énorme tache d'encre qui recouvrait le coin de sa bouche. Elle avait du se faire cela quand elle avec fait passer sa plume le long de ses lèvres d'une façon qu'elle savait divine. Elle se précipita hors de la bibliothèque espérant que personne ne la verrait. Au troisième étage, elle entendit les pas d'autres élèves qui arrivaient. Ne pouvant se montrer ainsi défigurer, elle se précipita dans la première pièce aux portes ouvertes devant elle. Mila referma la porte précipitamment. En reculant, elle heurta quelqu'un se qui la fit sursauter.

-Par le sourire de Lockhart, s'exclama t-elle en se retournant.

Son cœur manqua un battement. Elle regarda de haut la personne qui était devant elle et qui l'avait surprise. Il s'agissait d'un petite blonde qu'elle se rappela avoir vu à la table des Serdaigles. Mila la jugea tout de suite. Elle avait de beau cheveux bouclé mais terne malgré sa couleur d'un blond de blé. Elle avait des cernes ce qui prouvait qu'elle ne devait pas dormir beaucoup. Sans doute occupée à lire la tonne de livres qu'elle portait dans ses bras. Elle la trouva tout de suite pathétique. Cependant, elle ne pouvait ignorer aucun élève question de "standing". Elle lui tendit alors la main et dit d'une voix fluette et pleine de mépris :

- Bonjour, je ne pense pas que nous nous connaissons. Je suis Mila Burkhart... et tu es....
Revenir en haut Aller en bas
Miss Je-sais-tout
Sylvia Stender
avatar
Miss Je-sais-tout
Féminin
Age : 29

Espace perso

Mood & RP en cours :
 



MessageSujet: Re: Calme et sérénité - Fin d'après midi   Sam 12 Juin - 10:15

Sylvia Stender était toute absorbée par ses réflexions quand quelque chose la heurta de plein fouet. Elle fit aussitôt volte-face, pour se retrouver nez à nez avec une jeune fille de Serpentard, actuellement en deuxième année si sa mémoire était bonne. Du haut de ses douze ans, Mila Burkhart était ce qu'on pouvait appeler une peste. Elle aimait le regard des autres sur elle, elle méprisait tout le monde, et n'avait d'intérêt que pour son physique - pas trop désagréable à regarder cela dit. Du moins, c'était ce qui en ressortait quand on ne la connaissait que de vue.

"Oui, je sais qui tu es", répondit Sylvia, sortant de sa rêverie. "Parce que je connais les noms de tous les élèves", ajouta-t-elle rapidement, afin d'éviter toute confusion. Il n'aurait pas fallu que la tête de Mila n'enfle encore plus. "Moi, c'est Sylvia Stender. Préfète en chef chez les Serdaigles", se présenta-t-elle en lui serrant la main en retour, par politesse.

Sylvia ne put s'empêcher de jeter un nouveau regard à la médaille terne de Tom Elvis Jedusor. Puis reposant son regarte sur Mila, Sylvia remarqua une belle tâche d'encre sur son visage. Impossible de ne pas l'avoir remarquée avant, sauf en ayant été distraite comme Sylvia le fut quelques secondes auparavant.

"Mila, tu as une énorme tâche d'encre sur le visage... un coup de baguette ne serait pas de trop", lâcha-t-elle avec son habituel ton de supériorité.

La préfète en chef de Serdaigle pensa un moment sortir sa baguette pour aider la jeune fille. Bien que peste, personne ne méritait de rester ainsi. Les adolescents étaient parfois cruels. Et dans cet état, elle deviendrait bien rapidement la risée de l'école... jusqu'à ce qu'un autre élève se ridiculise à son tour, et alors la tâche de Mila serait oubliée. Cependant, Sylvia se ravisa. En deuxième année, elle devait sans doute pouvoir faire ça toute seule.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sylvia-stender.blogspot.com/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Calme et sérénité - Fin d'après midi   Sam 12 Juin - 14:42

Mila serra brièvement la main de Sylvia. Elle essuya ostensiblement sa main sur sa robe de sorcier montrant bien le dégout qu'elle éprouvait pour la Serdaigle. Celle-ci prétendait connaitre le nom de tout les élèves de Poudlard, Mila ne put s'empêcher d'exprimer son mépris avec un petit bruit de bouche. Qui avait l'intérêt de connaitre le nom de tout les élèves d'une école? L'important était pour elle qu'eux connaissent son nom, l'inverse était inutile. Sylvia fit allusion à la tâche qu'elle avait sur le coin des lèvres et Mila sentit son visage devenir cramoisie. Une vague de colère et de honte monta en elle. Si la blonde, informait les autres de cela ça réputation en était finie. Si ses parents apprenaient qu'elle osait être négligée à Poudlard s'en était tout autant fini pour elle aussi.

