AccueilHomeGalerieFAQCalendrierRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Rappels importants

Ici, nous demandons : 15 lignes de RP minimum,
une orthographe soignée, et avoir au moins 13 ans.
La lecture du règlement est indispensable. Pensez-y !

Et l'intrigue ?

L'histoire de notre forum est construite comme une énigme
à résoudre. Ici, tout le monde peut devenir un héros.
Vous voulez y participer ? Lisez ceci.

Partagez | 
 

 Escapade nocturne - Soirée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clémentine Zinerth
avatar
Sorcier confirmé
Féminin
Age : 24

Espace perso



To day Today :
 


MessageSujet: Escapade nocturne - Soirée   Mar 13 Juil - 16:09

Pourquoi les élèves "inferieurs", autrement dit ceux qui ne possédaient pas le statut de Préfet, devaient s'éviter les joies de faire trempette dans les baignoires de cette si prestigieuse salle de bain ? Clémentine avait déjà eu le rôle de Préfète de Serdaigle. Certes, elle devait alors montrer l'exemple. Mais, un peu verte de cette règle et de cet accès privé, même étant badgée de son statut, elle se rappelait ces longues soirées durant lesquelles elle invitait d'autres élèves de sa maison à venir profiter des joies de la baignade. Parfois même, des Gryffous ou des Pouffys se joignaient à elle et aux autres. Fort de son rôle de Préfète, Clémentine préférait partager les privilèges qui lui avaient été accordés. Jamais ne s'était-elle fait prendre. Et jamais la Serdette n'avait regretté ses invitations. Après tout... N'était-ce pas le rôle d'un Préfet que de faire en sorte que les élèves de sa maison aient un moral d'acier, dans le seul but de récolter des points par la suite !? Une vague de souvenirs emplit la caboche de la Serdette qui se mis à sourire. Mais c'était terminé tout ça. A présent, c'est Sylvia qui tenait les rennes, et c'était une autre limonade.

La blondinette était exemplaire à tout point de vue, ça c‘est sûr. C'est justement ce qui la rendait un peu froide quelques fois. Et Clem s'imaginait mal Sylvia en train d'escorter en douce les élèves de Serdaigle dans la salle de bain des Préfets... Quoique tout pouvait changer ! Clémentine avait donc rapidement enfilé un maillot aux couleurs de sa maison, et d’autres fringues par-dessus évidemment, empoigné sa serviette, et s'était faufilé incognito en dehors de sa salle commune, profitant de la majeure absence des autres élèves. C'était l'heure du diner, et tout le monde devait être attablé tandis que Clémentine, elle, rasait les murs, aussi discrète que possible... Après plusieurs minutes, elle parvint enfin près de la porte de cette Salle si convoitée. Pas de formule à prononcer, mais une grande méfiance à mettre en place. La jeune fille poussa doucement la porte et se faufila derrière elle comme un courant d‘air. Une fois cette dernière refermée dans son dos, Clem se retourna et observa enfin la grande salle. Aussitôt, sa tête se mis à tourner, tant les senteurs que les bains dégageaient étaient fortes et entremêlées. Impossible de toutes les distinguer. Clem' posa son regard sur l'un des bassins déjà fumant, rempli à ras bord.

Elle ferma à demi les yeux dans un sourire béat, constatant que personne ne se trouvait là, mis à part elle et les sirènes ondulant sur les hauts vitraux de mille couleurs. Le vrombissement provoqué par la chute d'eau multicolore des dizaines de robinets en argent eut raison de sa méfiance, et Clémentine n'entendit pas le bruit de pas qui se rapprochait de la porte, côté couloir. Malheur... Alors que Clémentine s'était appuyée dos sur la porte, profitant de cet instant de plénitude, quelqu'un entra à sa suite et, par conséquent, ouvrit largement la porte. La malheureuse Serdette, comme frappée du sortilège de la chute intempestive, sentit le bois taper dans son dos avant de s'étaler lamentablement par terre... Elle en lâcha sa serviette. Un peu sonnée, pourtant surprise, Clémentine resta à terre mais ne manqua pas de décocher à l'intrus un regard exaspéré. Quelle ne fut pas sa surprise lorsque, le cœur battant, elle distingua dans le large encadrement de la porte, la silhouette tant convoitée de... Xela Auhesse. Son sang ne fit même pas un quart de tour. Lui, ici ! Elle était foutue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clem-clem-zinerth.blogspot.com/
Showstopper
Xela Auhesse
avatar
Showstopper
Masculin
Age : 33

Espace perso

Aparecium:
 


MessageSujet: Re: Escapade nocturne - Soirée   Mar 13 Juil - 16:37

En effet, Xela Auhesse se trouvait bien dans la salle de bain des Préfet à une heure plus que tardive. Tout comme son frère, il ne trouvait pas facilement le sommeil et une escapade de nuit l'aidait toujours à s'endormir par la suite. Il avait donc monté les escalier des cachots pour se rendre dans des parties interdites du somptueux Poudlard. Son coté dangereux du moment, Xela l'aimait beaucoup. Bien que passablement contrarié de la situation dans laquelle la salle du Risèd les mettait tous, il aimait le climat de frayeur.

Arrivant au seuil du cinquième étage, Xela (caché derrière une armure croyant qu'un professeur faisait son arrivée) avait vu la Serdette passer à vive allure une serviette au bras. Il se mit dans la tête de la suivre, ne serait-ce que pour jubiler de la mettre dans une situation embarrassante. Il voyait déjà le rouge monter aux joues de la Serdette et à cette pensée, il fut plus que ravi, un doux sourire étrangement malsain avait dominé la plupart des traits de caractère de nos Serpentard machiavélique.

Héhéhé elle va sans doute me sortir une pauvre excuse à deux galions cinquante mais 'pas grave. J'ai besoin de m'en prendre à quelqu'un. Et elle fera parfaitement l'affaire, après tout elle n'est pas méchante et j'ai bien envie de la taquiner un peu.

Non vous ne rêvez pas, Xela savait bel et bien parler correctement. S'il s'empressait toujours d'aborder un dialecte des plus exécrable, c'était bien pour montrer que les gens ne l'intéressaient pas et pour montrer qu'il ne craignait personne. Mais cela était une autre histoire. Pour l'heure il n'avait en tête que Clémentine. Son plan allait-il marcher? Peut-être bien. Il la vit entrer dans la salle de bain des Préfets et il trouva la situation plus qu'adéquate pour mettre la jeune fille dans l'embarras. Passa un instant, puis il entra à sa suite dans la salle de bain. En effet, les vapeurs des sels de bain étaient d'un embaumant qui chatouillaient même le nez de notre tête brulée.

-Yo la Serdouch! Ça biche? On s'fait une ch'tite baignade illégale? T'as pas peur de t'faire chopper apparemment. Tiens tiens tiens, qu'est-ce qu'y dirait l'frangin s'il te voyait après le couvre-feu dans un endroit où t'as rien à faire? Oh lui, ben rien en fait, y t'aime bien j'crois...mauvais exemple...moi en revanche, bah j'm'en moque un peu...donc, qu'est-ce qu'y m'empêche d'en parler?

Xela ne faisait que jouer avec Clémentine, il ne l'aurait jamais dénoncée. Il était peut-être de nature à chercher les histoires, mais il était loyal. Mais ça, il ne l'avouerait jamais à personne. Que son frère le sache était déjà trop pour lui. Comment faire pour l'embarrasser d'avantage? Il y travaillait avec insistance. Mais il ne voyait pas vraiment ce qu'il pourrait ajouter à cela. Surtout que voir Clémentine ainsi lui faisait bizarre. Une sorte d'émotion qu'il ne ressentait que très rarement. Pour ne pas dire jamais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémentine Zinerth
avatar
Sorcier confirmé
Féminin
Age : 24

Espace perso



To day Today :
 


MessageSujet: Re: Escapade nocturne - Soirée   Mar 13 Juil - 17:41

Oh pitié... Mais pourquoi tomber sur lui !? N'importe qui pourvu que ce ne soit pas lui mais là, le sort en avait voulu autrement. Et puis d'abord, qu'est-ce qu'il fichait ici si ce n'était suite à une filature prévue ou non ? Clémentine examina rapidement de le Serdy de la tête jusqu'aux pieds. Quoiqu'elle s'attarda plutôt sur ses pieds, hésitant à le regarder dans les yeux. Il n'était visiblement pas habillé en but de faire trempette. Alors quoi ? Il cherchait simplement des joutes verbales afin de trouver le sommeil peut-être ! Clémentine se releva à moitié péniblement, laissant choir sa serviette par terre. Distraitement, les yeux fermement clos, elle se massa le crâne d'une main, et remis en place sa jupe de l'autre. Sa chemise noire entrebâillait et laissait voir un bout de maillot de bain bleu.

Elle était grillée. Et pourtant, en cette soirée et dans la situation présente, Clem s'en foutait totalement. C'était le cadet de ses soucis, le principal étant la présence de Xela, bien entendu. Suite à l'entrée du Serpentard, les sirènes animées sur les vitraux bondirent dans l'eau des verres teintés et disparurent, laissant seuls les deux élèves, emmurés dans une tension palpable. Clem en avait marre de perdre ses moyens face à Xela. Celui-ci cherchait l'embrouille, avec n'importe qui, n'importe quand. Clémentine gardait d'habitude son sang froid mais là, il lui sortait un tantinet par les yeux. D'autant plus que la Serdette agissait toujours de traviole en face de lui... Elle lui jeta un regard sombre et tordit sa bouche dans un rictus dédaigneux.

