AccueilHomeGalerieFAQCalendrierRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Rappels importants

Ici, nous demandons : 15 lignes de RP minimum,
une orthographe soignée, et avoir au moins 13 ans.
La lecture du règlement est indispensable. Pensez-y !

Et l'intrigue ?

L'histoire de notre forum est construite comme une énigme
à résoudre. Ici, tout le monde peut devenir un héros.
Vous voulez y participer ? Lisez ceci.

Partagez | 
 

 Perdu II [fin d'après-midi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Perdu II [fin d'après-midi]   Dim 27 Juin - 23:32

Une fois de plus Nate s'était égaré dans le château en voulant rentrer dans sa salle commune. Et dire que normalement, il était sensé se rendre à la volière...

Ses chances de trouver le local des rapaces postaux étaient déjà fort minces à la base, mais elles furent totalement compromises par l'irruption du préfet des Gryffondor. Enfin, indirectement, se corrigea-t-il.

Une jeune pouffsouffle s'était proposée pour le guider vers la volière, et son aide eut été sans aucun doute salutaire sans l'irruption d'Alex Auhesse. Enfin, disons plus exactement la tension que Nate avait perçue entre ces deux personnes, entre d'un côté la surprise d'Alex Auhesse et son indiscrétion et de l'autre la tentative d'esquive de la jeune fille de Pouffsouffle.

Il ne se rappelait que trop bien les dires du préfet, à savoir qu'il le considérait comme un rival, un ennemi. Le serpentard trouvait dommage de confondre défiance et hostilité déclarée, mais les choses étaient ainsi. Il ne chercherait pas à changer cela, car ce que pensait le préfet lui était parfaitement égal. C'était ainsi, pour le mieux ou pour le pire.

Pour sa part, le serpentard n'avait jamais fait montre d'autant d'hostilité ; il se contentait d'être prudent, voire très méfiant, mais il ne cherchait pas querelles. Ce n'était pas dans sa nature. Il prenait les gens comme ils venaient, sans chercher ni à les flatter ni à les humilier.

C'est pourquoi il avait préféré opérer un repli stratégique quand il s'était rendu compte du fait que la fille de Pouffsouffle ne souhaitait pas rester avec le gryffondor. Nate s'était aussitôt dit que le préfet, déjà inamical, risquait de devenir franchement hostile si il pensait que Nate accaparait une personne qu'il connaissait depuis plus longtemps, selon toutes vraisemblances.

Mais maintenant, il était de nouveau perdu, et cette fois, il ne risquait pas de tomber sur un secours providentiel qui lui éviterait d'errer dans ses sombres corridors jusqu'au couvre-feu.
Revenir en haut Aller en bas
Elfe de maison
Sigmund
avatar
Elfe de maison
Masculin
Age : 109

Espace perso

MessageSujet: Re: Perdu II [fin d'après-midi]   Lun 28 Juin - 22:13

Sigmund avait passé la majeure partie de l'après-midi, caché derrière une énorme gargouille au cinquième étage, près de l'entrée de la salle de bain des préfets. À cette heure-ci, il était rare de croiser quelqu'un à cet étage, ce qui en faisait un endroit parfait pour se reposer et échapper à la corvée de préparation du dîner.

Quand il entendit des bruits de pas, Sigmund sursauta, serra son poing autour de l'anneau doré, et se risqua à passer la tête derrière la gargouille pour voir qui approchait. Une jeune élève. En première ou deuxième année, à en juger par sa taille et son visage encore très enfantin. Il arborait également les couleurs de Serpentard. Sans aucun doute un casse-pied hors pair. Mieux valait-il se tenir à l'écart de ce petit bonhomme. Sigmund avait tout à fait horreur des farces que les élèves de cette maison infligeaient aux elfes. Et pas seulement de cette maison, d'ailleurs. Ceux de Gryffondor aimaient beaucoup en faire de même.

Lorsque Sigmund repassa la tête du côté du mur pour se cacher de nouveau, il donna un coup dans la gargouille, ne pouvant laisser échapper un "Aïe" de douleur. Il décida qu'il était alors plus sage de se montrer. Et surtout, cela l'éviterait de passer pour un couard. Ce qu'il n'était pas.

