AccueilHomeGalerieFAQCalendrierRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Rappels importants

Ici, nous demandons : 15 lignes de RP minimum,
une orthographe soignée, et avoir au moins 13 ans.
La lecture du règlement est indispensable. Pensez-y !

Et l'intrigue ?

L'histoire de notre forum est construite comme une énigme
à résoudre. Ici, tout le monde peut devenir un héros.
Vous voulez y participer ? Lisez ceci.

Partagez | 
 

 "Il pleut, il pleut bergère ..." - Après-midi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Modératrice
Lou October
avatar
Modératrice
Féminin
Age : 25

Espace perso

Le monde fou fou fou de Lou :
 


MessageSujet: "Il pleut, il pleut bergère ..." - Après-midi   Ven 16 Juil - 19:12

    C'était un beau samedi ensoleillé, les températures étaient élevées, il faisait chaud, un peu lourd même. Les élèves avaient tous chaud, ils choisissaient soit de rester à l'intérieur au frais entre les murs du château, soit d'aller se rafraichir comme ils le pouvaient dehors où il y avait un peu de vent... Certes, il ne restait plus grand chose du parc de Poudlard depuis l'inondation. Mais il restait tout de même un petit espace de libre, juste devant le château.

    Lou en avait marre de rester confiné dans l'enceinte de Poudlard, elle avait vraiment envie de prendre l'air. Ainsi, la jeune Gryffondor se posa près d'un arbre qui était relativement proche de l'eau qui avait débordé... Lou savait que certains élèves avaient peur de mourir noyer, mais cela n'effrayait pas tellement la jeune fille, elle avait d'autres peurs ...
    Adossée contre l'arbre, elle laissa son esprit vagabonder, ainsi elle pensa au miroir du Risèd, au quidditch, à sa famille, mais aussi à ses prochains cours et ses devoirs en retard... Au fur et à mesure, son esprit se perdit et elle s'endormit.
    Mais elle fit vite réveillée par des gouttes d'eau froide lui tombant sur le visage. Elle grimaça, mais le temps qu'elle se réveille vraiment et que son esprit soit bien clair, il pleuvait des cordes. Un orage venait d'éclater et le temps que Lou rentre dans le château, elle était déjà trempée de la tête au pied.

    C'est ainsi qu'elle entra dans le hall d'entrée et qu'elle essora son T-shirt rouge qui déversa l'équivalent de 2 grands verre d'eau par terre. Elle soupira, passa une main dans ses cheveux humides, qu'elle ébouriffa. Puis levant les yeux au ciel, elle aperçut quelqu'un...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume à papote
avatar
Maître de Jeu
Féminin
Age : 28

Espace perso

MessageSujet: Re: "Il pleut, il pleut bergère ..." - Après-midi   Dim 18 Juil - 16:49

Une silhouette se dessina sur le mur face à Lou October. Une silhouette pas très grande : sans doute celle d'un jeune élève de l'école. Fille ou garçon, cela était indéterminable à la seule vue de l'ombre, qui semblait porter sur sa tête et sur le restant de son corps un long capuchon se terminant par une cape. Rien qui ne ressemblait à l'uniforme de Poudlard, en somme.

Mais si Lou venait à tourner la tête pour dévisager la silhouette, elle se serait retrouvée face à un couloir vide. Comme si l'ombre n'appartenait à personne. Une voix, en revanche, celle d'une jeune fille, se fit entendre. Une voix qui lui susurrait à l'oreille gauche. Une présence presque palpable aux côtés de la jeune Gryffondor. Mais une présence sans consistance. Sans corps. Audible pas Lou, seulement...

"Tu es bien seule dans cette école," susurra avec douceur la voix. "Tes parents t'ont éloigné d'eux pour leur sécurité, et tu retrouves ici encore plus seule que chez toi. Tu le sais bien : personne n'est jamais là pour toi quand ça va mal..."

La voix était pleine de douceur, légèrement sifflante par instant.
La présence fit alors le tour de Lou October, pour venir se placer à son oreille droite. Et le chuchotement reprit :

"Et si tes parents avaient raison ? Certains sorciers ont fait du mal, beaucoup de mal aux gens normaux. Souviens-toi de Lord Voldemort..."

Patiente, la présence resta du côté gauche de la jeune fille, s'attendant à une réponse peut-être...

_________________

Ce sont nos choix, qui montrent ce que nous sommes vraiment, beaucoup plus que nos aptitudes.
- Albus Dumbledore -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Lou October
avatar
Modératrice
Féminin
Age : 25

Espace perso

Le monde fou fou fou de Lou :
 


MessageSujet: Re: "Il pleut, il pleut bergère ..." - Après-midi   Dim 18 Juil - 18:10

    En levant les yeux au ciel, elle aperçut quelqu'un, enfin quelque chose, était-ce vraiment un humain ? Cela ressemblait bien plus à une ombre, une sorte de spectre, vêtu d'une longue cape et encapuchonné, Lou n'avait aucune idée de la nature de cette chose. Elle avait tout de même forme humaine en soit, mais la Gryffondor sentait que quelque chose clochait.