Aux mots de Xela, Clémentine frémit de peur... La simple idée d'être balancée, par le Serpentard de surcroît, lui filait les chocottes. Et, n'ayant pas sa baguette sur elle, Clem fut obligée de se servir de ses mains pour exprimer sa colère, celle-ci engendrée par sa frousse violente. Elle bondit sur Xela et l'attrapa au col de ses deux mains. Malgré sa taille inferieure, elle plaqua fermement ce dernier sur la porte, et parvint enfin à planter son regard dans le sien. Dans ses yeux brillait de la colère bien sûr... mais tellement d'autres choses.

" J'vais te dire ce qui t'empêche d'en parler Serpy... c'est moi ! Un seul mot qui file et je t'offre gracieusement un aller simple pour chez toi, sans retour à la case Poudlard, c'est compris !? "

Animée par la crainte, Clémentine laissa les mots glisser sans trop les contrôler. Elle n'avait pas les moyens de renvoyer Xela, certes. Mais elle était bien capable de balancer n'importe quoi histoire d'exorciser son embarras soudain. Malheureusement, cette vague de courage se retira bien vite et Clem, ayant gardé son emprise sur le col du Serpy, ne put s'empêcher de s'embourber à nouveau dans une marre de gène. La proximité brutale entre elle et Xela réveilla en elle un sourd chatouillis agréable et pourtant très perturbant… Elle ne put rien faire pour éviter le changement partiel de la couleur de ses cheveux. Par chance, l'obscurité éviterait peut-être de laisser voir la rougeur à laquelle venait de virer sa tignasse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clem-clem-zinerth.blogspot.com/
Showstopper
Xela Auhesse
avatar
Showstopper
Masculin
Age : 33

Espace perso

Aparecium:
 


MessageSujet: Re: Escapade nocturne - Soirée   Mar 13 Juil - 18:21

Plaqué contre la porte, les mains de Clémentine autour du cou, Xela affichait une regard et un sourire sans expression. Ils restèrent un moment ainsi et soudain Xela changea totalement d'attitude. Un sourire plutôt fier de la Serdette et un regard plus fin qu'il n'avait d'habitude vinrent se poser lentement sur le visage du Serpentard. Il voyait Clémentine changer très légèrement de teinte de cheveux, et il en sourit un peu plus bizarrement encore.

Super j'ai émoustillé la Serdouch'...Victoire! HA!

Il saisit les mains de Clémentine avec les siennes pour dégager son emprise sur lui. Il était fort mais n'abusait pas de sa force envers la Serdette. Il était d'apparence méchante mais pas méchant dans le fond. Une fois dégagé, il s'approcha très près de Clémentine et lui dit:

-Et tu comptes faire...quoi? Dit-il avec un sourire victorieux. Tu m'fais pas peur t'sais, mais t'as du cran, ça j'dois bien l'reconnaitre. Il lâcha alors Clémentine et la laissa se calmer dans son coin.

Il commençait à marcher tout autour de la baignoire. Il semblait réfléchir. A son prochain pic très certainement. Cela dit, il commençait à avoir de l'estime pour la Serdaigle. Mais ça il ne voulait pas le laisser paraitre non plus. Il la regardait à présent. Son regard était fixé sur ses yeux et il ne s'en détacha pas une seconde. A présent, il ne souriait plus. La bouche fermée et les yeux à demi-clos, il évaluait la situation. Elle aurait pu lui faire du mal si elle avait eu sa baguette avec elle. Mais ce n'était pas le cas. Et les coups, les giffles, et autres...Xela en était très habitué. Plusieurs cicatrices sur son visage et quelques dents cassées étaient la preuve de ses bagarres dans les rues de Bristol avant son entrée à Poudlard:

-Bon, plus sérieusement Clem'. Tu fais quoi là? T'sais pas que mon frangin fait tout c'qu'y peux pour éviter aux élèves de s'mettre dans les embrouilles? C'est comme ça que tu témoignes ton respect envers lui, en prenant soin de t'balader dans l'château la nuit et toute seule?

Xela était loin d'être un exemple pour le coup, mais il avait de quoi argumenter si elle lui retournait la question. Maintenant il voulait plus piquer à vif en jouant sur les nerfs de ses "camarade", mais bien faire la leçon à Clémentine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémentine Zinerth
avatar
Sorcier confirmé
Féminin
Age : 24

Espace perso



To day Today :
 


MessageSujet: Re: Escapade nocturne - Soirée   Mar 13 Juil - 19:06

Forcement. Xela n'avait pas manqué de voir ni son changement d'attitude, ni son changement de couleur de cheveux. De toute façon, Clémentine ne voyait pas ce qui pouvait arriver de pire. Elle était la reine en matière de maladresse. Pourtant, il ne fallait pas nier qu'elle avait mûrit. Gagnant en culture, en largeur d'esprit et surtout en sagesse, aussi étonnant que cela pouvait paraître, Clem n'était plus la petite grenouille assoiffée d'aventures et souriant à tout bout de champs qu'elle était auparavant, avant son "année sabbatique". La Serdette avait troqué son langage fleuri contre un plus soutenu, plus apte aux conversations. Ses habitudes étaient changées et son caractère aussi. Plus sérieuse, plus posée, plus patiente aussi. Pourtant, la timidité refaisait surface aussi aisément qu'avant, au grand malheur de la Serdouch qui se voyait totalement impuissante.

Encore plus ce soir, sous le feu du regard perçant de Xela. Clem déglutit. Son sourire n'annonçait rien de bon... Mais alors qu'elle se préparait à recevoir une quelconque attaque physique, la Serdette fut extrêmement surprise de ne recevoir de contact que les mains de Xela empoignant les siennes, de manière non brutale d'ailleurs. La jeune fille, trop surprise, un peu troublée, ne put que se laisser faire, et ce, dans un frisson bizarre. Il fallait dire qu'elle n'était pas vraiment habituée aux contacts, qui plus est de la part de la gente masculine. Une fois Xela éloigné, la jeune fille se frotta d'ailleurs les mains, distraitement, pensant que celle-ci chauffaient de ce contact n'ayant pourtant duré que quelques secondes. Xela tentait de reprendre le dessus, et Clémentine s'agaçait en constatant qu'il n'avait aucun problème à le faire. Il ne fallait pas se laisser marcher sur les pieds... pas cette fois.

" Je sais que je ne te fais pas peur, et c'est tant mieux car ce n'est pas du tout mon but. De toutes manières, je me demande bien ce que tu peux craindre. Un trop plein de positif peut-être ? "

La jeune fille, ayant gardé le dos tourné au jeune garçon lorsqu'il s'était éloigné, se retourna doucement et croisa une nouvelle fois le regard de celui-ci. Plus calculateur. Clem n'eut d'autre choix que de porter son attention sur autre chose. Elle ne pouvait nier son attirance envers Xela, c'était clair. De manière physique comme morale, la jeune fille s'était involontairement calquée dans chacun des traits du garçon et s'en voulait d'ailleurs de n'avoir pu contrôler cette envie insatiable de le voir, ne serait-ce que le croiser dans un couloir, afin de marquer davantage son visage dans ses pensées. Au fil des jours cette attirance s'était endurcie de manière exponentielle. Pourtant Clem faisait mine de ne pas comprendre. Mais à chaque regard porté sur Xela, tout était si clair, si évident qu'elle en paniquait presque. Ce soir, elle décida de se montrer ferme, bien décidée à ne laisser filer aucun indice quant à cette attirance, cette envie qu'elle n'expliquait pas. Croisant les bras, le nez relevé, la Serdette s'avança vers Xela, les jambes un peu flageolantes.

" Alex est quelqu'un de bien, qui tend à aider les autres et à leur apporter un maximum de confort. Je pense donc qu'il serait plutôt partant avec moi quant à désobéir à cette règle de n'accepter ici que les Préfets. Et puis... "

Clémentine mordit quelque peu l'intérieur de ses joues avant de continuer.

" Je lui ai déjà causé assez de problèmes, tu seras surement d'accord. Maintenant, j'assume entièrement mes actes et si je viens ici c'est en choisissant de ne pas être soutenue. Surtout pas par lui… "

L'altercation qu'elle avait eut avec Xela, quelques mois plus tôt dans Pré-au-Lard, était encore gravée dans son esprit et l'avait sérieusement marquée. Depuis, Clémentine réfléchissait davantage quant aux conséquences de ses actes envers Alex. Elle n'avait jamais remercié le Serpentard pour cela, mais c'était vrai, lui et lui seul était à l'origine de sa méfiance redoublée. La Serdette secoua doucement la tête avant de plonger son regard dans celui de Xela, cette fois-ci sans ciller.

" Bon, mais toi donc ? Tu n'as pas l'air de vouloir te baigner, me trompe-je ? Et la morale est faite maintenant ! Ne me dis pas que tu m'as filé dans le simple but de passer du temps en ma si charmante compagnie… "

Certes, Clémentine espérait que ce soit le cas m'enfin... elle en doutait fortement. Et elle avait largement de quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clem-clem-zinerth.blogspot.com/
Showstopper
Xela Auhesse
avatar
Showstopper
Masculin
Age : 33

Espace perso

Aparecium:
 


MessageSujet: Re: Escapade nocturne - Soirée   Ven 16 Juil - 18:21

Xela arborait toujours son sourire en coin et son regard perçant. Certes il n'était pas vraiment d'humeur à se coucher, ni à chercher les histoire de manière expéditive, mais la compagnie de Clem' était plus ou moins plaisante pour lui. Il était peut-être le dernier des Loup-Garou mal luné, mais il ne lèverai pas la main sur une dame ; et il ne lui lancerai pas de sortilège non plus. Il était un peu gentleman à sa façon, mais sa façon était tellement difficile à comprendre qu'il n'avait droit qu'au mépris des autres. Cela dit ce mépris le mettait dans son petit confort et dans une certaine confiance. Il n'avait juste qu'à s'occuper de lui et de son frère. Ce qui était déjà beaucoup pour lui.