-Merci je l'avais déjà remarqué, répondit-elle d'un ton hautain. Pourquoi crois-tu que je me serais aventurée dans cet endroit crasseux sinon?

Elle avait employé un ton qui indiquait que toute personnes saine d'esprit aurait évité ce genre d'endroit. Son regard s'attarda encore sur Sylvia.

"Mon dieu comment certaines personnes peuvent être aussi négligées?" pensa-t-elle.

Elle soupira de résignation et prononça la formule adéquate.

-Récurvite

Mila sortit son miroir de sa poche et s'observa attentivement. La tâche qui recouvrait nettement le coin de sa bouche avait disparu. Elle leva les yeux vers Sylvia et remarqua ce que la jeune Serdaigle regardait avant qu'elle n'arrive. Elle s'approcha de l'écusson et lit l'inscription. Ses yeux s'écarquillèrent et elle tourna la tête vers Sylvia faisant voler ses cheveux avec soin.

-Ne me dit pas que tu essayes de fricoter avec le mal? demanda-t-elle avec un sourire ironique. Je t'en prie. Tu as beau avoir l'esprit brillant, penses-tu réellement en avoir la carrure?

Elle regarda attentivement l'écusson passant amoureusement son doigt sur la vitre qui la séparer de l'objet. Sans se retourner vers la Serdaigle elle continua :

-Le seigneur des ténèbres était puissant. Il n'avait aucune peur, aucune conscience. Il savait ce qu'il voulait et n'avait pas peur d'écraser les autres, à les faire souffrir pour obtenir ce qu'il désirait.

Elle se retourna vers Sylvia brusquement faisant voler dans l'autre sens ses cheveux bruns.

-En as-tu l'étoffe Sylvia? Es-tu prête à tuer pour obtenir ce que tu veux? Es-tu prêt à trahir sans vergogne et à te battre sans relâche?

Tout en prononçant ces mots elle s'était rapproché de Sylvia baissant la voix et appuyant sur chaque syllabe.

-A moins que tu aies une curiosité mal placée? reprit-elle de sa voix habituelle.
Revenir en haut Aller en bas
Miss Je-sais-tout
Sylvia Stender
avatar
Miss Je-sais-tout
Féminin
Age : 29

Espace perso

Mood & RP en cours :
 



MessageSujet: Re: Calme et sérénité - Fin d'après midi   Sam 12 Juin - 19:42

Après avoir serrée la main de Sylvia, Mila l'essuya sur sa robe, montrant ouvertement le dégoût qu'elle avait pour la jeune Serdaigle. Un sourire s'étira sur le visage de la préfète en chef :

"Et moi qui pensait que tu avais plus de classe que cela. Souiller ta robe de sorcier avec la sueur de ma main qui s'est déposée sur la tienne. Quelle erreur !" dit-elle d'un air hautain, un sourire moqueur sur les lèvres.

Mila Burkhart semblait jauger Sylvia du regard. De toute évidence, la blondinette ne jouait pas dans la même cour qu'elle. Sylvia Stender était tout ce qu'il y avait de plus naturelle. Elle coiffait soigneusement ses cheveux bouclés chaque matin, se lavait le visage dans la salle de bain des préfets, puis posait ses lunettes sur son nez. Pas de mascara, de fond de teint ou tout autre artifice n'était de mise pour elle. Mais si Sylvia n'en avait pas besoin, elle comprenait également que Mila pouvait en ressentir l'utilité. Après tout, si Sylvia brillait par son intelligence, il fallait bien que la Serpentard trouve son moyen à elle, de briller.

L'élève de deuxième année réussit son sort de récurvite. Sylvia aurait bien aimé qu'elle se loupe et agrandisse la tâche, mais soit. C'était déjà une bonne chose : elle connaissait au moins un sort. Cela lui serait sans doute utile lorsqu'elle loupera sa prochaine manucure.

