AccueilHomeGalerieFAQCalendrierRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Rappels importants

Ici, nous demandons : 15 lignes de RP minimum,
une orthographe soignée, et avoir au moins 13 ans.
La lecture du règlement est indispensable. Pensez-y !

Et l'intrigue ?

L'histoire de notre forum est construite comme une énigme
à résoudre. Ici, tout le monde peut devenir un héros.
Vous voulez y participer ? Lisez ceci.

Partagez | 
 

 Alone... [ Début de Nuit ~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Préfète de Gryffondor
Helena Vespirina
avatar
Préfète de Gryffondor
Féminin
Age : 21

Espace perso

Alleeeez Clique >.< :
 


MessageSujet: Alone... [ Début de Nuit ~]   Jeu 2 Sep - 22:57


Brrr... Flippant le sombre hein ? Un mouvement... Deux mouvement... Dans son lit a baldaquin, Helena tremble, Helena sanglote, Helena a peur... Peur de quoi ? De la solitude ! La jeune fille émergea de la couette pour voir si ses camarades avait laissé la porte ouverte. De plus de son Erémitophobie, la fillette était en plus Claustrophobe... Souvent, ces deux phobies allaient ensemble. C'est pour cela qu'on disait plus souvent d'elle qu'elle était Claustrophobe et qu'on ne précisait pas son Erémitophobie.
Bref. La porte avait été laissée belle et bien entrouverte par ses camarades. Et ceux-ci étaient toujours là, dans les lits voisins. Ils ronflaient... Oh non, cela ne gênait pas du tout Helena qui aimait bien sentir ou entendre une preuve de présence. Ce n'était pas les ronflements qui étaient la cause de ses insomnies. Mais vous vous voyez, vous, en train de vérifier tout le temps si les camarades sont toujours présents et si le chat d'une amie n'a pas poussé involontairement la porte ? C'est cela qui provoque les insomnies de la fillette : la peur ...
La peur ? Quelle peur ? Me diriez vous... Il n'y a pas a avoir peur, c'est la nuit, okay, tout le monde dort, okay, et elle meurt de fatigue, sa c'est sûr, alors pourquoi elle ne s'endort pas ? Ha ! C'est ça, sa peur ! Peur de s'endormir et de ne pas pouvoir vérifier si les copines sont toujours là, en train de dormir dans la chambre, auprès d'elle !
La jeune Helena se redressa et balaya la chambre du regard, a travers les rideaux du lit a baldaquins. La jeune fille entrouvrit le rideau. Sa non plus elle n'aimait pas : les lits a baldaquins. En fait, elle n'aimait pas la nuit... La solitude, une abominable solitude et un abominable silence...
A pine après avoir entrouvert le rideau, Toridoshi se jeta a travers ceux-ci pour aller se coller dans les bras de sa maîtresse...


- Quesqueuh... To... Toto... Toridoshi ? C'est toi mon poussin ? Ah, attends... Lumos !

Un petit jet de lumière vint s'installer entre les draps... La jeune Helena serra son animal contre elle. Une chance qu'ils aient le droit d'apporter leurs animaux a l'école ! Toridoshi était le seul réconfort qu'elle avait la nuit. Elle lui racontait des histoires quand elle n'arrivait pas a s'endormir. Même ne voyant pas sa maîtresse par les rideaux du lit a baldaquins, l'oiseau le sentait que sa maîtresse n'allait pas bien et allait la voir pour qu'elle se sente moins seule. Une incroyable amitié s'était liée entre eux, comme elle s'était liée entre le vieux chat Mistrigris de chez elle et la jeune blondinette. Et d'ailleur, la jeune fille n'arrêtait pas de penser qu'a trois ils aurait fait un trio d'enfer...
La blondinette s'assit en tailleur le dos contre l'oreiller et posa Toridoshi sur ses genoux. Elle piocha a l'aveuglette sous son oreiller et en ressortit un vieux bouquin a la couverture déchirée... Elle le mit devant elle et Toridoshi et commença a raconter...


