AccueilHomeGalerieFAQCalendrierRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Rappels importants

Ici, nous demandons : 15 lignes de RP minimum,
une orthographe soignée, et avoir au moins 13 ans.
La lecture du règlement est indispensable. Pensez-y !

Et l'intrigue ?

L'histoire de notre forum est construite comme une énigme
à résoudre. Ici, tout le monde peut devenir un héros.
Vous voulez y participer ? Lisez ceci.

Partagez | 
 

 Pause lacrymale - début de soirée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clémentine Zinerth
avatar
Sorcier confirmé
Féminin
Age : 25

Espace perso



To day Today :
 


MessageSujet: Pause lacrymale - début de soirée.   Dim 15 Aoû - 19:23

Le temps devint soudain élastique. Les cours étaient finis, les élèves regagnaient leurs salles communes respectives avant de redescendre diner. C'était toujours le même parcours, le même schéma, les mêmes habitudes… Sauf que cette fois Clémentine n'entra pas dans le jeu de ce cercle quotidien ; au lieu de remonter dans sa tour, la jeune fille s'était directement rendue de sa salle de cours, au lac du château. Le pas traînant, la Serdette était assez fatiguée. Les cours, le Tournoi, la motivation de toujours faire son maximum pour un maximum de points, les cauchemars toujours présents, le passé qui parfois revenaient au galop, l‘amour, la déception, les amitiés... Clémentine avait besoin de souffler un peu.

Voila pourquoi, sous le soleil en déclin et au milieu de ce paysage encore tiède, elle vint s'asseoir au bord du lac, sur l'un des larges cailloux qui bordaient ce dernier. Après avoir posé son sac près d'elle, la jeune fille en extirpa un long parchemin et une plume avec encre automatique (cadeau onéreux de son précédent anniversaire) puis releva le nez vers le ciel nuageux, cherchant un instant ce qu'elle pourrait écrire à ses parents. L'envie lui était effectivement venue d'écrire à sa famille. Un besoin, une pulsion, des idées... et puis plus rien. L’inspiration ne venait pas. La plume suspendue au-dessus du parchemin, une goutte d'encre tomba de sa pointe et s'écrasa sur le papier dans une large tâche croissante.

Clémentine ne savait que dire. Et, agacée par cette brusque panne, la Serdaigle serra les mâchoires et fourra sa plume dans son sac, assez violemment, manquant presque de briser celle-ci. Les larmes lui piquaient les yeux et Clem les refoula difficilement, ne sachant trop ce qui se passait. Elle posa son regard sur le lac, le menton posé dans le creux de ses mains. La Serdaigle avait frileusement replié ses genoux et calé ses coudes sur ces derniers. Sa vue légèrement brouillée par le chagrin, la jeune fille ne vit pas son parchemin s'envoler, soulevé par le souffle d'un vent plus frais, annonciateur d'une longue et morne soirée Poudlarienne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clem-clem-zinerth.blogspot.com/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Pause lacrymale - début de soirée.   Dim 15 Aoû - 23:11

Ne pas faire si, ne pas faire ça ! Ayala en avait assez de toutes ses règles que tous ces adultes mettaient en place. Et pourquoi ? Sa sécurité ! Bah voyons comme si se coucher plus tôt pouvait bien servir à quelque chose ! Furax de s'être vu refuser l'axés de la forêt qu'elle rêvait de visiter, l'enfant auburn marchait d'un pas décidé en grognant.

Elle avait cru enfin être libre en recevant la missive lui apprenant sa véritable nature. Son admission à l'école de sorciers la plus prestigieuse au monde aurait dû lui ouvrir de nouvelles voies ! Et pourtant...

Regardant le ciel nuageux la jeune fille soupira avant de s'effondrer dans l'herbe humide. Là, de grosses larmes gagnèrent ses pupilles ambrés. D'un revers de main elle s'essuya alors le visage. Elle n'avait pas pleuré depuis plus de trois ans et n'allait surement pas recommencer aujourd'hui ! Sa fierté reprenant le dessus elle contempla avec méprit le château derrière elle. Comment avait elle un jour put imaginer que ce lieu lui offrirai enfin ce qu'elle méritait !? Regrettant presque les rues l'ayant autrefois formé, elle s'allongea à même le sol. Sa robe de sorcier se fondit dans les végétaux recouvrant la terre pendant que ses longues mèches ondulés encerclèrent la tête de l'enfant blésé.

Un bruit de feuillage lointain se fit alors entendre. S'envolant un oisillon accompagné d'un parent passa au-dessus de la sorcière.

« Comme j'aimerais être l'un d'eux... » Souffla-t-elle avant de clore ses lourdes paupières.