Il avait vu la Serdette dans un état plus ou moins troublant. Pour quelqu'un ayant un cœur comme celui d'Alex, l'évidence tombait sous le sens, mais pour lui ; l'attitude de Clémentine le laissait perplexe. Il se demandait bien pourquoi la Serdaigle avait tant de mal à contrôler ses gestes par rapport aux attaques qu'elle lui lançait verbalement. Il commençait à se demander si elle n'était pas trop contradictoire. Mais de toute manière cela lui importait peu. Son entreprise avait réussie. Il avait piqué Clémentine d'une manière qu'il aimait beaucoup. Mais s'il avait eu un peu plus de jugeote, il aurait remarqué que cette dernière témoignait un soupçon d'intérêt pour sa petite personne si enclin à l'égoïsme dans ses actes.


Ben ça y est. J'ai réussi à la rendre complètement dingue la piote. J'devrais peut-être la rassurer? Nan laissons-la encore un peu cogiter, ça lui fera pas de mal...

Pauvre Xela. Lui pourtant si futé dans ses cours, dans son attachement pour sa famille et ses valeurs morales. Lui qui avait une capacité à comprendre une situation, n'avait même pas vu l'évidence même. Sans doute parce que le sentiment que semblait éprouver Clémentine était un sentiment qui lui était inconnu tout bonnement?!

Dans son esprit, aucune attirance pour une personne n'était possible. Il ne voyait dans les gens attirés par amitié ou amour, que de la loyauté ou de la fidélité, mais jamais les sentiments qui allaient avec. Triste sort que le sien, mais n'en ayant pas conscience, cela ne lui importait guère. Il voulait simplement continuer à taquiner sa comparse, mais sans vraiment savoir pourquoi. Il l'avait plus ou moins attaqué précédemment dans le seul et unique but de la voir se déstabiliser un peu plus. Ayant quand même remarqué ses problèmes pour garder son calme, il se posa des questions. De drôles de questions, mais n'ayant aucun rapport avec la situation, revennant sur les intrigues de Poudlard.

Elle est possédée? Ou influencée par la salle? Ça m'étonnerai quand même mais bon...

Il s'avança à nouveau de Clémentine, celle ci ayant pris une légère distance entre de lui. Il n'avait pas su pourquoi d'ailleurs. Il se disait juste qu'il lui faisait peur, mais sans plus. A un pas d'elle à peine, la pleine lune éclaira Xela, laissant apparaitre son visage qui ressemblait à s'y méprendre à celui d'Alex, mais quelques cicatrices en plus et une touche de rudesse qui lui donnait un certain charme. Charme que peu de gens pouvait lui trouver lorsque l'on connaissait cette personne. Qui pouvait croire que Xela pouvait être charmant? Personne! Du moins, dans sa tête c'était le cas et ne se posant pas la question. Il ne cherchait jamais plus loin quant à son physique.

-D't'façon, t'peux essayer de m'faire peur, t'y arrivera pas. Et pour répondre à ta question qui d'mandait pas d'réponse, le positif pour moi, c'est ce qui m'fait plaisir, comme pour tou'l'monde. Sauf que mon positif est bien différent de celui des autres élèves. Durmstrang par exemple. Ou alors, pour vivre tranquille, que chacun fasse sa vie, des truc comme ça quoi.

Clémentine avait aussi rétorqué au sujet "Alex" et Xela y vit comme de la remontrance envers Clémentine. Elle n'avait pas vraiment l'air d'avoir conscience des risques, mais pourtant en était totalement consciente pour lui en avoir fait le détail:

-Ah ça, j'sais bien que l'frangin c't'un humaniste, c'qui causera sa perte d'ailleurs. Et j'le connais suffisamment pour savoir qu'il s'ferait un sang d'encre s'il te savait dehors, de nuit, dans le château. Mais après tout, cette tête de piaf a r'monté son club alors il t'encouragerai sans doute à sortir de nuit, mais j'suis sûr que ce serait que pour les réunions de son club, pas pour faire trempette. C'la dit, il serait touché dans le mauvais sens du terme s'il savait que, par tes actes, tu cherches à t'éloigner de lui. Tu ne cherches peut-être qu'à le protéger, mais il a besoin de savoir ses amis près de lui. Entre lui et moi c'est bien différent, il sait très bien qu'entre nous il y a toujours eut quelque chose de très spécial.

Xela parlait à la fois de sa manière à chercher volontairement à utiliser un dialecte coupé de syllabes, mais à la fois en parlant normalement. Clémentine semblait gagner une misérable place dans son estime. Peut-être parce que même s'il savait qu'Alex avait besoin de se sentir soutenu, il partageait le point de vue de Clémentine. Mais cette faute dans son dialecte, il ne s'en était pas rendu compte.

-Charmante compagnie? Tu rigoles? Je cherchais juste à embêter quelqu'un rien d'plus. Tu t'imagines quoi la Serdouch? Bon c'est vrai que t'es pas du genre à chercher les embrouilles et que t'as une certaine loyauté, mais de là à dire que ta compagnie est charmante, là ça fait deux hein.

Et pourtant, Xela ne le savait peut-être pas encore, mais il commençait à apprécier Clémentine. D'une manière très discrète pour que l'infime petite chose qui lui servait de cœur ne le perçoive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémentine Zinerth
avatar
Sorcier confirmé
Féminin
Age : 24

Espace perso



To day Today :
 


MessageSujet: Re: Escapade nocturne - Soirée   Ven 16 Juil - 19:32

Clémentine se doutait bien que la vision du "positif" pour Xela était bien différente de la sienne, ou même de n‘importe quel individu. Une vision différente, en toute logique parce que lui, Xela Auhesse, était différent. Surtout dans le cœur de la jeune fille… Elle n'aurait su expliquer pourquoi. Mais le Serpentard était complexe. Dans sa façon d'agir, même de parler ! Quoique ca ne sautait pas vraiment aux yeux au premier abord. La Serdette s'était toujours intéressée aux personne fermées, discrètes voire hostiles à l'approche des autres. Peut-être parce qu'elle l'avait été aussi, cette fille sans amis, timide et violente parfois en cas d’incompréhension. Fort heureusement, elle avait changé au fil des ans, et la rencontre de gens bien lui avait ouvert l'esprit. Sans sa petite flopée d'amis, Clémentine n'aurait su dire ce qu'elle serait devenue... Et aujourd'hui, elle se sentait confiante, appréciée et appréciable. Sauf que ce soir, elle ne cherchait à l'être que pour Xela. Et ce n'était pas chose facile…

La jeune fille laissa glisser un regard sur le visage de celui-ci, alors qu'un pâle rayon de Lune traversa la pièce obscure pour s‘y poser. Durant une poignée de secondes seulement... Pourtant Clémentine fut transpercée de pouvoir distinguer son interlocuteur, aussi court fut l'éclat qui vrilla sur sa peau. La Serdette le trouvait sombrement beau. Et une violente pulsion sonna en elle, lui dictant de se jeter dans ses bras pour ne plus jamais s'y déloger ! Mais Clémentine prit sur elle, bien entendu, et se fit violence pour rester de marbre. Mieux, elle détourna son regard et s'approcha au bord du bassin. La surface de l'eau était presque plane, et la Serdette pouvait y lire son reflet, légèrement troublé, coloré par les mille savons qui composaient le bain fumant. Comment Xela pouvait-il s'intéresser à elle ? Qui le pouvait d'ailleurs ? Clémentine se trouvait tellement insipide… D'une voix un peu tristoune, la jeune fille lâcha à l'attention du Serpy.

" Que chacun fasse sa vie... Ca signifie que tu ne tiens pas à partager celles des autres, même pas celle d'une seule personne. Au fond, c'est p'tet toi qui as raison Xela. Mieux vaut parfois rester dans son coin. Pour vivre heureux, restons couchés comme on dit "

Clémentine s'était plantée dans son dicton mais elle s'en fichait pas mal. Seul comptait ce reflet qu’elle ne supportait pas, qui lui susurrait que jamais personne n'accepterait de lier sa vie avec la sienne. Agacée, la Serdette retira son pied nu de sa sandale et brisa la surface de l'eau d'un vif coup qui manqua d'ailleurs de la faire basculer dans le bain. La Serdette se redressa et fit de nouveau face à Xela. Dans son regard ne brillait plus aucune gène, mais de l'assurance, et même un peu de colère. Il fallait dire que Clémentine n'appréciait pas vraiment les propos du garçon, surtout car elle ne partageait pas son avis. D’autant plus que Xela venait d'enchaîner comme quoi la compagnie de la jeune fille était bien loin d'être charmante. Cherchait-il à exprimer l'inverse de ce qu'il pensait ? Ou bien était-il sincère ? Clémentine ne se le demanda pas, puisque les propos du Serpentard confirmaient ses doutes... il n'était là que pour embêter quelqu'un. Et ce quelqu’un c’était elle, autrement dit n’importe qui. Clémentine, les sourcils froncés, fut piquée au vif. Ce qui ne lui ressemblait absolument pas. Elle rétorqua froidement:

" Ca va j'ai compris... Mais m… zut, quoi ! Pourquoi tu viens me faire la morale d'abord !? Je ne cherche pas à m'éloigner d'Alex, compris ?! C'est mon ami, je ne le laisserai jamais tomber ! Et pourquoi est-ce que tu me parles de ça toi, hein ? Tu connais quoi de l'amitié, t'as aucun ami ! "

La jeune fille ferma son clapet, regrettant aussitôt ce qu'elle venait de lâcher. Un tantinet blessée par les propos de Xela, elle s'était vue trop paumée pour réfléchir. Un ange passa... Puis deux, puis trois. Puis un troupeau tout entier. Clémentine, le cœur battant, sentit un frisson glisser le long de son échine. Elle baissa la tête et se mordit la lèvre inferieure, réellement embarrassée.