"Sigmund vous salue, monsieur", dit-il avec une indescriptible politesse, tout en sortant de derrière la gargouille. "Sigmund vous prie de l'excuser. Sigmund était occupé à nettoyer cette gargouille et n'avait pas vu monsieur. Sinon, Sigmund se serait empressé de vous saluer plus tôt," ajouta-t-il en baissant la tête en signe de servitude, le poing toujours fermement serré.

_________________
"Personne ne touchera à mon précieux..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Perdu II [fin d'après-midi]   Lun 28 Juin - 23:51

Le serpentard aux cheveux platine avait entendu un cri de douleur ; puis, un petit être humanoïde sortit de derrière une gargouille. La créature avait des traits un peu difforme, avec un gros nez bulbeux, des oreilles tombantes et pointues et elle était chauve. La créature était vêtu d'un étrange vêtement, sorte de toge crasseuse avec un blason de Poudlard. La petite créature était donc au service de l'école, se dit-il.

Nate s'accroupit au sol, et posa son playmobil qu'il tenait toujours à la main. Les yeux dans le vague, il réfléchissait de nouveau à la survenance de ce petit personnage. Nate ne l'aurait sans doute jamais remarqué, d'ailleurs, si il n'était pas sorti de lui-même de l'ombre ; il avait entendu toute sorte de bruits en chemin, et cela ne le troublait plus.

Il n'avait pas bien compris tout ce qu'avait dit la créature, mais Nate fut très mal à l'aise face à la servilité de Sigmund.

Pourquoi doit-il me saluer? Pourquoi m'appelle-t-il 'monsieur'? Je n'ai que 11 ans. Il doit me prendre pour quelqu'un.

La créature parlait d'elle à la troisième personne ; cela lui rappela un autre enfant qu'il avait croisé, quandil avait fréquenté l'école spécialisée où sa belle-mère l'avait inscrit, avec toutes les meilleures intentions du monde. Il n'y était pas resté longtemps, mais il gardait encore le souvenir des autres pensionnaires, qui se balançaient d'avant en arrière, pendant qu'un autre dessinait avec ses doigts la langue tirée, alors qu'un autre pleurait face à un coin de mur ou encore de celui qui justement parlait de lui à la troisième personne en emboitant des légo. Une grande salle de classe aux murs jaune pâle, couverts de dessins aux couleurs criardes rouge, bleu, jaune, des lignes droites tracées avec violence, des spirales vertigineuses ou encore un simple bonhomme tordu sur un fond ocre. Il ne s'y était vraiment pas plu du tout : il s'y ennuyait.

Le yeux vers un coin de la gargouille, il dit à Sigmund :

« -Vous vous trompez, je crois », dit-il à mi-voix, en posant l'index sur son playmobil. « -Je ne suis qu'un serpentard de deuxième année. Pas un professeur. » Il observa du coin de l’œil Sigmund, avant de continuer :

« -Pour être tout à fait exact, je me suis perdu en cherchant ma salle commune. Pouvez-vous m'indiquer le chemin, je vous prie? »

Le serpentard jugea malpoli de demander à la créature ce qu'elle était au juste ; à en juger par sa pauvre mise et son attitude profondément soumise, il est clair qu'il était un domestique, et mal traité qui plus est. Il était difficile de dire si Sigmund était maigre, ou si il était normal d'aspect pour une créature de son espèce. Il conclut donc de ses observations que Sigmund était complètement avili, et qu'on avait nié sa dignité, son droit à exister. Il valait donc mieux ménager ce petit être qui semblait bien misérable et seul dans ce couloir sombre et poussiéreux.

« -Vous me rappelez quelqu'un que j'ai connu, M Sigmund... » dit-il à voix basse. Puis, il rangea dans sa poche le playmobil, et replia ses bras autour de ses genoux avant de dire :

« -Quand vous me l'aurez dit, je vous récompenserai, M Sigmund. En dédommagement du temps perdu. Etes-vous d'accord? »
Revenir en haut Aller en bas
Elfe de maison
Sigmund
avatar
Elfe de maison
Masculin
Age : 109

Espace perso

MessageSujet: Re: Perdu II [fin d'après-midi]   Mer 30 Juin - 21:42

Le jeune élève de Serpentard répondit à Sigmund qu'il se trompait, et qu'il n'était pas un professeur de l'école. Sigmund n'était pas idiot à ce point. Il savait bien qu'un garçon aussi petit que lui, et au visage si lisse et si enfantin ne pouvait être qu'un élève. Était-il en train de lui faire une mauvaise blague ? Possible. Pourtant, il n'avait pas l'air de préparer un mauvais coup...