    Premièrement, la personne qui se tenait loin devant, en face d'elle, ne portait pas l'uniforme de Poudlard, deuxièmement, sa présence était palpable dans toute la pièce, comme si elle était omniprésente. Lou avait la sensation que l'ombre était partout à la fois, une sensation très désagréable et inquiétante. Le souffle de la jeune fille commença à se faire court.
    Troisièmement, une voix, féminine, douce mais d'un certain côté glaciale se fit entendre dans son oreille gauche. La jeune fille qui n'avait alors pas pu décrocher son regard de l'ombre, fit un petit écart sur le côté et regarda sur sa gauche rapidement. Mais non seulement il n'y avait rien, non seulement la voix continuait de susurrer à son oreille. Les mots que l'ombre prononçait fit déglutir bruyamment la jeune fille.

    Lou regarda, cette fois-ci bien plus stressée, aux alentours, effectivement personne. Le mot "seul" résonnait dans sa tête. Pourquoi et comment savait-elle tout cela ? Lou repensa tout d'abord à cette nuit, où elle avait entendu des mots affreux sortir de la bouche de ses parents, puis elle pensa au nombre de fois où elle avait pleuré seule à Poudlard, sans aucun soutien, alors qu'elle, était toujours là pour les autres...
    Elle ferma doucement les yeux, ses lèvres étaient tremblantes, Lou ne voulait pas pleurer. Pas un seul instant, elle ne réussit à penser que cela ne pouvait être qu'une illusion, sa peur était bel et bien là. Le château était trop silencieux pour que des personnes soient encore à l'intérieur. Un vent de panique soufflait sur l'élève.

    Cette fois la présence était bien claire, de sa gauche, elle passa à sa droite. Lou, tout de même courageuse, tenta de se calmer, elle respira doucement, puis la voix reprit. Les parents de Lou ne pouvait pas avoir raison, ils disaient que la magie était contagieuse, était un danger, était une forme de satanisme. Mais, au fur et à mesure des mois passés à Poudlard, la jeune blonde s'était rendu compte que ce n'était pas le cas. Bien sur, elle avait entendu parler de Voldemort, bien sur, mais des moldus aussi avait déjà fait beaucoup de mal et pourtant il n'avait jamais utilisé la magie... Cela n'avait pas de rapport... Du moins, Lou essayait de s'en convaincre...

    - Ils ne sont pas tous comme ça, Voldemort était sombre mais il existe des moldus tout aussi sombres... Mes parents sont aveuglés par la peur de l'inconnu et par leur religion..

    La voix de Lou était claire, mais au fond d'elle tout tremblait... Discrètement, elle cherchait des yeux une présence autre que cette ombre autour d'elle. Où avait pu donc passer tous les élèves, les professeurs, les fantômes etc ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume à papote
avatar
Maître de Jeu
Féminin
Age : 28

Espace perso

MessageSujet: Re: "Il pleut, il pleut bergère ..." - Après-midi   Dim 18 Juil - 18:34

La présence sentait la peur qu'elle amenait en Lou. Cela lui plaisait beaucoup. Même sans corps, elle pouvait faire beaucoup de choses. Non qu'elle en doutait : mais se le voir rappeler en action était toujours des plus encourageant lorsque que l'on aspirait à de grandes choses.

De toute évidence, Lou ne partageait pas le point de vue de ses parents concernant les sorciers. Ce qui n'était finalement pas une mauvaise chose : ce serait plus pratique pour la présence. Après tout, si elle n'avait pas de consistance, elle était bien quelqu'un de magique, elle aussi.

"Tu as raison, Lou. Les sorciers ne sont pas des êtres maléfiques, nous le savons bien, toi et moi", reprit la voix avec douceur. "Je suis contente que nous partagions le même point de vue... cela facilitera les choses, je suppose."

La présence se déplaça à nouveau, repartant sur le côté droit de la jeune fille. Le couloir était toujours aussi vide de toute âme humaine. Les professeurs étaient majoritairement occupés par leurs cours et les rondes au septième étage, tandis que les élèves n'ayant pas cours devaient s'occuper entre leur salle commune, la bibliothèque ainsi que les couloirs des étages supérieurs : ils étaient généralement moins fréquentés par Rusard. Moins, mais ils l'étaient quand même. Cela ne les empêchait donc pas de se faire attraper une fois sur deux lorsqu'ils entamaient des bataille de bombabouses.