Mila tourna le regard vers la vitrine devant laquelle Sylvia était restée un bon moment. La jeune fille partit aussitôt dans un délire sur Tom Elvis Jedusor, le mal, et tout ce qui en découlait. Sylvia ne la coupa pas, laissant échapper un bâillement bien audible lorsque celle-ci termina enfin son monologue sans queue ni tête.

"De toi à moi, à quoi cela peut-il te servir de savoir pourquoi je me suis attardée devant cette vitrine, mh ?" lui demanda-t-elle avec un sourire bien trop large pour être sincère. "Il me semble que tu te fiches pas mal de tes semblables, non ?"

Sylvia marqua une pause, puis reprit :

"Cela dit, ça m'intéresse. Oui, c'est plutôt amusant de te voir parler ouvertement du Mal avec un grand M, quand tu sais sans doute à peine épeler le mot. Ce n'est pour te faire de la peine", ajouta-t-elle avec un sourire hypocrite, "mais tout le monde sait de quoi tu es capable. Te maquiller. Attirer l'attention. Te maquiller encore. Mais le Mal, tu as beau dire ce que tu veux, tu ne sais absolument pas ce que c'est," termina-t-elle d'un ton sec.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sylvia-stender.blogspot.com/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Calme et sérénité - Fin d'après midi   Sam 12 Juin - 21:41

Mila éclata de rire. La Serdaigle devait sans doute se prendre pour quelqu'un de plus important et des plus intelligente qu'elle. Cependant, ce que la préfète semblait ne pas savoir c'est que Mila était l'une des meilleures de son année. Une autre Serpentard la dépassait d'à peine quelques points.

-De toi à moi ma chère Sylvia, répondit Mila avec un ton condescendant. Tu as totalement raison. Je me fiche totalement de ce que tu fais ici. Pleurer sur ton sort où essayer de te rendre plus intelligente pour cacher tes défauts peu m'importe. Mes parents m'ont toujours dit de faire du social quand je voyais une personne en détresse. Bizarrement, mon radar à presque explosé en te voyant.

Mila contourna Sylvia pour se rapprocher de la porte. D'un geste désinvolte elle remit ses longs cheveux savamment sur ses épaules.

-Tu penses tout savoir, reprit Mila sur le même ton. Les livres ne font pas tout. Tu peux te moquer autant que tu le souhaites. Tu peux apprendre autant que tu veux. Que sais-tu de la vie? Que sais-tu du monde extérieur? Ce que tu en as lu dans les livres? Laisse moi rire. Sur ce ma tonne de maquillage et moi-même allons te laisser retourner à ta misérable petite vie. Miss je-fayotte

Dans un mouvement étudié elle fit un tour sur elle même et sortit de la salle des trophées.

flèche sort du RPG
Revenir en haut Aller en bas
Miss Je-sais-tout
Sylvia Stender
avatar
Miss Je-sais-tout
Féminin
Age : 29

Espace perso

Mood & RP en cours :
 



MessageSujet: Re: Calme et sérénité - Fin d'après midi   Dim 13 Juin - 10:53

Mila Buckhart éclata de rire au nez de Sylvia. Ce qui la vexa un peu, bien que cela venait de trop bas pour réellement l'atteindre. Tout ce que Mila disait sur les livres, Sylvia l'avait déjà entendu. Ce n'était pas nouveau. C'était d'ailleurs la première attaque que toute personne tentait de lui faire lorsqu'il fallait riposter. Un large sourire se dessina alors sur son visage. Elle était fière d'elle : cela ne l'atteignait pas.

"Buckhart," dit-elle tandis que Mila finissait son monologue sur les livres, "cela t'étonnerait sûrement, mais ce que tu viens de me dire est d'une originalité telle que je songe actuellement à ma reconversion vois-tu", dit-elle d'un ton moqueur. "Sincèrement", reprit-elle avec sérieux, "ouvrir un livre de temps en temps ne te ferait pas de mal. Je t'assure que ce n'est pas cela qui te coupera du monde ou fera couler ton mascara."

Mila Buckhart sortit de la salle des trophées d'une façon fortement ridicule, du point de vue de Sylvia. Certes, son mouvement capillaire aurait sans doute émoustillé un élève de première année, mais si elle visait plus vieux, il faudrait qu'elle étudie sérieusement ses sorties faussement théâtrales. À cette pensée, Sylvia ne put retenir un petit rire amusé. Mila, "étudier". Cela avait de quoi en faire rire plus d'un.