" Excuse-moi... J'voulais pas dire ça. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clem-clem-zinerth.blogspot.com/
Showstopper
Xela Auhesse
avatar
Showstopper
Masculin
Age : 33

Espace perso

Aparecium:
 


MessageSujet: Re: Escapade nocturne - Soirée   Lun 19 Juil - 10:34

Xela fut fort surpris de voir Clémentine sortir de ses gonds à ce point. Mais il n'éprouvait que de la surprise, rien d'autre. Cela dit, il ne laissa rien paraitre physiquement. Son regard, qui était posé sur le bassin, se posa alors sur Clémentine. Il se plissa légèrement dans un mélange de rudesse et de charme. Comme Clémentine semblait avoir la bougeotte, il s'avança une nouvelle fois pour être à porté de la Serdette. Il baissa très légèrement la tête mais continua de la fixer d'un regard perçant. Un sourire en coin malicieux se dessina très lentement sur le visage de notre jeune Sepentard. Et là effectivement, ce regard plus son sourire le rendait moins dure que de plein jour. Le reflet de la lune dans ses yeux noirs lui donnait un air gentil, mais ses mimiques instauraient la peur:

-T'as raison la piote, j'sais pas grand'chose d'l'amitié, mais j'sais c'que c'est...enfin j'ai cru savoir c'que c'était. Avant d'aller dans c'te ramassis d'élève studieux, j'avais un pote. Et il m'a doublé, trahit et trompé. Ne crois pas que je fus toujours de glace, pac'que c'est faux. Peu de gens m'comprennent, et pour Alex, ben c'est l'frangin, c'est donc pas pareil mais bon... J'ai eu confiance en une personne et matte-moi où ça m'a m'né? Alors maint'nant, c'est moi d'abord les autres après.

Un comportement très bizarre pour Xela. Avouer avoir eu un fond pas si mauvais, et un ami par le passé, cela ne lui ressemblait absolument pas. Commençait-il à avoir confiance? Pas dans l'esprit de Xela en tous cas. Il avait du mal à exprimer la moindre trace d'une quelconque émotion. Tout sur son visage n'était que sourire sadique et regard perçant. Plus son sourire était franc et prononcé, plus le Serpentard était dans un état de nerfs en pelote. Le fait qu'il soit plutôt calme était bon signe pour Clémentine. Il ne chercherait pas à être hostile. Enfin pas plus que d'habitude.

-J'vois que d'après c'que tu dis, tu semblerais partager mon point de vue. Mais j'sens en toi comme d'la réticence, j'me goure?

Clémentine n'avait dut approuver ses dires que pour avoir la paix. Cela n'aurait surprit personne d'ailleurs. Il va bien de soi que les plus intelligents cèdent, et même si Xela était capable de montrer une intelligence exemplaire, pour chercher les histoires et les situations inconfortables, il est prêt à jouer sur des terrains dangereux. Chargés en pics et en émotions. Lui même ne savait pas bien ce qu'il cherchait en agissant ainsi, cela le distrayait tout simplement. Il y voyait là comme une sorte d'échappatoire à son cœur malade de solitude. Mais ça il ne le savait pas, ce n'était que sa conscience qui le poussait depuis toujours à agir ainsi. Il avait bon fond, mais lui même l'ignorait. Depuis qu'il était né, il n'avait toujours fait que le mal. Bien sûr, pas le mal avec un grand M, mais le mal dans le sens embêter les gens en les taquinant d'une manière extrêmement désagréable. Pour lui, ce mal c'était le bien parce qu'il avait toujours agit ainsi et que c'était sa façon d'être. Personne n'y changerait plus rien maintenant. Peut-être s'assagirait-il misérablement, mais il aurait toujours en lui ses propos et actes belliqueux.

Encore une fois, Clémentine ne coordonnait pas ses gestes à la parole. Xela était ravi, ravi de voir que son plan fonctionnait. Il rendait tous le monde incertain et déstabilisait les gens réussissant à leur faire presque douter de l'évidence. Mais s'il avait su la véritable raison de cette déstabilisation, il se serait très certainement retiré depuis un moment. Pourtant, il voyait dans les yeux de Clémentine, une chose étrange. Ses yeux paraissaient brillants, mais peut-être cela venait du clair de lune et de l'ombre qui régnait dans la pièce. Ou alors cela venait de la colère qui commençait à la dominer de plus en plus...

-Par contre, pour en r'venir au frangin, il m'importe beaucoup. C'est sans doute la seule personne qui m'importe d'ailleurs. C'est pour ça qu'j'insiste sur ce fait. T'es son amie? Alors reste ainsi surtout, il a pas besoin d'autre mauvais moments maintenant.

A nouveau, il avait parlé presque correctement. Et cette fois il s'en rendit compte, mais à peine. Comme il passait plus de temps avec son frère que l'année passée, il pensait que cela venait plus par habitude plus que par respect pour son hôtes. Toutefois, lorsque Clémentine s'excusa à la fin de sa phrase, Xela était assez perdu et même déçu.

Oh nan, ça y est, le combat est fini...pfffff Pensa-t-il:

-Tu t'excuses pour quoi au juste? J'sais bien que c'est pour le fait de m'avoir balancé un pic, mais t'as pas à t'excuser. J'vais t'apprendre un truc qui te servira j'en suis sûr. Et ce conseil tu l'apprécieras très certainement, parce qu'il n'est pas spécialement hostile. T'écoutes bien là? Bon:

"Quelque soit la situation, va toujours au fond de tes actes et de tes dires. Il vaut mieux regretter d'avoir échouer que de regretter n'avoir rien tenté."


J'parais peut-être brutal et insensible, mais au moins j'ai très peu de regrets. Tu veux m'attaquer, soit. Mais ne t'excuse pas de l'avoir fait, et surtout pas envers moi. Ainsi tu montres ta faiblesse, en l'occurrence: ton cœur! Et il ne sert à rien à part souffrir.

Xela ne rétorqua plus rien. Il s'assit simplement sur le bord du bassin, le dos au mur et les genoux contre sa poitrine. Une main dans l'eau, il regardait le reflet de la lune qui ondulait à la surface de celle ci. Rêveur, il commençait à se perdre dans ses pensées, accélérant la cadence des vagues par la simple détermination de sa volonté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémentine Zinerth
avatar
Sorcier confirmé
Féminin
Age : 24

Espace perso



To day Today :
 


MessageSujet: Re: Escapade nocturne - Soirée   Sam 31 Juil - 2:16

Rosinette n'était vraiment pas fière de ce qui avait malencontreusement découlé de sa p'tite bouche tordue quelques secondes auparavant. Décidemment, la malheureuse mettait en action tout l'inverse de ce qu'elle désirait faire passer de messages. Car, après tout, peut-être serait-il plus simple de tout déballer à Xela, de lui étaler ses sentiments qu'elle-même ne comprenait pas trop. Qui sait si lui, lugubre noirceur de Serpentard, ne saurait pas mettre un nom, coller une étiquette sur ce que ressentait la jeune fille ? Clémentine était perdue, lâchait des mots sans rien décider, détournait le regard alors que tout en sa caboche hurlait de le plonger sans détour dans celui de Xela et de ne plus le lâcher, jamais... Dès lors que la Serdette envisageait un acte, aussi infime soit-il, alors celui-ci se muait presque directement en catastrophe.

Comme tout de suite, avec ce pic involontaire lâché Dumbledore sait comment... La jeune fille était gênée, bien sûr. Pourtant cette dernière fut quelque peu altérée du fait que Xela pris la parole. Et il parla longtemps. Clémentine se ressaisissait au fil des mots du jeune garçon, se raccrochant à l'infime espoir que, peut-être, elle n'avait pas encore dégringolé dans son estime... si du moins Xela avait de l'estime pour quelqu'un mis à part lui ou bien son frère jumeau. Clémentine osa à peine croiser son regard, mais buvait ses paroles, telle une bierraubeurre revigorante après trois jours sans boisson. Elle vit bien que Xela n'était pas dupe, mais ne voulait pas s'étaler sur le sujet. Pas celui là. Aussi, elle lâcha doucement en haussant les épaules:

" Mouais p'tet, de la réticence... J'en sais trop rien. Tout dépend sur’ment du moment présent. Parfois on ressent le besoin de s'isoler, mais la plupart du temps on sort de son trou pour se diriger vers les personnes près desquelles on meurt d'envie de se trouver. "

* Suivez mon regard quoi… Tsss, damnation ! Ô Dieu Rob Zombie, aidez moi, j’vous en surrpli, j’m’enfonce là ! Un p‘tit signe de votre part en cette heure lugubrement sombre… siouplé ! *

Clémentine cligna bêtement des yeux. Bon... Non pas que l'envie lui vienne, ardente et brûlante, de déclarer sa pseudo-flamme à Xela. La Serdette disait tout simplement vrai. Longtemps elle était restée en retrait, dans son coin, sans posséder vraiment d'ami. Et puis un jour débarqua dans son p'tit cœur toute une belle flopée de gens, d'élèves, de camarades, de rivaux... toute une population rassurante qui immédiatement lui avait réchauffé l'esprit. A la tête de cette horde s'était hissé, au fil des mois, ce jeune garçon que Clémentine avait ce soir en face d'elle. Enfin. Tout dépendait de ce que l'on appelait "en face", puisque Xela, suite à ce qui semblaient être des confidences, s'était assis, le long du mur, en se recroquevillant sur lui-même.