"La solitude m'a toujours beaucoup pesée... on est bien seule lorsqu'on n'a pas de corps", dit la voix en gémissant. "Les moldus ont des a priori sur les sorciers. Et les humains n'aiment pas ce qu'ils ne peuvent voir. Le monde est bien injuste..."

_________________

Ce sont nos choix, qui montrent ce que nous sommes vraiment, beaucoup plus que nos aptitudes.
- Albus Dumbledore -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Lou October
avatar
Modératrice
Féminin
Age : 25

Espace perso

Le monde fou fou fou de Lou :
 


MessageSujet: Re: "Il pleut, il pleut bergère ..." - Après-midi   Dim 18 Juil - 18:51

    Lou, bien sur, n'était toujours pas rassurée, mais peu à peu elle tentait de reprendre le contrôle de soi. Elle détestait cette sensation de peur qui lui retournait l'estomac en ce moment même. Le problème n'était pas tant la voix qui lui parlait, bien qu'elle n'était pas très rassurante, le problème était la solitude qui l'entourait. Alors Lou se rassura de manière complétement ridicule, elle se dit, qu'après tout, elle n'était pas toute seule, il y avait cette drôle de voix et cette présence spéciale.
    Mais cela ne marchait pas vraiment, ainsi elle cherchait encore et toujours à apercevoir quiconque se baladerait dans les environs. Mais évidemment personne ne venait... Et la voix continuait de parler.

    Alors au sein de l'esprit de Louise-Anne, malgré l'angoisse relativement présente, il y eu la curiosité qui pris un peu de place. Qu'est ce que cette chose pouvait être, elle disait qu'elle n'avait pas de corps, qu'elle avait toujours été seule. Ainsi donc, elle avait vécu et avait un avis personnel. Cela rendait cette ombre plus humaine dans un certain sens.

    - Ils ont des aprioris parce qu'on leur cache surement beaucoup trop de choses ... Tout comme beaucoup de sorciers ont des aprioris sur les moldus, c'est à cause de l'ignorance qu'ils partagent les uns sur les autres...

    Puis, Lou décida de demander ce qui la tracassait, d'un certain côté la voix gémissante de cette présence l'avait émue. La Gryffondor était quelqu'un de toujours présent pour les autres, même pour ceux qui à première vue ne le mériterait pas.

    - Qui es tu ? Pourquoi n'as tu pas de corps ?

    Demanda t-elle d'une petite voix, curieuse et en même temps effrayée par la réponse qui pourrait être prononcée au creux de son oreille...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume à papote
avatar
Maître de Jeu
Féminin
Age : 28

Espace perso

MessageSujet: Re: "Il pleut, il pleut bergère ..." - Après-midi   Dim 18 Juil - 19:05

Cacher des choses... était-elle en train de cacher sa véritable nature à Lou ? Oui... non... qui pouvait le savoir ?

"Les sorciers se cachent pour leur survie", fit remarquer la voix. "Ils ont trop connu les foudres des moldus lorsqu'ils ont essayé de cohabiter. Les sorciers se cachent intentionnellement... mais quand on n'a pas de corps, même sans vouloir se cacher, on y est obligé..." se lamenta-t-elle.

La jeune fille sembla se mettre plus à l'aise. Ou du moins commençait-elle à s'intéresser à celle qui avait tenté de nouer le dialogue avec elle. Des questions étaient toujours le signe de curiosité. Et quelque part, la curiosité était une sorte d'intérêt, bon ou mauvais, porté à quelqu'un ou quelque chose.

Lou lui demanda qui elle était, et la raison de son absence de corps. C'était là un sujet bien délicat que la présence ne devrait aborder que plus tard, si l'occasion se présentait.

"J'ai été élève à Poudlard, il y a bien longtemps", répondit-elle.

Choisir la vérité plutôt que le mensonge faisait parfois partie de quelques plans bien échafaudés. Parfois aussi, c'était simplement la façon la plus naturelle de répondre à quelqu'un, lorsque l'on essayait de se sentir moins seule.

"J'étais très seule durant ma scolarité", ajouta-t-elle. "J'étais comme toi. J'écoutais mes camarades de classe. Je les aidais. Et je voulais être entourée... mais j'ai toujours été seule..."

C'est avec une grande sincérité que la présence fit son récit. Elle aurait pu continuer, expliquer pourquoi elle en était là maintenant, comme elle s'était retrouvée sans corps suite à un bête accident de parcours... mais cela lui paraissait prématuré. Elle n'en savait pas encore assez sur Lou October pour savoir si oui ou non, elle pourrait lui faire confiance... et compter sur elle.