Ayant terminé de rire sur le dos de la jeune fille de Serpentard, Sylvia se retourna vers la vitrine, jetant un nouveau coup d'oeil à la médaille de Tom Elvis Jedusor. Un sourire de compassion se dessina sur le visage de la Serdaigle. Elle secoua mentalement ses idées pour les remettre en place, et s'accroupit au pied de la vitrine pour entamer un nouveau livre "Essai sur la naissance du Mal."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sylvia-stender.blogspot.com/
Préfet en chef
Ace Cannan
avatar
Préfet en chef
Féminin
Age : 23

Espace perso

MessageSujet: Re: Calme et sérénité - Fin d'après midi   Mer 29 Sep - 11:49

C'était un début de journée assez morose. La veille au matin, Ace et sa cousine était tombés sur des écriteaux menaçant de la salle de Risèd. Cela inquiétait tout le monde. Flavie semblait particulièrement touchée et elle le foudroyait du regard lorsqu'il lui demandait si elle allait bien. Elle lui répondait alors méchamment : « Mais comment ça pourrait aller ? Tu te rends compte ou pas de la menace qui plane au-dessus de nos têtes ? » Il avait cessé de vouloir la consoler, cela semblait impossible, d'autant qu'elle s'était mis en tête que, puisqu'ils avaient découverts les mots les premiers, se serais eux les prochains sur la liste. Ace avait nié cette éventualité en disant que cela n'avait pas de sens. Malgré cela, un doute était survenu en lui et il craignait une apparition de la salle. Il était alors devenu paranoïaque et guettait le moindre signe anormal.

De plus, comme si cela ne suffisait pas, le temps était gris, maussade, humide. Ace se rassurait en regardant les buissons verts, rouges, la couleur était encore présente et cela le rassurait. Ce qu'il détestait le plus c'était la neige. Le ciel blanc, le sol, les arbres, les maisons, etc. Tout était pâle, sans vie. C'était insupportable, il aimait le Printemps pour pouvoir enfin revoir toutes ses couleurs auxquels ils tenaient tant.

Ace était rarement seul, plus encore depuis qu'il y avait la salle du Risèd, il s'était mis en tête que plus ils étaient nombreux moins il y aurait de risque que la salle s'en prenne à eux. Il était toujours avec une personne au minimum. Cependant, personne n'avait voulu descendre avec lui au troisième étage. Quelques instants plus tôt, il faisait un devoir avec deux collègues poufsouffle, il avait besoin d'un renseignement sur une personne connue dans le monde des sorciers et ses récompenses. Cela avait été simple, mais les livres en disaient très peu sur sa solidarité à Poudlard, il avait été d'accord pour descendre dans la salle des trophées et récolter les informations dont il avait besoin.

Il entra dans la pièce, qu'elle n'était pas sa surprise d'y rencontrer Sylvia ! Mais cela tombait bien, il avait justement à lui parler. Depuis l'autre soir, il n'en avait pas eu l'occasion et il croyait lui devoir des explications ou des remerciements.

Seulement il avait l'impression qu'elle le décevrait, elle réagirait comme à son habitude et l'enverrai balader, Ace s'était dit que si se serait le cas, il ne ferait plus aucun effort avec elle et adopterait son premier -et très certainement dernier- ennemi. Il s'approcha doucement, la voyant déjà rouler des yeux ou le foudroyer du regard.

-Sylvia tu as un instant ? J'aimerais te parler de l'autre soir si tu l'acceptes...

_________________
Ace Cannan, pour vous servir ou vous détruire Poufsouffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Je-sais-tout
Sylvia Stender
avatar
Miss Je-sais-tout
Féminin
Age : 29

Espace perso

Mood & RP en cours :
 



MessageSujet: Re: Calme et sérénité - Fin d'après midi   Jeu 30 Sep - 13:43

Assise aux pieds d'une vitrine, son Essai sur la naissance du mal déjà bien entamée, Sylvia n'entendit pas tout de suite les bruits de pas s'approcher en sa direction. Sa lecture était passionnante. Il était rare qu'un historien ou philosophe, tout du moins, un sorcier, sache si bien parler d'une chose qu'il était plus convenable de taire en société : le mal. Pourtant, Sylvia était certaine qu'on affrontait bien mieux une chose en la connaissant qu'en ignorant tout d'elle. Pensant cela, la préfète en chef de Serdaigle nota mentalement qu'elle devrait emprunter ces douze livres quotidiens autour de l'eau, le lendemain matin. C'était peut-être ça, la clef. Du moins, pour elle : tout savoir de sa plus grande peur pour être capable de l'affronter.