Quelques paisibles minutes s'écoulèrent alors et, la fillette de nouveau calme, fini par réaliser à quel point ses précédentes réactions étaient stupides et puérile. Honteuse d'elle-même, elle rougit avant de pardonner ses professeurs (comme s'il le fallait ^^). Néanmoins, refusant de s'abaisser à un acte aussi humiliant que des excuses, la jeune fille ne chercha pas à retrouver le pardon des adultes, mais plutôt à accomplir une bonne action pouvant contrebalancer ses paroles passées.

« Oui ! Une bonne action vaut bien mieux que de stupides excuses ! » S'exclama-t-elle ravit.

Laissant son regard voyager au travers du parc elle réfléchit à ce qu'elle pourrait faire pour aider. Mais, n'apercevant personne il lui apparut que sa place serait mieux dans les hauts murs de son nouveau foyer. Ainsi elle commença regagner sa chambre commune d'un air satisfait et avec le regard tourné vers le ciel. Ainsi, elle ne se soucia nullement de ses pieds qui, malencontreusement, heurtèrent quelque chose de moue et dure à la fois. Sursautant alors, elle regarda, pour la première fois, ses semelles de cuire noire. Là, confuse, elle découvrit une jeune fille semblant être légèrement plus vieille qu'elle. Cherchant un instant qui pouvait être l'adolescente replié sur elle-même, Ayala réalisa n'avoir encore fait attention à aucun autre élève de l'établissement. Se mordant la lèvre inférieure face à cette grossière erreur, elle murmura d'une petite voix un maigre :

« Désolé. »
Revenir en haut Aller en bas
Clémentine Zinerth
avatar
Sorcier confirmé
Féminin
Age : 25

Espace perso



To day Today :
 


MessageSujet: Re: Pause lacrymale - début de soirée.   Mar 17 Aoû - 20:41

Une chose que Clémentine détestait, c'était bien ces incompréhensibles moments de faiblesse devant lesquels on ne pouvait faire autre chose que baisser les armes. Car à quoi bon lutter, et comment surtout ? La Serdaigle ne pouvait pas. Pas ce soir. Elle était trop fatiguée, trop vulnérable tout d'un coup. Si Saya avait été dans le coin à cet instant, Clémentine n'aurait pas donné cher de sa propre peau. Finalement, c'était peut-être ça la solution à tout ce bordel ; se jeter dans les bras de l'ennemi et attendre que tout se passe. Auprès de Saya, Clem pouvait apprendre d'elle et la comprendre, saisir ce qui l'incitait à agir ainsi. Et puis l'aider, pourquoi pas.

Dans d'autres circonstances, la Serdaigle se serait collée des claques à la simple idée de renoncer à cette lutte si cruciale à ses yeux. Elle aurait souhaité qu'Alex soit là. Mais là, la jeune fille était dans le brouillard le plus total. Peut-être était-ce pour ça d'ailleurs qu'elle ne vit pas une élève de Serpentard marcher vers elle... sans regarder où elle posait le pied. Clémentine avait le regard flou et les esprits embrouillés. Pourtant le coup qui l'atteint à la hanche la réveilla sèchement !

" Outch ! "

La jeune fille avait reçu ce qui semblait être un coup de pied, et 'était étalée à demi sur le rocher, se rattrapant de justesse de sa main gauche. Elle se redressa doucement, ignorant la faible vague de douleur s'élevant de ses côtes. Clémentine fronça les sourcils et leva le nez. Elle n'avait pas le courage de provoquer un duel, ou quoi que ce soit d'hostile envers la demoiselle. C'était une chance pour la Serpentarde ! Quoique Clémentine pardonnait assez facilement la maladresse... sachant qu'elle était la reine de la gaffe. La Serdette esquissa un faible sourire en baissant à nouveau les yeux.

" C'est rien, moi ça m'arrive très souvent alors bon. "

Clémentine ne put s'empêcher de croiser un instant le regard de son interlocutrice. Pas de doute, celle-ci avait les yeux rougis, et même en ce début de soirée, alors que la lumière diminuait lentement, la Serdette ne pouvait que trop bien le voir. Aussi ne manqua-t-elle pas de détendre l'atmosphère en émettant un petit rire sans joie:

" Pour toi aussi c'est une soirée un peu... morne. Je me trompe ? Moi qui pensais être la seule dans le coin a avoir un coup de cafard. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clem-clem-zinerth.blogspot.com/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Pause lacrymale - début de soirée.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pause lacrymale - début de soirée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Hpsse - Forum RPG, Poudlard interactif :: [ ... ] :: Pensine-