_________________

Ce sont nos choix, qui montrent ce que nous sommes vraiment, beaucoup plus que nos aptitudes.
- Albus Dumbledore -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Lou October
avatar
Modératrice
Féminin
Age : 25

Espace perso

Le monde fou fou fou de Lou :
 


MessageSujet: Re: "Il pleut, il pleut bergère ..." - Après-midi   Lun 19 Juil - 14:51

    La voix semblait souffrir de cette absence de corps, ce qui pouvait être tout à fait compréhensible. Lou s'imagina quelques secondes ce que pouvait être de vivre en tant qu'âme seulement. Ce n'était pas comme être un fantôme, car comme cette ombre le disait, quand on a pas de corps, on se cache forcément, dans le sens où personne ne peut nous voir. Seul persiste la conscience et la présence, mais c'est peu... Surtout quand on a connu avant, la vie, la vraie.

    Sa vie, ça avait été Poudlard, du moins une partie de sa vie... Lou pencha la tête sur le côté, elle faisait souvent cela lorsqu'elle écoutait quelqu'un, comme si cela lui permettait de mieux comprendre. Elle disait qu'elle était comme la Gryffondor, encore une fois Lou se demanda comment cette âme pouvait tant en savoir sur elle. L'avait-elle espionné ? Pouvait-elle lire dans les pensées ? La jeune blonde avait entendu parler de la légilimencie au cours de ses dernières années à Poudlard, quelqu'un sans corps était-elle encore capable de choses pareilles ?

    Quand la voix lui expliqua qu'elle avait toujours été seule, Lou baissa le regard vers le sol et ses pieds encore trempés de l'averse qui avait précédé leur rencontre. Lou était toujours très entourée, que ce soit en cours, dans la salle commune ou dans les couloirs. Mais il est vrai que dès qu'elle rentrait chez elle, personne n'était plus là pour elle et surtout c'est elle qui devait envoyer des lettres à ses amis pour recevoir des nouvelles, aucun ne faisait le premier pas. Tous ces amis qui l'entouraient, n'était ce qu'une sorte d'illusion ? Louise-Anne n'était-elle pas simplement la seule à donner, sans jamais recevoir ?

    La jeune fille n'avait jamais oser se poser de telles questions, simplement parce qu'elle voulait se protéger des réponses qu'elle pourrait trouver. Lou ne savait trop que dire à l'ombre qui lui parlait, elle éprouvait de la peine pour cette chose et d'un autre côté, elle éprouvait de la peine pour elle-même, allait-elle finir si seule que ça ? Lou pensa alors à certains de ses amis en particulier, certains seraient toujours là pour elle, c'était évident ...

    - Parfois, on a l'impression d'être seule alors qu'on ne l'est pas... Il suffit parfois de faire le premier pas.

    Lou marqua une courte pause, elle fronça légèrement les sourcils.

    - Bon c'est vrai que faire toujours le premier pas n'est pas agréable, mais les humains sont rarement de nature à penser aux autres...

    La Gryffondor était sure de cela : La plupart du temps, les humains ne pensent qu'à eux et leur bonheur personnel, c'est dans leur nature après tout. Même si cela peut énerver énormément de monde, c'est la pure vérité, dans la nature de l'humain il y a l'égoïsme. Lou se sentait à part de cela, mais en choisissant la voie de la générosité, peut-être avait-elle tout simplement choisi d'être la bonne poire à qui on peut tout demander, mais qui ne reçoit rien en échange.

    Encore une fois, alors que d'autres auraient envoyé balader cette drôle de présence ou serait mort de peur devant elle, Lou essayait coûte que coûte de comprendre le pourquoi du comment et surtout elle essayait de la réconforter comme elle le pouvait. Mais le fait que l'ombre lui ressemble faisait, aussi, que Lou s'y intéressait bien plus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume à papote
avatar
Maître de Jeu
Féminin
Age : 28

Espace perso

MessageSujet: Re: "Il pleut, il pleut bergère ..." - Après-midi   Lun 19 Juil - 19:51

"Faire le premier pas ?" s'exclama la voix. "Je l'ai fait, et plusieurs fois. Mais parfois, cela ne suffit pas."

Certaines personnes ne se donnaient peut-être pas la peine d'être entourées. Mais ce n'était pas son cas. Elle avait fait beaucoup pour attirer l'attention et la sympathie de ses semblables, autrefois. Beaucoup trop, même. Elle aurait dû arrêter avant, et se rendre compte plutôt que le genre humain était parfois plus détestable qu'il ne le paraissait.

"J'ai beaucoup fait pour les personnes qui m'entouraient. Je les aidais à avoir ce qu'ils désiraient le plus au monde" expliqua la présence, en se radoucissant. "Mais c'était encore trop peu pour eux, j'imagine. Les gens veulent plus. Toujours plus. Et ils en oublient de remercier les personnes à qui ils doivent tout."

La présence changea de nouveau de côté.

"Qu'aurais-tu fait à ma place, face à toute cette indifférence ?" lui demanda-t-elle.