"Sigmund sait bien que vous êtes seulement élève à Serpentard. Sigmund n'est pas idiot monsieur", couina-t-il, légèrement vexé du comportement de l'élève.

Le jeune homme était perdu. Il cherchait sa salle commune. Faisait-il encore une mauvaise blague au vieil efe de maison que Sigmund était ? Jusqu'à preuve du contraire, la salle commune des Serpentards ne logeait pas au cinquième étage mais aux sous-sols. N'importe quel abruti pouvait voir de ses yeux qu'il était loin d'être sous terre, ne serait-ce que par la présence de fenêtres dans les murs.

Le garçon ne lui laissa pas le temps de répondre, ajoutant qu'il lui faisait penser à quelqu'un qu'il avait connu... tout en lui donnant le sobriquet de "Monsieur". Sigmund fronça les sourcils, cherchant à sonder les pensées du garçon. N'arrivant à rien par ce procédé, Sigmund opta pour la vil moquerie d'un indigeste Serpentard. Comme toujours.

"Monsieur ne devrait pas se moquer de Sigmund. Sigmund est peut-être un vieil elfe de maison qui ne peut utiliser une baguette, mais Sigmund peut tout de même user un peu de magie sans cela," dit-il d'une voix haut perchée. "Si la salle commune de monsieur se trouvait par ici, il y a bien longtemps que Sigmund aurait une baguette entre les mains et des chaussettes aux pieds !" s'exclama-t-il, indigné.

Serrant l'anneau dans sa main gauche, de colère, Sigmund fit un pas dans la direction de l'élève, avant de reprendre :

"Pourquoi monsieur se moque de Sigmund ? Sigmund ne se souvient pas d'avoir refusé d'offrir de la nourriture à monsieur puisque Sigmund n'a jamais vu monsieur auparavant."

Sigmund croisa les bras, l'anneau toujours fermement tenu dans sa main gauche, un regard noir posé sur le Serpentard.

_________________
"Personne ne touchera à mon précieux..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Perdu II [fin d'après-midi]   Jeu 1 Juil - 9:02

Nate n'avait absolument pas compris la réponse de la créature -un elfe de maison- s'était il appelé. Ses propos semblaient incohérents et dépourvus de la plus élémentaire logique. Sigmund semblait vexé, c'était certain, mais est-ce que cela expliquait l'absence totale d'intelligibilité de ses dires?
La créature était probablement plus sénile que simplette ; impossible d'évaluer son âge.

Il croit que je me moque de lui, alors que je ne lui ai pas manqué de respect. Je l'ai traité avec la plus élémentaire et formelle courtoisie, et il a l'air contrarié. De plus en plus illogique. Il sait que je suis élève et m'appelle 'monsieur'. Or je l'ai appelé de la sorte : pour lui, c'est une marque d'irrespect. Cet elfe de maison, sous ses manières serviles, joue la comédie.

Il lui avait tenu des propos sans queue ni tête sur la salle commune, le fait qu'il n'avait ni baguette ni chaussettes et sur de la nourriture qu'il n'aurait pas offerte au serpentard. Il n'avait jamais vu pareille créature, et il se demandait si tous ses congénères étaient aussi... Irrationnels.

Il s'énerve tout seul, et sans la moindre raison ; soit il ne comprend pas que je suis simplement perdu et que je lui demande le chemin, soit il pense que je joue le même jeu d'hypocrite que lui. A l'avenir, je tâcherai d'éviter Sigmund. Il est faux-jeton et colérique.

Le serpentard au cheveux blonds baissa les yeux et ressortit son playmobil et il posa sur la tête de la figurine son index. En dépit de l'attitude menaçante de l'elfe, il n'avait pas esquissé le plus petit mouvement. Les yeux dans le vague, il répondit à Sigmund, d'une voix monocorde :

« -Vous êtes en colère, M Sigmund... Vous aurai-je blessé? » Il avait le regard perdu, totalement immergé dans ses pensées.

« -Je vous répète que je suis perdu. Mais si vous ne voulez pas me renseigner, et bien soit, je vais chercher tout seul. » Il commença à se tortiller les cheveux à l'aide des doigts de son autre main, attendant une réponse qui serait très éclairante, quoi qu'il soit.