Assez loin de la Serdette d’ailleurs, qui ne sut que dire après tant de mots, elle qui n'était habituée à recevoir du Serpentard que petites joutes et agacements verbaux. Finalement, peut-être que Clémentine n'était pas toute seule à perdre le Nord ce soir, au beau milieu de cette pièce dans laquelle elle n'avait rien à faire. Rien d'autre à part méditer et peser ses mots peut-être. Car ce que venait de dire Xela la touchait. Désirait-il, lui aussi, lui transférer un message ? La jeune fille n'en savait rien. Mais elle décida de porter ses réflexions à voix haute, ne sachant absolument pas si Xela l'écoutait ou non.

" S'excuser c'est aussi un bon moyen de remettre tout à plat, tu crois pas ? Et après on repart à zéro et c'est comme si tout ce qui s'était passé auparavant n'existait plus. 'Fin j'dis ça mais... moi je ne suis pas trop rancunière. Je crois au changement. Je pense que tout l'monde peut changer. "

La jeune fille esquissa un sourire. Oh, elle ne visait absolument pas Xela. Pourtant, dans sa vie à lui, Xela avait surement dû changer de peau, de vie, de caractère, plusieurs fois. Clémentine n'en doutait pas. Emportée, escortée par une foutue vague inconnue, la demoiselle continua ses dires. A la différence que cette fois, elle se mis à marcher lentement, les mains dans le dos, laissant son regard errer sur les vitraux de la pièce. Au fil des mots, la jeune fille sentit le rouge lui monter aux joues.

" Et pour ce que tu dis... aller jusqu'au bout de ses paroles... Tu sais, parfois je pense qu'il vaut mieux se taire et p'tet éviter de graves souffrances. Comme... Hum. Par exemple tu vois, je tiens à te... dire quelque chose. Simplement je ne pense pas que ce soit une bonne idée alors le mieux est certainement d... OUAAH ! "

… Un malheur n'arrive jamais seul. Tout le monde sait ça, ce fut prouvé mille fois déjà ! Alors pourquoi reprouver, évidemment ce soir, cette soirée qu'il fallait à tout prix épargner, que Clémentine Zinerth était la pire des maladroites ? Allez demander ça au rebord du bassin sur lequel venait de déraper la jeune fille. Ou bien au bain lui-même, dans lequel elle venait de lamentablement plonger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clem-clem-zinerth.blogspot.com/
Showstopper
Xela Auhesse
avatar
Showstopper
Masculin
Age : 33

Espace perso

Aparecium:
 


MessageSujet: Re: Escapade nocturne - Soirée   Lun 23 Aoû - 15:18

Très calme et impassible au clapotis de l'eau que faisaient les vagues en tapant sur le rebord, Xela avait tout écouté les mots de la Serdaigle. Il donnait l'impression de ne pas écouter, mais il n'en était rien, il était plongé dans la discussion depuis le début. Leur dialogue avait prit en intensité depuis le premier mot, mais l'intensité changea de registre pour devenir un peu moins tatillonne mais plus franche. Là Xela écoutait Clémentine d'une manière presque normale. Mais ensuite, elle laissa échapper des mots, très certainement, plus par mégardes que par volonté.

-Tu sais, les personne que l'ont meurt d'envie de retrouver te font souvent du mal. Surtout lorsque tu as besoin de ces personnes et qu'elles ne sont plus là pour toi. Dit-il soudain le regard sombre et les sourcils froncés. Je sais par expérience, qu'il ne sert à rien de s'accrocher à des gens que tu aimes. Il est bien mieux d'être craint ou respecté plutôt qu'aimé. Les gens qui ont peur de toi ne t'approchent pas, donc ils ne peuvent pas t'atteindre; ceux qui te respectent te feront rarement un coup tordu.

Il marqua une courte pause puis il ajouta: Par contre, ceux qui t'aiment te feront du mal lorsque leur cœur changera, ou toi même tu risques de leur faire du mal de la même manière. Une confiance se mérite, et il ne faut jamais essayer de forcer les choses à ce sujet. Il n'y a que l'espoir qui puisse diriger les gens à véritablement s'aimer. Seul lui nourrit la passion de vouloir rester auprès de quelqu'un: un frère, un ami, ou une petite amie...

Son regard s'endurcit un peu plus et il donna une tape dans l'eau du plat de la main. Il regardait à présent la Serdaigle qui évitait soigneusement de le fixer.

Qu'est-ce qu'il lui prend à la Serdouch'? J'lui fait peur?

La voyant ainsi, comme perdue dans ses pensées, Xela se posa de drôles de questions, puis, comme il vit qu'elle se rapprochait de lui, il dit:

-Par contre, je dis pas, il y a des gens que l'on apprécie tout simplement et nous aimons nous retrouver avec eux, ça c'est sûr, mais avant de se lier d'amitié ou d'amour, il faut bien souvent en payer le prix en prenant des risques inutiles. Comme révéler ses sentiments par exemple. Imagine simplement faire une déclaration d'amour: si la personne que tu aimes ne partage pas ton point de vue, tu risques d'en prendre plein la tronche et même dans certains cas, perdre tout contacte avec l'élu de tes pensées. T'sais, si les gens ont tellement peur de faire le premier pas, c'est pas pour rien.

Clémentine continua dans la voix de l'excuse avec un argument pertinent pour Xela. Une drôle de défense ainsi qu'une manière de justifier ses actes pour lui, mais peut-être que pour les autre cela signifiait beaucoup plus que de simple mots... Mais ça, il n'en savait trop rien, et pour cause, il 's'en moquait que l'on lui fasse des excuses...:

-Tu sais, j'ai un autre adage, mais celui là ne te plaira sans doute pas...enfin, je vais quand même te le dire: Plutôt que de demander pardon, tourne la page. Si tu es en faute, tu as beau t'excuser ça ne changera rien.

Et c'est alors que Clémentine exécuta une figure mémorable dans l'art de se vautrer dans l'eau. Xela en fut amusé mais ne laissa rien paraitre à part un infime sourire en coin. Seule la tête de la Serdaigle sortait de l'eau et Xela ne fit qu'un geste envers elle: il l'éclaboussa gentiment d'un revers de main. Ne prêtant aucune attention à la posture de la Serdette, il poursuivit le dialogue:

-Ouais? Tu veux m'dire? J't'écoute?! Soies pas gênée surtout, après c'te gamelle dans la flotte, je suis plus à ça près...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémentine Zinerth
avatar
Sorcier confirmé
Féminin
Age : 24

Espace perso



To day Today :
 


MessageSujet: Re: Escapade nocturne - Soirée   Lun 23 Aoû - 22:49

Plus Clémentine écoutait Xela, plus elle sentait que l'affection qu'elle portait envers lui était fondée. Au fil des mots, des paroles, la jeune Serdaigle s'en voulait affreusement d'avoir un jour pu penser que ce garçon n'était qu'un vil Serpentard sans morale, sans sentiment, sans émotion aucune même la plus infime. Certes, elle ne savait que trop bien l'affection sans borne qui liait les deux frères jumeaux, mais jamais ne s'était-elle doutée que Xela pouvait être si captivant, et si sensible en réalité. Car toutes les réflexions qu'il exposait ce soir à Clémentine, révélaient, involontairement peut-être, une grande sensibilité, et surtout une capacité de réflexion exceptionnelle. Clem -avant sa chute épique- ne pu d'ailleurs s'empêcher d'esquisser un léger sourire surpris, dans le bon sens du terme bien sûr.

Elle semblait découvrir un nouveau Xela, ou en tout cas un Xela qu'elle n'avait jamais pu imaginer connaître auparavant, même dans ses rêves les plus fous. Et ce soir, ce Serpy qu'elle portait désormais dans son p'tit cœur de grenouille, s'ouvrait à elle et lui parlait... tout simplement. Il lui parlait sans borne et sans embarras, sans ironie. Clémentine était ravie, et tenta de faire vivre cette conversation. L'envie lui vint d'ailleurs de la faire durer aussi longtemps que possible... toute la nuit s'il le fallait. Elle découvrait une forme de magie inédite ! Intéressée, et avant de se prendre les pieds dans... dans rien du tout d'ailleurs, Clémentine avait de nouveau exposé son point de vue, non sans rougir comme une tomate à l'énonciation du terme "petite amie":

" Je comprends ce que tu veux dire. Les gens qui nous connaissent le mieux sont ceux qui savent frapper là où ça fait le plus mal. En général, on met longtemps à se remettre d'un mauvais coup donné par une personne proche. D'ailleurs on peut également ne jamais s'en remettre, mais je trouve ça dommage de ne plus vouloir se battre après ça... il n'y a pas que les traîtres dans la vie, il existe aussi des gens sincères et vrais. Bon c'est sûr, faut souvent aller les chercher sous les grosses pierres, pourtant ils sont souvent plus proches qu'on ne le croit... "

Retour au moment présent ; Clémentine avait extirpé sa tête hors de l'eau, et recracha quelques bulles en toussant. Ses pauvres cheveux étaient collés à son visage, et mieux valait ne pas parler de sa tenue... Cela dit, Clem avait enfilé un maillot de bain et des sandales de piscine, seuls sa jupe et sa chemise étaient à plaindre ! La jeune fille lâcha un chapelet d'injures à son attention, oubliant quelques secondes la présence du Serpentard. Quelle nulle, non mais quelle foutue supra nulle !! Se vautrer dans un moment pareil ! Pour une fois qu'elle réussissait quelque chose (faire parler Xela, de surcroît sur un plan psychologique ne devait pas être offert à tout le monde) il fallait qu'elle casse toute la magie. Elle en aurait bien pleuré tiens...