Était-ce le bon moment pour amener le sujet sur la table ? Pas tout à fait, peut-être. Mais la présence se devait de sonder l'âme de son interlocutrice. Elle voulait être sûre de pouvoir lui faire confiance. Elle lui serait une précieuse alliée... ou amie, si Louise-Anne October le voulait.

_________________

Ce sont nos choix, qui montrent ce que nous sommes vraiment, beaucoup plus que nos aptitudes.
- Albus Dumbledore -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Lou October
avatar
Modératrice
Féminin
Age : 25

Espace perso

Le monde fou fou fou de Lou :
 


MessageSujet: Re: "Il pleut, il pleut bergère ..." - Après-midi   Lun 19 Juil - 20:14

    La présence avait l'air d'avoir beaucoup souffert par le passé, à cause des humains et de leurs caprices... Lou, de son côté, s'était peu à peu calmée, elle ne pensait plus au fait que pour l'instant, elle semblait complétement seule au rez-de-chaussée et qu'une drôle d'ombre lui parlait, la curiosité et la bienveillance l'avait envahie. La jeune fille voulait en savoir plus, comprendre et aider. Tant que l'ombre restait gentille et qu'elle ne semblait pas être un danger pour Lou, alors la Gryffondor n'avait pas à s'inquiéter, après tout...

    La présence posa une question importante et compliquée à Lou, qu'aurait-elle fait si elle avait été dans son cas... La solitude est quelque chose qui a toujours fait peur à la jeune blonde, probablement à cause du manque de soutien de ses parents et de la façon dont ils ont réussit à l'éloigner si facilement. A présent, la présence lui demandait ce qu'elle ferait si jamais en plus de ses parents, ses amis l'oubliaient ou venaient simplement dans le but de profiter de Lou. La jeune fille fronça les sourcils, elle ne savait pas franchement.

    - Je ne sais pas... Je me serais débattue pour qu'ils me voient, qu'ils pensent à moi ...

    Elle sembla réfléchir plus profondément par la suite, avant de continuer sa réponse.

    - Et si aucunes réactions ne venaient résoudre les choses, je crois ... Je crois que je cesserais de leur donner, je les renverrais s'il advenait qu'ils demandent quelque chose : Dans le but de les faire réagir, pour qu'ils me remarquent et qu'ils se rendent compte de leur égoïsme...

    Lou marqua une pause, elle n'était pas tout à fait sure que c'est ainsi qu'elle réagirait. On n'est jamais bien sur de comment on réagit face à des situations compliquées comme celles-ci. Elle se mordit doucement la lèvre, car elle se sentait gênée, gênée qu'on ait pu faire du mal à cette "personne". Le sale caractère des gens avait l'air d'avoir détruit la générosité de la présence... Lou se sentait souvent mal à l'aise pour des choses qu'elle n'avait pas commises, cela venait surement de son éducation et de la façon qu'on lui avait donner de voir le monde...

    - Je peux te demander ce que tu as fait toi, face à cela ?

    Lou se permettait de demander, car au fond elle avait dit beaucoup de choses sur elle et son propre avis et puis surtout l'ombre semblait savoir beaucoup de choses sur Lou, alors que la Gryffondor ne savait quasiment rien sur la présence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume à papote
avatar
Maître de Jeu
Féminin
Age : 28

Espace perso

MessageSujet: Re: "Il pleut, il pleut bergère ..." - Après-midi   Lun 19 Juil - 23:15

La question fatidique arriva. Lou October voulait en savoir plus sur la présence. Et c'était tout à fait normal. La présence n'était pas sûre que le moment était arrivé : mais elle ne le saurait pas tant qu'elle n'aurait pas essayé. Avec douceur, la voix s'éleva de nouveaux aux côtés de Lou :

"J'ai usé de magie... j'ai ouvert une salle qui offrait tout ce qu'on lui demandait... je n'ai compris que longtemps après que l'on ne s'achète pas des amis. Mais j'étais jeune alors, et je ne me rendais pas compte que ce n'était pas ainsi que je serais entourée de personnes bien intentionnées."

La présence marqua une pause, guettant la réaction de Lou. Elle devait sans doute avoir une idée de qui était la présence à présent. À moins qu'elle n'avait pas entendu parler d'elle : ce qui faciliterait les choses, peut-être. Elle décida de reprendre son récit : la jeune fille méritait d'en savoir plus.

"Un jour, un garçon que je ne voulais pas faire rentrer dans la salle a décidé d'y aller par la force des choses. Un coup de baguette plus tard, j'étais immobilisée et je ne pouvais plus rien faire," expliqua-t-elle. "Il est entré, et a demandé ce que je craignais : des centaines d'épouvantards pour semer la terreur dans l'école. Je te laisse imaginer ce qu'il s'est passé ensuite", ajouta-t-elle, la voix tremblante.