Une voix l'interpella. Une voix qu'elle connaissait bien : celle de Ace Cannan. L'élève le plus lâche et le plus ennuyeux qu'elle n'avait jamais rencontré. Il voulait lui parler. Voilà qui tombait mal : elle était occupée. Soupirant, Sylvia mémorisa le numéro de page où elle en était, et referma son livre avec douceur. Laissant son sac au sol et déposant son livre par-dessus, Sylvia se leva pour être à la même hauteur que le jeune homme.

"Que veux-tu ?" demanda-t-elle d'un ton neutre, sans prendre la peine de le saluer.

Plus vite il en viendrait aux faits, plus vite Sylvia pourrait revenir à sa lecture. Le lieu était si calme habituellement : peu d'élèves s'amusait à traîner dans les parages. Cela leur rappelait généralement de mauvais souvenirs : des nuits à astiquer, à la main, des trophées et récompenses, pour avoir enfreint le règlement.

D'ailleurs, que venait faire Ace ici ? Ce n'était pas l'endroit rêvé pour ouvrir un club de duel : les vitrines risquaient de ne pas apprécier d'être ficelées. Rusard encore moins. Avait-il trouvé une autre idée lumineuse pour se mettre dans le pétrin et finir par ne pas assumer ses actes ? Sylvia pensait pourtant qu'il aurait retenu la leçon de la veille...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sylvia-stender.blogspot.com/
Préfet en chef
Ace Cannan
avatar
Préfet en chef
Féminin
Age : 23

Espace perso

MessageSujet: Re: Calme et sérénité - Fin d'après midi   Lun 18 Oct - 22:25

Ace était debout. Dans un premier temps il avait pensé s'asseoir près d'elle. Les discussions assises étaient plus calmes, il fallait se lever pour dégainer sa baguette, quoi qu'avec Sylvia, rien n'était moins sur ! Seulement il n'eut pas le temps de s'asseoir. Après avoir levé le regard vers lui, l'avoir jaugé à travers ses lunettes. Elle avait refermé son livre et s'était levée. Elle frotta ses vêtements, ignorant ainsi Ace pendant quelques secondes. Puis elle se retourna vers lui et lui demanda d'une voix glaciale :

- Que veux-tu ?

*Oh, moi aussi je suis content de te voir aujourd'hui Sylvia, Oh tu as très bonne mine Sylvia, bonjour !*

Son ton, son allure. Il devait en venir aux faits, elle n'accepterait pas qu'il diverge, bien que cela ai été son intention. Ce qu'il voulait ? S'excuser. Comment ? Il l'ignorait. Sans prendre le temps de réfléchir plus longtemps il répondit à Sylvia.

- Je voulais m'excuser. Je me suis réellement comporté comme un idiot, je n'aurais pas dû. Depuis que je te connais je ne commets que des erreurs les unes sur les autres et, évidemment, à chaque fois que cela arrive, c'est toi qui es dans les parages. Maintenant je n'ai rien à te reprocher, au contraire. D'ailleurs je n'ai pas à m'excuser, pas à toi normalement, tu n'es pas un professeur tu es juste une élève... Mais, je te respecte, je ne comprends toujours pas pourquoi tu nous as laissé partir l'autre soir. Et j'aimerais comprendre, savoir ce que tu penses réellement.

Il inspira, déglutit et continua :

- Tu préférerais qu'à l'avenir je me tienne loin de toi et que j'arrête de t'embêter ? C'est l'impression que tu me donnes et je comprendrais si c'était le cas... Mais j'espérais qu'on puisse oublier nos différents, effacer l'ardoise, repartir à zéro et peut-être devenir ami.

_________________
Ace Cannan, pour vous servir ou vous détruire Poufsouffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Je-sais-tout
Sylvia Stender
avatar
Miss Je-sais-tout
Féminin
Age : 29

Espace perso

Mood & RP en cours :
 



MessageSujet: Re: Calme et sérénité - Fin d'après midi   Mar 19 Oct - 10:31

Ace Cannan en vint rapidement aux faits. Il cherchait à s'excuser, sans vraiment vouloir s'excuser puisqu'elle n'était pas un professeur mais qu'une simple élève. Chose qui fit tiquer Sylvia bien qu'elle ne le coupa pas. Elle voulait savoir tout ce qu'il avait à lui dire avant de lui répondre. Mais tout de même... Sylvia n'était pas juste une élève. Elle était préfète en chef et étudiait à Poudlard depuis cinq ans.