- Quand Yohan et Mattiew n'avait que cinq ans et que j'en avait deux, quand Maman me racontait cette histoire, les jumeaux venaient avec nous et écoutaient aussi. Un jour Papa a prit une photo de nous quatre regarde.

Elle sorti du livre une jolie photo ou deux garçons pas très vieux, blonds aux yeux bleus, étaient assis sur le lit qui était le lit d'une petite fille et, entre les deux garçonnets, une jeune femme svelte lisait une histoire a une petite fille blondinette, comme les deux garçons et aux yeux aussi bleus que l'océan, de la même couleur que les garçons. Une belle petite famille. Helena regarda la photo avec tendresse et la reposa ou elle était, au premier chapitre de l'histoire.
La jeune blondinette commença a raconter l'histoire a son oiseau. L'animal piaillait joyeusement de temps à autre et battait des ailes comme un oisillon prêt a prendre son envol.
Soudain, Helena entendit du bruit. Sûrement dans la salle commune ! La jeune fille sourit a son ami animal et posa le livre. Elle descendit de son lit, mit ses chaussons et s'en alla du dortoir a pas de loups. L'oiseau, perché sur son épaule somnolait un peu. Le petit jet de lumière que produisait la baguette d'Helena n'était pas vraiment suffisant, mais elle ferait avec... En arrivant dans la salle commune, la jeune Helena ne chercha même pas a se cacher. Si c'était un préfet, elle s'expliquerait calmement, ce n'était pas comme si elle traînait dans le château. Son " bandeau " que Mme Pomfresh lui avait mit pour soigner ses maux de têtes suite a l'épreuve du labyrinthe était maintenant beaucoup moins serré et il lui tomba devant ses yeux. La jeune fille le remit en place et elle dit joyeusement.


- Coucou !!! Y'a quelqu'un ?

_________________
Grr... Grouw ? Toraaaa !!! Meugnoooon !!! * ronronne* ~

Niiii !!! Clique, Clique, Clique, pleaseuuh <3 ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Alone... [ Début de Nuit ~]   Dim 5 Sep - 18:59


    L’horloge sonna 22 heures. Le vent soufflait légèrement sur le château de Poudlard. Cette nuit était un soir de pleine lune. Celle-ci brillait intensément, telle la lampe qui guidait les voyageurs autrefois. Les étoiles brillaient avec même la même intensité que la lune, si ce n’est plus. Le ciel étoilé était magnifique. Mais, il n’y avait pas que les astres qui étaient illuminés : les yeux d’une fillette semblaient être devenus des étoiles également. Maylea était émerveillée par toutes ces petites lumières. Souvent, elle était tentée d’aller prendre son balai et de voler en pleine nuit afin de sentir le vent sur ses cheveux et son visage, la lumière des étoiles et de la lune pour seul guide. Elle l’aurait fait si ce n’était pas interdit. Elle l’aurait fait si ce n’était pas dangereux. Elle l’aurait fait si ces amies les astres n’étaient pas également un moyen de la faire repérer. Elle soupira.

    La fillette jeta un coup d’œil sur son réveil, réalisant l’heure qu’il était. Le temps passait si vite quand elle s’asseyait là, sur le rebord de sa fenêtre, les deux jambes au-dessus de plusieurs mètres de vide. Certaines de ses camarades de dortoir affirmaient que ce n’était pas prudent de rester là et qu’il y avait peu de chances qu’elle survive si elle tombait. Mais peu importait à Maylea. La nuit, seules comptaient ses étoiles. Elle entendit un bruit et se retourna, puis entendit une voix fatiguée par le sommeil :

    - Ferme la fenêtre…j’ai…froid…

    La fille qui avait parlé se rendormit. Maylea observa ses bras. Ses petits poils s’étaient relevés. Il était vrai qu’elle avait un peu froid. Mais qui n’avait pas froid après avoir passé une ou deux heures à observer le ciel nocturne ? Elle soupira, réalisant que le spectacle était terminé et qu’il était peut-être temps pour elle d’aller dormir. Elle descendit donc de son perchoir et ferma la fenêtre.