La présence changea de côté, comme elle l'avait souvent fait depuis le début de sa discussion avec Lou. Elle se déplaçait paisiblement et parlait d'une voix sereine et douce.

"Finalement, c'est moi qui ai été accusée de toute cette pagaille. Tout le monde savait que j'avais créé cette salle, puisque j'en avait fait profiter à beaucoup d'élèves. Personne n'a jamais cherché à connaître le vrai coupable... J'étais alors en septième année. J'ai voulu détruire la salle, pour réparer le mal qui a été fait... mais la puissance de ce que j'avais créée m'a détruite, et m'a privée à jamais de mon corps," termina-t-elle dans un souffle.

Lou savait désormais tout ce que la présence avait à lui dire... elle attendit alors à ses côtés, patiente et calme...

_________________

Ce sont nos choix, qui montrent ce que nous sommes vraiment, beaucoup plus que nos aptitudes.
- Albus Dumbledore -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Lou October
avatar
Modératrice
Féminin
Age : 25

Espace perso

Le monde fou fou fou de Lou :
 


MessageSujet: Re: "Il pleut, il pleut bergère ..." - Après-midi   Lun 19 Juil - 23:40

    Lou resta silencieuse et écouta avec attention le récit que la présence lui prêtait d'une oreille à l'autre. Peu à peu, l'énigme de l'ombre se dévoilait, peu à peu Lou comprenait qui elle était et ce qu'elle était. Mais il y a certaines choses auxquelles la jeune élève ne s'attendait pas...

    - Je vois, tu as été bien trop généreuse et les gens en retour t'ont immédiatement accusé, sans même se rappeler de la bienveillance dont tu avais fait preuve...

    Ainsi la présence était Saya Serpentard, la Gryffondor s'était toujours imaginé qu'elle hantait Poudlard tel un fantôme en errance. En tout, elle pensait qu'elle avait un corps... Lou s'était donc trompée. Bien qu'elle sache beaucoup de choses sur cette Saya, du moins qu'on lui ai dit beaucoup de choses sur elle, Lou décida de prendre en compte son histoire. Après tout, elle ne pouvait se permettre de juger sans connaître réellement.

    Mais il fallait qu'elle se montre prudente, ne pas se faire embobiner par des propos mielleux. Même si Lou n'était pas naïve, elle partait de l'idée que tout le monde pouvait avoir un bon fond, bien sur chez certains il fallait bien creuser, mais il y a toujours une part de gentillesse, non ?
    Ainsi, Lou partit de l'idée qu'elle disait la vérité, après tout, elle ne voyait pas tellement pourquoi on lui mentirait. Si elle avait été effectivement piégée par quelqu'un il fallait savoir qui cela pouvait être. Rien que par pure justice, mais si c'était effectivement ce garçon qui avait envoyé les épouvantards, comment ce faisait-il qu'aujourd'hui ces machines à peur soient de retour ?

    La jeune fille décida de pas parler de l'identité de l'ombre, elle préféra se renseigner plus amplement sur les actes de celle-ci, ainsi que sur cette mésaventure qui lui serait arrivé.

    - Si tu erres encore ici après tout ce temps, c'est parce que tu veux prouver ton innocence ? Tu ne sais pas qui était cet élève ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume à papote
avatar
Maître de Jeu
Féminin
Age : 28

Espace perso

MessageSujet: Re: "Il pleut, il pleut bergère ..." - Après-midi   Mar 20 Juil - 15:51

Louise-Anne voulait en savoir plus. Elle devait à présent bien cibler qui la présence, et pourtant, elle ne s'enfuyait pas. Saya Serpentard en fut ravie : sa tentative d'approche avait réussi. Elle avait enfin pu nouer le dialogue avec un élève. Et cela la réjouissait au plus profond d'elle. Mais Saya ne se voilait pas la face : tant de choses avaient été dit sur son compte qu'il serait sans doute difficile de montrer à Lou un autre visage de la fille de Salazar Serpentard. Mais Saya était patiente. Très patiente. Cela faisait si longtemps qu'elle errait dans les couloirs qu'elle aurait pu attendre une année supplémentaire, s'il le fallait.

"Je connaissais cet élève", répondit Saya avec douceur. "Mais le temps a effacé son nom de ma mémoire. Je me souviens de son visage, de la tonalité de sa voix, et de son regard perçant... c'est tout", ajouta-t-elle, comme abattue. "Mais je ne cherche pas à prouver mon innocence. Avec tout ce que les gens ont dit et écrit sur moi, je sais que personne ne voudra m'écouter. Si j'erre encore ici, c'est pour terminer le travail que j'avais commencé avant de mourir."

Saya marqua une pause. Elle ne pouvait pas être plus sincère dans ces derniers mots. Elle avait une importante tâche à accomplir : et elle y arriverait, avec ou sans l'aide de personne. Cela pourrait lui prendre un peu de temps... mais elle y parviendrait. Ce n'était pas la première fois qu'elle était sur le point de voir son projet se réaliser.