Personne n'aurait rien vu de toutes façons ; la pièce était obscure et son visage dégoulinait déjà. Mais Clémentine se dit qu'au moins elle avait pu profiter du bain des Préfets, son but initial en cette journée. Maintenant qu'elle y était, elle y restait ! Pourtant, pas question d'enlever sa chemise noire... Pas devant Xela, elle n'en avait pas la force. Aussi, la jeune fille releva un pitoyable regard vers le Serpentard, se demandant comment il allait réagir. Un signe du destin ? Il l'éclaboussa gentiment, juste avant de lâcher quelques questions qui la glacèrent violemment dans son bain bouillant. Elle passa du vert au blanc, et du bleu au rouge flash... Mieux valait faire comme si de rien n'était: Clémentine opta pour le "j'ai rien entendu" et sourit de toute ses dents d'un air idiot, une lueur agressive dans le regard.

" Nan mais eh ! J'vais t'apprendre la vie moi ! "

Aussitôt, la Serdette frappa brusquement la surface de l'eau de ses mains, et envoya une énorme gerbe savonneuse sur Xela qui lui passa par dessus la tête ! Clémentine avait fait plus fort qu'elle ne l'aurait voulu... Et le Serpentard était maintenant aussi trempé qu'elle ! Dans un mouvement de crainte intense suivant tout juste son action, la jeune fille se recula de quelques pas aquatiques, et s'abaissa sans trop s'en rendre compte. Elle se coula dans l'eau, son nez juste au dessus de la surface. Dans un glougou plein de bulles, elle laissa échapper malgré elle:

" Ca y'est, j'vais mourir... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clem-clem-zinerth.blogspot.com/
Showstopper
Xela Auhesse
avatar
Showstopper
Masculin
Age : 33

Espace perso

Aparecium:
 


MessageSujet: Re: Escapade nocturne - Soirée   Mar 24 Aoû - 10:28

Xela aimait l'eau mais pas à ce point. Lorsque Clémentine eut éclaboussé le Serpentard avec une forte vague presque impressionnante, il ne bougea pas d'un pouce. Heureusement pour elle, Xela avait pratiqué sur lui-même un sortilège capillaire puissant: Fructus de Garnius. Ce sortilège avait pour effet de rendre ces cheveux imperméables et donnait un effet magique pour les recoiffer. Dans le cas contraire, Xela aurait été une véritable furie. Mais ayant prévu que quelqu'un s'amuserait sans doute un jour avec ses cheveux (bon courage à qui le tenterait d'ailleurs) il avait pris les devants.

Il baissa les yeux sur ses genoux, toujours pliés le long du corps et regarda un moment l'état dans lequel la Serdaigle l'avait plongé. Un regard perçant et intense s'ensuivit vers la jeunes fille. Il pensa à une phrase qu'il voulait dire à Clémentine:

Alors là la Serdouch', t'es morte!!! Mais il ne dit rien. Pas pour le moment en tout cas. Il sortit sa baguette de sa poche intérieur gauche et la pointa sur son front, ayant levé la tête vers le plafond. La tête en arrière et sa concentration au maximum, il prononça la formule:

-Sèchemoiviteça!

Et il redevint entièrement sec. Il ne savait pas pourquoi Clémentine avait agit avec autant de démesure, mais après coup il en fut amusé. Cependant il ne laissa rien paraitre. Il voulait jouer avec Clémentine maintenant, s'amuser de jouer de sa peur envers lui. Il rangea sa baguette en baissant la tête, puis il releva celle-ci et regarda Clémentine de trois quart avec un regard toujours aussi perçant et aucun sourire sur le visage. Il dit enfin à son interlocutrice:

-Euh ouais? J'peux savoir c'qui t'est passé par la tête?

Il était d'un calme affolant. Un stoïcisme qui aurait fait peur à n'importe qui compte tenu de la situation. Il ressortit sa baguette mais cette fois il se leva. Il pointa son hôte avec cette dernière puis au moment de frapper, il actionna les bulles de savon avec un accio:

-Bon, tu es bien là? Avec ces belles bulles et cette eau bien chaude?

Il n'attendit pas une réponse de la part de la Serdaigle pour frapper au moment où Clémentine s'y attendait le moins. Il avait toujours sa baguette pointée en direction de la jeune fille et soudain un sourire malicieux au regard de dément vint illuminer le visage du Serpentard:

-Aqua-eructo! Et une vague de taille moyenne sortit du bain à l'arrière de la Serdette puis elle vint frapper Clémentine sur la tête avec douceur mais une grande surprise. Comme une cascade d'eau bien chaude. Il prenait soin d'éviter ses yeux et ses narines pour qu'elle puisse profiter de l'acte de taquinerie qui avait presque des airs charmants. Bien concentré, il forma d'autres cascades dans l'eau pour faire mousser le bain en élevant des bulles dans toute la salle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémentine Zinerth
avatar
Sorcier confirmé
Féminin
Age : 24

Espace perso



To day Today :
 


MessageSujet: Re: Escapade nocturne - Soirée   Mar 24 Aoû - 11:39

Ah oui, Clémentine était au courant du lien tout particulier que les frères jumeaux entretenaient avec leurs propres cheveux ! Etait-ce une véritable superstition ou tout simplement un excès de coquetterie !? La jeune fille n'en savait couikement rien, mais n'avait vraiment pas l'intention d'aller chercher des noises aux capillaires du Serpentard. Pourtant, elle avait bien oublié cela lorsqu'elle avait arrosé son compagnon. A son plus grand effroi d'ailleurs, voila pourquoi elle s'était aquatiquement reculée ! Xela ne sembla pas réagir immédiatement, mais son calme était encore plus effrayant. Pourtant, il fallait bien avouer qu'au fil de la soirée, Clem craignait de moins en moins les attitudes du Serpentard. Finalement, peut-être était-ce là la clé d'une amitié naissante sûre et... durable ?

La Serdette n'était pas sans ignorer que cette discussion qu'ils avaient eue précédemment jouait en grande partie pour cette nouvelle compréhension qui maintenant guidait Clémentine, plus que la crainte. Elle en était rassurée d'ailleurs, après tout, comment pouvait-on être ami avec une personne que l'on craignait ? C'était possible, certes, mais pas vraiment constructif puisque l'un aurait toujours le dernier mot et de l'influence sur l'autre. Clémentine aimait ce qui se construisait, en plus du garçon lui-même... Oh certes, elle ne pensait pas au sentiment amoureux ce soir, sachant d'avance que Xela n'allait pas partager ses sentiments... Mais l'amitié, why not ? La jeune fille espérait seulement que Xela pense comme elle... Ce qui n'était pas donné.

Pourtant, la vengeance du Serpentard prouva, encore une fois, qu'il n'était pas cet être froid et distant que les autres considéraient avec peur. Au contraire, il aimait s'amuser, c'était déjà ça ! Clémentine l'avait vue se relever lentement, pointant sa baguette sur elle. Elle se redressa, les yeux écarquillés, prête à affronter la mort ! Pourtant, ce n'est pas la mort qui lui tomba dessus... mais une lourde chute d'eau chaude et savonneuse ! Sous la pression, Clémentine retomba complètement dans l'eau et se pauma un instant sous les vagues, agitant bêtement les bras... surtout que le bain n'était pas si profond que ça ! Quand elle remonta à la surface, histoire de respirer quand même, une nouvelle vague lui tomba sur la tête, et ainsi de suite ! Xela s'amusait bien !

* Ah ouais, tu le prends comme ça ? J'ai pas dit mon dernier mot, Serdouch' ! *

Clémentine allait frapper fort cette fois ! Si si !! Elle pris une grande bouffée d'air, avant de plonger souplement dans l'eau et de nager en apnée jusqu'au rebord du bassin. Sans s'en rendre compte, elle s'était tout de même assez éloignée de Xela. Mais cette fois, ça allait changer. Clem surgit hors de l'eau juste aux pieds du jeune garçon. Et tout se passa très vite ! Elle regarda son camarade, un fin sourire sur le visage et lâcha... dans un flots de bulles.

" T'as pas honte de t'attaquer à une jeune fille sans baguette, s'pèce de vieux Sombral crouteux !? Vengeaaance !! "

Sans plus attendre, Clémentine attrapa brusquement les chevilles de Xela et poussa fortement ces dernieres le plus loin possible d'elle, de manière à ce qu'il tombe dans l'eau la tête la première. Euh oui, tirer les chevilles en arrière aurait été plutôt dangereux... Et la Serdette se passait l'envie d'exploser la caboche de Xela sur le carrelage de la pièce. Cette fois, elle réussit son coup; Xela était tombé à la baille comme on disait ! Et sa baguette était restée sur le rebord, bien au sec, elle. D'ailleurs, le sort lança par Xela stoppa tout net une fois son "arme" lâchée. Et Clémentine pu souffler un peu... du moins, le temps que le Serdouch' ne remonte à la surface ! La jeune fille pris le parti de s'en amuser. Elle s'adossa contre le rebord et éclata de rire joyeusement, sans moquerie aucune.