    Tout à coup, elle entendit un bruit. Cette fois, ce n’était pas les filles qui dormaient. En effet, il semblait provenir de la salle commune. La curiosité chassa toute fatigue de son corps et elle ouvrit doucement la porte du dortoir. Elle descendit les marches, méfiante. Mais c’était qu’elle n’y voyait rien dans le noir ! Avant même qu’elle n’ait pu lancer un sortilège, elle sentit le monde tourner de 180 degrés vers le bas. Elle tomba sur les genoux, provocant un bruit sourd que même les Poufsouffle, qui dormaient dans les sous-sols, avaient surement entendus. Elle baissa les yeux vers ce qui l’avait attaquée et alors qu’elle s’attendait au pire, elle ne vit qu’un livre. Qui donc était stupide à ce point pour ne pas ranger ce genre de choses ? En hauteur tout du moins ? A moins que la personne l’avait tout simplement fait tomber… Elle se leva, constata qu’elle n’avait rien de cassé, prit la livre et le posa sur une table non loin de là. Elle entendit alors un léger miaulement. Elle devina l’origine de celui-ci. Elle se dirigea vers le rebord de la fenêtre. Ce devait être un reflexe de préférer la fenêtre au canapé…à moins qu’elle n’était devenue une droguée de la beauté du ciel étoilé…
    Cependant, cette fois, elle n’ouvrit pas la fenêtre. Elle attendit quelques secondes sans bouger. Elle ne patienta pas plus longtemps car un chat sauta avec agilité sur ses genoux. Elle sourit et le caressa derrière les oreilles, comme il l’appréciait. Elle chuchota pour ne pas faire plus de bruits qu’elle n’en avait déjà faits :

    - Bonsoir White… ça va bien ?

    Le chat répondit par un miaulement et finit par s’allonger sur les genoux de sa maîtresse. Maylea tourna son regard vers le ciel. Ici, elle ne pourrait déranger personne. Elle n’eut pas plus le temps d’observer à nouveau les étoiles car elle entendit des bruits de pas. Elle sursauta à nouveau et se calma lorsqu’elle se rendit compte qu’ils provenaient des escaliers menant aux dortoirs. Une légère lumière apparut et une voix enjouée et féminine put se faire entendre. Ce n’était pas une voix très familière à la fillette. Oui, il était vrai qu’elle l’avait déjà entendue quelque part. Peut-être dans la salle commune ? A moins qu’elle était complètement à côté de la plaque… Elle répondit calmement, maintenant consciente que la voix provenait d’une Gryffondor et pas d’un monstre venu tout droit du lac :

    - Bonsoir. Oui oui, c’est moi. Je suis désolée si je t’ai réveillée.

Revenir en haut Aller en bas
Préfète de Gryffondor
Helena Vespirina
avatar
Préfète de Gryffondor
Féminin
Age : 21

Espace perso

Alleeeez Clique >.< :
 