Dernière édition par Nate River le Jeu 1 Juil - 11:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elfe de maison
Sigmund
avatar
Elfe de maison
Masculin
Age : 109

Espace perso

MessageSujet: Re: Perdu II [fin d'après-midi]   Jeu 1 Juil - 10:40

Sigmund serrait ses petits poings, cherchant à se calmer. Ce n'était après tout qu'un élève. Mais se moquer de la sorte, en appelant un elfe de maison Monsieur, et en lui faisant croire qu'il pouvait lui aussi espérer un peu de respect de la part des sorciers, était tout simplement insupportable. Sigmund n'était pas un jeune premier. Dans les cuisines, beaucoup croyaient que la cohabitation des sorciers et elfes de maison étaient possible. La plupart des professeurs étaient agréables avec eux et la directrice de l'école leur rendait visite pour savoir comment ils allaient... Mais Sigmund n'était pas dupe. La grande majorité des élèves les traitaient avec irrespect. Et du haut de ses cent deux ans, Sigmund savait que jamais, sorciers et elfes de maison ne vivraient sur un pied d'égalité. Quoique le personnel de Poudlard essayaient de leur faire croire.

En colère contre lui-même, pour avoir ne serait-ce qu'envisager une seconde que le jeune Serpentard ne se moquait pas de lui, et en colère contre cet être moqueur et sournois, Sigmund plissa le nez, et claqua des doigts en lançant un regard noir au jeune garçon. La petite chose en plastique qu'il tenait dans ses mains vola à l'autre bout du couloir, allant se fracasser contre les pierres de l'école.

Aussitôt, Sigmund porta sa main libre à sa bouche. Il venait d'user de magie contre un sorcier. Il s'était mis en colère contre un sorcier, même. La colère s'était subitement évanouie, laissant place à un sentiment de honte inégalable.

Sigmund se précipita vers la gargouille de pierre, commençant à se donner des coups contre celle-ci.

"Sigmund est méchant. Le sorcier n'aurait pas du énerver Sigmund. Mais Sigmund n'a pas le droit de faire ça. Sigmund n'est qu'un elfe de maison. Sigmund ne doit pas se prendre pour l'égal d'un sorcier", gémissait-il en se tapant la tête à plusieurs reprises.

_________________
"Personne ne touchera à mon précieux..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Perdu II [fin d'après-midi]   Jeu 1 Juil - 11:53

Nate resta de marbre à ce spectacle : il était en fait resté dans la même position, le doigt en suspens au de dessus du vide qu'occupait il y a encore quelques instants son playmobil.

Un acte rageur de la sorte me prouve bien qu'il est plein de colère et de frustration. Et du coup, il se frappe lui-même. Il persiste à prétendre que je me suis moqué de lui.
J'en déduis qu'il croit que je me suis moqué de lui en le traitant normalement : mais comment peut-on croire que traiter quelqu'un avec courtoisie c'est se moquer de lui? La créature devait être vraiment sénile.

Le serpentard se leva, en gardant la tête penchée, les épaules affaissées et alla récupérer ce qui restait de son playmobil. Il ramassa les morceaux, et les mis dans sa poche, sans mot dire. Il n'aimait pas souiller les lieux publics de détritus. Il avait toujours un problème : il était perdu, et il avait un elfe en train de se cogner à une statue.

Il se cogne pour se punir... Il veut se faire mal pour une faute qu'il pense avoir commise... Il reste persuadé que me moque, donc sa faute n'est pas de s'en être pris à mon playmobil, mais d'avoir usé de magie. Ce n'est pas l'attaque qui le chagrine, mais le moyen employé.

La conclusion de toutes ses réflexions s'imposa à lui :

Ca ne l'intéresse pas d'être traité en égal.

"-Je crois que je vais me débrouiller seul. Mais je me dois de vous préciser que j'ai été élevé chez des moldus, même si mon père est sorcier-enfin, je crois-. Je ne sais rien de vous, les elfes de maisons. Alors ne croyez pas que l'habit fait le moine, comme on dit chez nous, les moldus. Je ne suis pas familier des us et coutumes sorciers."

Puis, il ajouta d'un air rêveur :

"-Ne vous en faites pas pour le jouet. J'en ai beaucoup d'autres."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Perdu II [fin d'après-midi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Perdu II [fin d'après-midi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Hpsse - Forum RPG, Poudlard interactif :: [ ... ] :: Pensine-