" Egalité, Serdouch' ! Je te renvoies la question, t'es bien là, dans la flotte bouillante et pleine de bubulles !? "

* Et avec ma tronche de batracien dépressif dégoulinante juste à côté... Argh ! Tais-toi cerveau !! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clem-clem-zinerth.blogspot.com/
Showstopper
Xela Auhesse
avatar
Showstopper
Masculin
Age : 33

Espace perso

Aparecium:
 


MessageSujet: Re: Escapade nocturne - Soirée   Mar 24 Aoû - 13:47

Xela était complètement pantois de voir que quelqu'un osait lui tenir tête. Il y vit de la provocation, mais une curieuse provocation. Une sorte de chose qu'il ressentait très rarement, pour ne pas dire jamais. Il était de nature à exploser lorsque quelqu'un osait faire tel acte envers sa personne, mais il n'en fit rien. Au moment où il était tombé dans l'eau, le sort Fructus de Garnius avait cessé lui aussi laissant ses magnifiques cheveux prendre l'eau. Il avait autour de lui une masse de cheveux flottant à la surface donnant l'effet d'une cape sur ses épaules. Mais hélas, étant tout habillé lui aussi, l'image perdait quelque peu de son charme.

Il vit Clémentine lui sourire à plusieurs reprises et cette vision lui fit peur. Il se souvint de moments douloureux passés lorsqu'il était encore enclin à faire confiance aux gens. Comme il lui avait dis plus tôt, son expérience était la cause de son recul par rapport aux gens en général. C'est pourquoi il ne lui rendit pas son sourire. Il plissa les paupières en la regardant, ce qui avait généralement pour effet de mettre mal à l'aise. Si d'ordinaire il s'en moquait, là il éprouvait une drôle de gêne à cette idée. Mais cela ne dura pas. Le cœur de Xela était tellement meurtrit par les dures épreuves qu'il avait appris, malgré lui, à se blinder de tout sentiment.

Réagir ou ne plus réagir?

Xela aurait volontiers continué la camaraderie si celle-ci s'était présentée bien des années auparavant. Depuis qu'il avait décidé de laisser son instinct prendre le dessus sur ses actes, il était froid envers tous le monde. Clémentine en subissait les prémisses en cet instant. N'importe qui aurait rigolé avec elle, mais Xela ne le fit pas. C'était dans sa nature profonde, mais aussi parce qu'il avait des raisons de ne pas le faire. Il craignait que les choses aillent plus loin et qu'elles échappent totalement à son contrôle:

-Clémentine? J'crois qu'on devrait nous sécher et rejoindre nos dortoirs.

Dit-il d'un ton sans la moindre source d'émotion. Pourtant il avait fait un effort considérable en l'appelant par son prénom, mais il n'y avait ni hostilité, ni amitié. Il avait parlé presque machinalement. Certes ce qu'il vivait le troublait parce que ça faisait tellement longtemps que personne d'autre que sa famille n'avait été sympathique avec lui connaissant son caractère, mais il trouvait que pour le moment, Clémentine devait s'estimer bien heureuse d'avoir connu les Serpentard un peu mieux sans souffrir de caractère habituel.

Il se déplaça pour rejoindre le bord dont il était loin. Il ne dit plus rien attendant un moment de voir comment la Serdette allait réagir. Elle serait surement peinée de voir que le climat s'était passablement refroidit tout à coup. Mais Xela ne la tenait pas responsable. Quoi qu'elle puisse en penser elle n'était pas la cause de ce recul soudain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémentine Zinerth
avatar
Sorcier confirmé
Féminin
Age : 24

Espace perso



To day Today :
 


MessageSujet: Re: Escapade nocturne - Soirée   Mar 24 Aoû - 14:08

Qu'y avait-il de pire qu'une réaction violente ou mauvaise ? Clémentine le su bien vite... Pas de réaction du tout. Ne pas voir Xela se "venger" ou tenter quoi que ce soit afin de sauver sa dignité était mille fois pire que de le voir jeter un sortilège ou lui coller un pain dans la figure. La jeune fille en resta d'ailleurs un peu idiote. La surface de l'eau autour des deux élèves devint plus plane qu'auparavant, faute de jeu dans les vagues, ce que Clem aurait espéré au meilleur de la situation. Ce n'était pas le cas, et elle en était aussi désolée qu'embarrassée. Quelques secondes s'écoulèrent. Quelques secondes passées au fond des yeux du Serpentard. Clémentine trembla doucement, tant elle percevait dans son regard une sorte de douleur silencieuse, mais présente... trop présente. Avait-elle fait quelque chose de mal ? La Serdette en doutait.

Elle n'avait rien fait en vue de paraître méchante, au contraire, elle tâchait vaillamment d'accroître cette petite flammèche d'amitié créée ce soir. Certes, elle n'espérait pas muer cette flammèche en un incendie dévastateur mais quand même... Xela n'avait pas l'air de lui en vouloir. Ce qu'il ressentait en ce moment était plus grave et plus profond qu'une frustration capillaire ou vestimentaire, cause de sa chute provoquée dans l'eau. Clem ne pipa mot, captant bien la tension apparue brusquement. Elle baissa les yeux, suite aux paroles de Xela. Oui, il avait p'tet raison après tout. La rigolade était finie, alors qu'elle n'aurait pu que commencer. Xela passa près d'elle pour rejoindre le bord du bassin. Clémentine ne savait trop que faire, partagée entre l'envie de s'enfuir et celle de se noyer dans le bassin, sans trop savoir pourquoi.

Au final, elle vint également s'asseoir au bord du bassin, tout de même assez loin du Serpentard. Distraitement, elle essora ses cheveux, ainsi que sa chemise noire, en la tordant du plus fort qu'elle le pouvait. Devait-elle dire quelque chose ? S'excuser, ça non, Xela ne le lui avait que trop bien fait comprendre l'inutilité de cet acte avec lui. Essayer de détendre l'atmosphère ? Non plus ! Cela ne pourrait faire qu'empirer les choses. Clémentine ne voulait pas sortir de cette salle avant Xela. Elle avait besoin de réfléchir un peu... Longtemps. Seul quelques mots filèrent de ses lèvres, d'un ton neutre, quoiqu'un peu grave:

" 'Ventilo' est un sortilège très éfficace... "

Clémentine disait vrai, ce sort séchait toute tenue jusqu'à la dernière goutte. Plus aucun sourire n'éclairait le visage de la jeune fille. Pourtant, elle ne désirait pas laisser Xela dans une détresse pareille, visiblement en proie à de vieux démons. La jeune fille savait que lui forcer la main en vue de l'aider n'allait pas lui plaire, ou pouvait le faire fuir. Aussi, mains appuyées de chaque côté de ses genoux et nez baissé, sans croiser son regard, la jeune fille ajouta d'une voix rauque:

" Si tu as besoin de quoi que ce soit, je veux bien être là pour toi. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clem-clem-zinerth.blogspot.com/
Showstopper
Xela Auhesse
avatar
Showstopper
Masculin
Age : 33

Espace perso

Aparecium:
 


MessageSujet: Re: Escapade nocturne - Soirée   Mar 24 Aoû - 15:14

Le visage de Xela s'endurcit, mais pas du tout pour la situation de ce soir. Il avait effectivement en tête des démons enfouis qui lui étaient revenus avec force. Des moments cuisants... Il essayait tant bien que mal de ne pas y penser, mais c'était plus fort que lui. Il voyait Clémentine toute perdue et pour la première fois depuis une éternité, il se sentit mal pour quelqu'un. Il voulait faire quelque chose, mais quoi qu'il puisse faire, ce n'était pas Clémentine la cause, mais bien lui même.

Je vais quand même pas lui expliquer? Non elle comprendrait pas de toute manière. J'ai toujours été brutale alors ça ne changera plus rien que je lui dise tout ça...

Il ne savais que faire. Mais cependant il ne voulait pas laisser Clémentine ainsi. Après tout, ils avaient passé de bons moments, aux vues de n'importe qui de normal, mais dans la tête du Serpentard, c'était tout autre chose. Il était tant compliqué à comprendre que personne à part lui même ne pouvait savoir ce qu'il lui passait par la tête. Même lui en était incapable parfois. Par contre, il se sentit le besoin de rassurer Clémentine:

-Ecoute Clémentine. Je dois bien reconnaitre que j'ai passé un bon moment avec toi ce soir. Tu n'es pas responsable de ce changement soudain d'attitude, c'est moi et moi seul qui est en faute. Pas toi. La proposition que tu m'as faite est touchante et crois le ou non, elle m'atteint. Mais hélas je ne crois pas être prêt à te parler de moi.

Il se rassit sur le bord du mur où il était avant d'avoir vu Clémentine faire sa précédente chute puis il attendit que la Serdette lui réponde. Il ne voulait pas la laisser comme ça. Cela aurait été complètement inutile et injuste. Même si dans son comportement il était toujours du genre à chercher les histoires, Clémentine lui inspirait de la sympathie et il ne voulait pas lui faire un mal quelconque. La provoquer oui mais pas la blesser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémentine Zinerth
avatar
Sorcier confirmé
Féminin
Age : 24

Espace perso



To day Today :
 


MessageSujet: Re: Escapade nocturne - Soirée   Mar 24 Aoû - 22:48

Le cœur de Clémentine exécuta un nouveau salto aux mots de Xela. La Serdette n'avait pas proposé au jeune garçon de l'aider, elle lui avait simplement exposé l'éventualité d'un soutien moral, seulement s'il lui en faisait la demande. Jamais ne viendrait-elle le forcer de quoi que ce soit, surtout pas en ce qui concernait le remontage de moralomêtre. Elle ne savait d'ailleurs pas si elle était très douée dans ce domaine. Mais Clémentine arrivait souvent à alléger les choses, à faire passer un message de douceur et de simplicité, dans ce monde trop souvent lourdingue, et dans ces esprits parfois si torturés, comme devait être celui de Xela. La jeune fille l'avait regardé du coin de l'œil tandis qu'il lui parlait, doucement, calmement. Clem ne put s'empêcher d'esquisser un sourire discret, et gentil. Elle lâcha d'une voix plus claire qu'auparavant.