Heureusement, Ace ajouta qu'il la respectait. Ce qui était déjà une bonne chose : tant de monde avait oublié ce qu'était le respect des autres.

Le jeune Poufsouffle termina son monologue en lui proposant de tout recommencer à zéro. Une chose assez saugrenue qui ne manqua pas de faire sourire Sylvia. La vie n'était pas un tableau noir que l'on effaçait selon notre bon grès. Tout ce qui a un jour été écrit sur l'ardoise laisse une trace. Elle en savait quelque chose. Revenir en arrière, cela n'était pas possible. Jamais.

"Lorsque l'on enfreint le règlement, il ne sert à rien de s'excuser. Ni à un professeur, ni à une préfète en chef comme moi. On s'excuse lorsqu'on a fait du mal à quelqu'un. Pas quand on enfreint des règles qui sont mises en place pour notre sécurité" répondit-elle d'un ton autoritaire.

Sylvia marqua une pause. C'était là une chose importante pour elle. Peut-être avait-elle tendance à jouer sur les mots ? Peut-être était-ce là son caractère de première de classe qui ressortait. Mais quoi qu'il en était, s'excuser n'était pas le bon mot. Ni la bonne attitude. Il fallait assumer ses actes ainsi que les conséquences de ceux-ci. Voilà qu'elle était la conduite à adopter.

"Je n'ai aucun intérêt à envoyer des élèves en retenue. Cela ne me rapporte pas des points en plus sur ma moyenne", expliqua-t-elle d'un ton neutre. "Quand bien même cela m'en rapporterait, je ne saurais d'ailleurs qu'en faire", ajouta-t-elle avec un sourire de satisfaction. "T'envoyer en retenue n'aurait sans doute eu aucun impact sur toi. Tu es prêt à ramper pour t'excuser, et je trouve ça désolant. Quand on commet une stupidité, on l'assume. Parce qu'on avait une raison de le faire. Et si le règlement ne nous a pas empêché de le faire, c'est que cette raison tient toujours, même auprès d'une personne d'autorité. Cela ne veut pas pour autant dire qu'on a raison. Mais au moins, quand on assume ses actes, on est en mesure d'en assumer les conséquences. C'est déjà ça de pris."

Comprendrait-il ce que Sylvia voulait dire ? Elle n'en était pas sûre. Les gens faisaient de plus en plus de choses idiotes sans raison. Sans même une seule raison valable à leurs propres yeux. C'était peut-être ça, la chose la plus terrible. Agir sans savoir pourquoi.

"Je suis désolée Ace, mais effacer l'ardoise, personne ne le peut. Tous nos actes laissent une trace. C'est ainsi."

Cela voulait-il dire qu'ils ne seraient jamais amis ? Qu'ils seraient voués à se faire la guerre ? Non, Sylvia se fichait pas mal de tout ça. Considérer Ace Cannan comme un ennemi aurait été ridicule. Il l'exaspérait. Mais cela n'en faisait pas pour autant une personne qu'elle détestait. Peut-être finirait-il simplement par la laisser indifférente ?

"Je ne suis pas sûre que nous pouvons être amis. Nous sommes trop différents", ajouta-t-elle sans sécheresse dans la voix. "Les différences sont parfois des points d'entente. Mais... tu es un Poufsouffle. Un Poufsouffle trop gentil pour te risquer à devenir ami avec moi."

Sylvia lâcha ces derniers mots sans s'en rendre compte. Elle se tut alors, regardant Ace droit dans les yeux. Pourquoi avait-elle dit ça ? Se pensait-elle méchante ? Cela n'avait pas de sens. Les Serpentards l'étaient. Pas elle. Et même si elle avait failli être envoyé...

Non, cela n'avait pas de sens. Mais ravaler ses mots n'en auraient pas eu davantage. Si elle l'avait dit, c'était sans doute qu'un fond de vérité était là... quelque part dans ces mots assez cruels pour elle-même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sylvia-stender.blogspot.com/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Calme et sérénité - Fin d'après midi   

Revenir en haut Aller en bas
 

Calme et sérénité - Fin d'après midi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Hpsse - Forum RPG, Poudlard interactif :: Partie RPG : l'aventure vous appelle ! :: Intérieur du Château :: 3ème étage :: Salle des trophées-