"... Je veux refermer cette salle", reprit-elle. "Albus Dumbledore a essayé, de son vivant. Et vos livres scolaires disent qu'il y est parvenu. Mais c'était faux. J'étais encore prisonnière de cette errance, et je sentais la salle gronder de l'intérieur, pour mieux se rouvrir. Ce qui devait arriver arriva... elle se rouvrit, plus puissante que jamais."

La lumière qui filtrait à travers les rares fenêtres du rez-de-chaussée commençait à baisser en intensité. La fin de l'après-midi devait approcher. Le temps passait bien vite lorsqu'on était occupée ainsi.

Lou October allait-elle lui accorder son aide ? Rien n'était moins sûr. L'année précédent la fermeture de l'école, Saya s'était manifesté auprès d'une autre élève de Gryffondor : Yumi Imanaka. La jeune fille lui avait fait confiance, et elles avaient été sur le point, toutes les deux, d'entamer une période de collaboration et d'amitié, pour terminer la grande oeuvre de Saya. Mais l'école avait fermé... puis rouvert... la salle demeurait intacte. Et la détermination de Saya aussi.

_________________

Ce sont nos choix, qui montrent ce que nous sommes vraiment, beaucoup plus que nos aptitudes.
- Albus Dumbledore -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Lou October
avatar
Modératrice
Féminin
Age : 25

Espace perso

Le monde fou fou fou de Lou :
 


MessageSujet: Re: "Il pleut, il pleut bergère ..." - Après-midi   Sam 24 Juil - 17:50

    Encore une fois Lou resta silencieuse à écouter Saya Serpentard, encore une fois elle découvrit de nouvelles choses sur l'ombre... La Gryffondor comprit que Saya ne cherchait même plus à faire apparaître la vérité, elle avait compris depuis bien longtemps que la justice ne serait jamais faite, trop de choses avaient été dites à son sujet, trop de préjugés, trop de mensonges. Au moins, la présence avait encore le courage de vouloir réparer l'erreur de ce garçon au nom inconnu.

    Et donc malgré les croyances, jamais la salle n'avait été scellé correctement. Lou réfléchissait toujours et encore à la sincérité de Saya, mais malgré ce qu'on avait pu lui raconter sur elle, elle croyait fermement à son innocence. Après tout, rien n'avait jamais prouvé que c'était elle la coupable. On lui avait collé cela sur le dos alors qu'elle avait toujours voulu le bonheur des autres...

    Tandis que Louise-Anne partait dans ses pensées, le hall d'entrée s'emplit d'une lumière rougeoyante laissant deviner l'approche du coucher du soleil et du début de soirée. Bientôt les couloirs allaient se remplir bien plus, car même si dehors il pleuvait encore, la fin de soirée arrivait et avec elle, le repas de la grande salle.

    - Je vois... Si tu veux, je t'aiderais à fermer cette salle et à mettre fin à la terreur qui règne à Poudlard !

    Lou avait un caractère qui la poussait à toujours aider les autres, protectrice et détestant les injustices, Saya avait choisi une bonne cible si elle avait besoin de quelqu'un. La Gryffondor avait conscience du danger qui l'entourait en prenant ce choix, car même si la présence était effectivement innocente, elle devrait tout de même affronter des épouvantards et cette salle si spéciale. Mais la jeune fille adore le danger et les aventures, de plus si elle peut aider quelqu'un et même tout le château, elle fonce tête baissée.

    - Qu'est ce que tu sais exactement sur cette salle pour l'instant ? D'où sortent tous ses épouvantards ?

    Certes Lou était fonceuse, mais il ne servait à rien d'aller dans la salle sans rien savoir dessus. Si Saya pouvait aller n'importe où en tant qu'ombre, elle avait surement pu apprendre de nombreuses choses sur la salle et après tout, c'est elle qui l'avait construite à la base. La seule chose qui manquait réellement à Saya, c'était un corps et ce corps, la jeune élève lui en proposait un...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume à papote
avatar
Maître de Jeu
Féminin
Age : 28

Espace perso

MessageSujet: Re: "Il pleut, il pleut bergère ..." - Après-midi   Dim 25 Juil - 13:13

Louise-Anne venait de dire oui. Elle était prête à aider Saya. Elle ne savait pas encore jusqu'à quel point la jeune fille serait capable de lui faire confiance, mais Saya devait essayer. C'était un espoir inespéré de récupérer une nouvelle aide, si peu de temps après en avoir eu une première.

"Je sais beaucoup de la salle. Ce n'est pas réellement des épouvantards qu'elle envoie, même si je les appelle ainsi. Ils fonctionnent de la même façon, mais ils n'en sont pas", dit-elle avec douceur.