" T'en fais pas, je n'avais pas l'intention de t'entendre parler de toi. Je te disais tout simplement que si tu avais besoin d'aide ou... ou autre, et bien je n'étais pas loin. 'Il suffira d'un signe', comme dirait un chanteur moldu dont j'ai oublié le nom ! "

Clémentine émit un rire léger, mais, pas vraiment sûre de faire rire Xela, stoppa vite pour baisser à nouveau les yeux. Les jambes toujours dans l'eau, la jeune fille battit lentement des jambes, observant distraitement les reflets multicolores miroitant à la surface du bain, dessinant sur les murs des arabesques mouvantes proprement envoutantes et quasi magiques. Un lieu magnifique cette salle de bain ! La jeune fille se mordilla la lèvre avant d'ajouter, sans regarder le Serpentard.

" Xela... je sais maintenant que tu as été déçu par le passé. Tout comme moi, mais de manière plus forte j'imagine. Et je me doute aussi que tu as pu entendre ça plusieurs fois mais... "

Clémentine inspira avant de relever la tête et croiser de manière franche le regard de Xela. Les coins de sa bouche se relevèrent en une petite moue qui en disait bien long.

" ... tu peux avoir confiance en moi. Mon but n'était pas de t'atteindre, comme tu dis. Simplement de te faire comprendre très honnêtement que je suis bien capable d'être là en cas de... en cas de je sais pas quoi d‘ailleurs ! Mais d'être là, tout simplement. "

La jeune fille détourna le regard, s'empêtrant un peu dans ses mots. D'ailleurs, ses pieds battirent l'eau un peu plus fort, signe de son agacement, tant il était devenu difficile pour elle de transmettre des sentiments de façon aisée. Par chance, Xela se releva pour s'installer un peu plus loin, mettant fin à son embarras naissant. Clémentine ne se laissa pas abattre; elle se redressa elle aussi, ramassa la baguette du jeune garçon puis vint vers lui pour la lui redonner. Tout en lui tendant l'objet magique, Clémentine sourit de nouveau, histoire d'essayer de transmettre un p'tit peu de positif. Dans ses yeux passa une drôle de lueur.

" Sèche-toi vite avant de regagner ton dortoir. Et fais bien gaffe à ne pas te faire attraper ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clem-clem-zinerth.blogspot.com/
Showstopper
Xela Auhesse
avatar
Showstopper
Masculin
Age : 33

Espace perso

Aparecium:
 


MessageSujet: Re: Escapade nocturne - Soirée   Mer 25 Aoû - 11:02

Xela se sentait bizarre de cette étrange soirée. Il avait interprété les agissements de Clémentine comme étant francs. Peu de gens bénéficiaient de ce genre de pensées de la part du Serpentard. Il savait au fond de lui qu'elle pouvait être différente des autres personnes qu'il eut connu par le passé: tant ses mauvais coups dures que les personnes pour qui il ne témoignait qu'une indifférence totale. Maintenant il était temps de se quitter. Sa raison le poussait à agir ainsi en même temps que son embarras. Curieux d'ailleurs que ce jeune homme en ait pour quelqu'un, mais Clémentine et lui avaient partagé un moment qui le touchait. Dans ses mots, elle avait été assez précise, ce qui limita l'embarras de Xela. Par contre, si elle avait été plus loin, qui sait comment il aurait réagit...

Certes l'ambiance était devenue très froide par rapport au fait qu'ils avaient passés, un instant plus tôt, un moment agréable tous les deux, mais il valait mieux agir ainsi pour le Serpy. Et maintenant l'ambiance devenait plus solennelle, approchant presque une discussion entre adultes. Clémentine parlait de soutient et de présence pour lui, ce qui était une marque d'attention et de respect de la part de Xela. Dans la tête de celui-ci, le respect pour une personne était une choses importante qui demandait toujours à être prouvée pour qu'il en témoigne ; et Clémentine avait agit parfaitement en lui proposant cette attention pour lui:

-J'avais bien compris ce que tu entendais par là Clémentine et que tu le veuilles ou non, ces mots m'ont atteint, mais...dans le bon sens du terme. Maintenant seul le temps nous dira ce qu'il en sera...

Et oui, malgré toute cette attention, Xela appréhendait quand même que les choses dérapent... La vie n'avait pas été clémente avec lui, mais ça il le devait aussi à son caractère n'étant pas facile à supporter... Mais en même temps si quelqu'un lui trouvait de l'estime, c'était à cette personne de faire le premier pas: lui suivait que trop bien l'adage qu'il valait mieux être seul que mal accompagné... Et même s'il prétendait n'avoir besoin de personne, il savait bien tout au fond de lui même que c'était assez faux. Mais ça il ne l'avouerait jamais...

Clémentine lui tendit sa baguette qu'il repris avec délicatesse. Il se releva puis se sécha avec le sortilège Séchemoiviteça qu'il affectionnait particulièrement pour l'avoir mis au point avec son jumeau. Il regardait à présent la Serdaigle droit dans les yeux d'un regard perçant sans sourire mais le visage doux: elle avait réussi, par son sourire, à l'apaiser...
:

-Merci Clémentine. Toi aussi fais gaffe à ne pas te faire prendre. J'y vais maintenant, on se reverra très bientôt.

Puis, sans rien ajouter, il tourna les talons et s'en alla, laissant la Serdette dans la salle de bain des préfets, toute seule et certainement avec une drôle de sensation en elle. Xela n'en parlerait à personne, mais il crut un instant pouvoir refaire confiance à quelqu'un. C'était encore à travailler pour le cœur malade de cet individu si compliqué, mais Clémentine avait fait ce qu'il fallait pour ne pas le brusquer et même si à un moment il fut gêné, il retint de cette soirée un bon moment passé avec quelqu'un d'autre que sa famille proche...

[
Sort du RPG...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémentine Zinerth
avatar
Sorcier confirmé
Féminin
Age : 24

Espace perso



To day Today :
 


MessageSujet: Re: Escapade nocturne - Soirée   Mer 25 Aoû - 11:37

La jeune fille avait un instant eu peur de la réaction de Xela. Après tout, il aurait très bien pu balayer sa proposition d'un revers de la main, plus ou moins violemment. Mais Clémentine devait bien l'avouer, elle était plutôt fière d'elle ! Fière dans le sens où elle était parvenue à maîtriser à la fois son trop plein d'affection pour Xela -de sorte qu'elle ne lui avait pas sauté dans les bras durant la soirée-, mais également la distance qu'elle se devait de mettre entre le Serpentard et elle. Cela dit, cette soirée était très importante dans la connaissance du jeune garçon, elle qui n'avait au début qu'une majeure partie de préjugés sur lui... A présent, elle le découvrait un peu plus, ce qui n'était pas pour lui déplaire, bien au contraire. Et donc, Clémentine avait bien compris que Xela n'était pas du genre à se laisser coincer dans des avances trop entreprenantes. Il lui fallait une grande part de liberté, et la Serdette le savait maintenant.

Il fallait bien dire qu'elle se retrouvait un peu en lui sur ce plan là. Jamais n'accepterait elle la présence, dans son entourage proche, d'une personne trop étouffante, trop collante aussi ! La Serdette fut, à son tour, touchée des paroles du garçon. Disait-il ça à beaucoup de personnes ? Ou bien justement, n'avait-il pas évoqué cette confidence depuis longtemps ? Clem avait sa propre idée mais ne laissa rien paraître d'autre qu'un petit hochement de la tête. Elle comprenait ce que Xela voulait dire. La confiance c'était bien beau d'en parler, mais encore fallait-il faire ses preuves. Et ça, la jeune fille le savait; un jour ou l'autre viendra le moment où elle devra montrer à Xela qu'elle ne lui avait pas menti. Clémentine s'était remise sur pieds, aux côtés du Serpy qui se sécha à nouveau. La jeune fille fut rassurée de voir que plus une goutte n'allait l'embarrasser désormais, surtout pour rejoindre ses cachots.

Puis il vint se placer face à elle et encore une fois, Clem se sentit défaillir ! Mais elle tint bon, au moins pour entendre ses douces paroles. Enfin... ses paroles qui lui parurent douces quoi ! La Serdette ne savait pas s'il fallait ajouter quelque chose à cela... De toutes façons, Xela avait déjà tourné les talons, la laissant là, debout près du bassin, le regard brillant. Clémentine aurait bien dansé la lambada, toute seule dans la Salle de bain, tant elle était heureuse que tout se soit bien passé ! Pourtant, un vertige lui rappela qu'elle était fatiguée... Très fatiguée. De plus, elle était trempée et commençait à avoir un peu froid. Alors, après quelques minutes, la jeune fille décida de retourner au bercail elle aussi, tremblante de froid et... d'amour !? Dans un petit sourire, et avant de sortir de la pièce, elle ne put s'empêcher d'ajouter pour elle-même.

" Oui... j'espère bien ! "
[ Fin du RP ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clem-clem-zinerth.blogspot.com/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Escapade nocturne - Soirée   

Revenir en haut Aller en bas
 

Escapade nocturne - Soirée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Hpsse - Forum RPG, Poudlard interactif :: [ ... ] :: Pensine-