La présence se déplaça lentement dans l'air, pour se placer en face de Lou. Le hall n'allait pas tarder à se remplir d'élèves affamés. Et Saya Serpentard devrait partir. Même si elle était actuellement invisible, d'autres personnes pourraient l'entendre si elle parlait trop fort. Et ils verraient sans aucun doute Lou converser avec elle.

"Ce soir, retrouve-moi au septième étage, après le couvre-feu. Fait bien attention de ne pas te faire attraper par Rusard", dit-elle avec une douceur protectrice. "Et rejoins-moi. Je te montrerai quelque chose. Et je t'expliquerai comment communiquer avec moi, à l'avenir."

Saya espérait bien revoir Louise-Anne le soir-même. Elle pourrait lui prouver qu'elle avait totalement confiance en elle, et qu'elle croyait en leur collaboration pour fermer la salle. À cette idée, Saya souriait intérieurement : faute de pouvoir le faire sur un visage, comme pouvait le faire toute personne dotée d'un corps. Saya lui montrerait également plus, si Lou lui faisait assez confiance pour se rendre à son rendez-vous. Et la Gryffondor ne devrait pas le regretter...

"Les gens arrivent par là. Je me dois de te quitter", souffla-t-elle en disparant.

Si Louise-Anne ne pouvait pas voir Saya, elle pouvait sentir son absence. Une aura très particulière émanait de Saya. Lorsqu'elle était présente, il était difficile de savoir ce qu'était cette aura. Mais sa disparition donnait une impression de vide, mais également de sérénité revenue...

White star Sort du RPG

_________________

Ce sont nos choix, qui montrent ce que nous sommes vraiment, beaucoup plus que nos aptitudes.
- Albus Dumbledore -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Lou October
avatar
Modératrice
Féminin
Age : 25

Espace perso

Le monde fou fou fou de Lou :
 


MessageSujet: A   Mer 28 Juil - 16:22

    Ainsi donc un alliance avait été conclue entre Saya et Lou, elles allaient faire leur possible pour fermer cette salle à jamais. Si les autres le savaient pour sur ils remettraient les idées en place à la jeune Gryffondor. Mais Lou avait accordé sa confiance à la présence et au pire si jamais elle se faisait avoir, elle pourrait toujours apprendre des choses sur Saya...

    Elles fixèrent un rendrez-vous rapidement, Lou hocha la tête pour acquiescer. Elle serait au rendez-vous, Louise-Anne sortait souvent après le couvre-feu, il y avait tout de même peu de risques qu'elle se fasse attraper. Mais étrangement, ce soir, elle se montrera beaucoup plus prudente que d'habitude. Elle préfèrera les passages secrets aux couloirs éclairés et se fera la moins bruyante possible.

    Les couloirs supérieurs commencèrent à se remplir, en témoignaient les nombreux bruits qui venaient aux oreilles de la jeune fille. Saya devait filer au risque que d'autres élèves la ressentent et dans ces cas là, elle aurait beaucoup de problèmes. Lou regarda rapidement par la fenêtre, vu la hauteur du soleil, le diner n'allait pas tarder à être servi. A peine eut-elle voulu dire à l'ombre de s'en aller par précaution, que celle-ci fit de courts adieux avant de laisser un vide. Certes Saya était invisible, mais Lou se sentait seule tout à coup. Elle ressentait très clairement l'absence de l'ombre qui lui avait tenu si longtemps compagnie dans l'après-midi.

    - A ce soir...

    Souffla t-elle à son tour, ne sachant trop si Saya l'entendait encore.
    Voilà qu'elle était quasiment sèche, après tout le temps qu'elle avait passé dans le hall, c'était comme si la Gryffondor ne s'était pas pris d'orage sur la tête.
    Lou frémit en repensant au début de la rencontre, finalement les élèves étaient encore là, à Poudlard, pourquoi avait-elle eut tellement peur de se retrouver seule ? C'était une idée idiote, tous les élèves et le personnel de Poudlard ne pouvaient disparaitre ainsi...

    Beaucoup d'élèves descendirent des escaliers, dont certaines personnes que la jeune fille connaissait, elle alla les rejoindre, leur fit quelques sourires et participa à leur conversation, sans toucher un seul mot de ce qui venait d'arriver. Tout cela devait rester privé, car quasiment tout le monde croyait Saya coupable.
    Lou alla rejoindre la grande salle, obnubilée par ce qui venait de se passer dans ce hall. Qui l'eut cru ? ...
    La vie à Poudlard allait devenir bien plus étrange qu'elle ne l'était déjà ...

    :wand: Sort du Rpg


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: "Il pleut, il pleut bergère ..." - Après-midi   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Il pleut, il pleut bergère ..." - Après-midi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Hpsse - Forum RPG, Poudlard interactif :: [ ... ] :: Pensine-