MessageSujet: Re: Alone... [ Début de Nuit ~]   Mar 7 Sep - 20:41

Helena qui était joyeusement inquiétée ( expression d'Helena : °U° Le grand "u" est un grand sourires et les yeux sont grand ouvert, morts de peur... ) Enfin bref ! Nous disions ! Helena, joyeusement inquiétée soupira et son faux-sourir s'évanouit. La jeune fille sentit son ventre faire le gargouillement du siècle et elle jura que même les Serdaigles, là haut, avait entendu... Elle faillit perdre la tête en criant " Désolé làs-haut ! " mais on l'aurait prit pour une folle et on lui aurait réservé une super retenue de la mort qui tue ! Elle se contenta de mettre une main sur sa bouche et sur son ventre et arrêter de respirer, jusqu'a entendre une voix cristalline dire que c'était elle qui avait fait tout ce bruit... Elle enleva robotiquement sa main de sur sa bouche mais gardait ses mains sur son ventre pour étouffer le bruit que faisait celui-ci en gargouillant a tue-tête... La jeune blondinette haussa les épaules et s'approcha. Il faisait nuit... La nuit noire. Et la faible lumière de sa baguette n'était pas suffisante pour voir toute la pièce... Cela inquiétait la jeune Helena... Elle aurait bien voulu prendre la main de son interlocuteur qui était très certainement une petite fille de première année... Première année ? Helena en était sûre, elle le savait par la voix cristalline et enfantine de son interlocuteur. Mais elle ne voyait pas l'ombre d'une vie quelque part... Peut-être un nouveau phantôme venu loger a Poudlard. Helena frappa son poing contre son front pour chasser toutes ces bêtises qu'elle avait en tête... Toutes sauf... La salle du Risèd, récement ouverte... Et tout ce qui s'est passé a Poudlard ces derniers temps, que ses parents avec voulu leur cacher aux vacances d'été, a elle et a son frère... Sa mère avait même proposé d'aller vivre en france, dans une école de sorcellerie en France... Mais il n'y avait pas d'endroit aussi merveilleux que Poudlard, même quand l'école était sans protections.
La jeune Helena s'avança lentement, non sans se cogner, vers une ombre qu'elle avait reperé... cette ombre était... plutôt... Grande par rapport a Helena ! Pas plus grande mais... Helena en première année a Poudlard faisait une tête de moins que les autres. Etant petite de nature, les premières années lui arrivait a la moitié des épaules, par rapport aux autres gabaris de treizes ans, c'était pas génial ! La jouvencelle se redressa car elle s'était un peu baissée pour ne pas se prendre les coins des tables de décos dans les côtes et dit :


- Comment est-ce qu'une si petite chose peut faire autant de raffût ?

Helena tira la langue a la petite et lui fit un clin d'oeil pile au moment ou les nuages faisaient place a la belle lune. Ce qui éclaira son visage et celle de la fillette. Contente que la petite fille puisse voir qu'elle blaguait, Helena profita de la clarté pour observer attentivement son interlocutrice. Dans le noir, la jeune Helena ne voyait pas très bien de quelle couleur étaient les yeux et les cheveux de la fillette, mais elle s'en passerait pour le moment. Ce qui impressionna Helena fût la taille et le visage de la jeune fille. Elle eût l'impression de se voir elle, en première année. Peut-être que notre jouvencelle avait un visage plus rieur et plus acceuillant que la petite fille qui se trouvait devant elle, mais des deux jeune fille, c'était la fillette la plus mignone si un truc : un petit visage d'ange et un doux sourire que Helena n'avait pas. Un fin sourire, alors que celui d'Helena était grand, comme si elle rigolait tout le temps, alors qu'elle ne faisait que sourire...
La jeune Helena sourit et dit :


- Hé ! Je t'interdis de me dire que tu m'a réveillée, j'était réveillée bien avant toi d'abord, toc !

Helena s'avança encore de la fillette et lui fit une douce pichenette sur le nez, gentillement et amicalement. Puis, elle posa sa main sur l'épaule de la petite et sourit. Elle fit son gentil sourir. Amical, chaleureux, doux... Et pas son sourir qu'elle réservait a ses frères ou a ses " potes " qu'elle connaissait bien. Le sourir pour ses potes est plus du genre goguenard, encore plus amical et souvant accompagné d'un clin d'oeil et d'oreilles de lapin dans le vide. Et celui qu'elle avait fait a la petite était plutôt réconfortant. Il permettait a Helena de faire comprendre a un plus petit que soit qu'elle se montrerait gentille et douce avec lui ou elle... Pas comme des grands de sixième année qui passent en bousculant les petits sans demander pardon et en les ignorant complètement...
Bref, Helena sortit sa baguette et la dirigea vers la cheminée. Gentillement, avec assurance, elle dit :


- Nox... Incendio !

Un beau feu, magnifique et étincelant s'alluma soudain, éclairant la salle commune des Gryffondor d'une lueur étincelante. Elle se tourna vers la petite fille et... Surprise... La petite était E.X.A.C.T.E.M.E.N.T. Pareille qu'elle. Deux prunelles azurées pétillantes de gaietée, des cheveux doux et soyeux d'une couleur dorée et une jolie peau de bébé, douce et blanche, comme une crème. Elle sourit...

¤° J'ai une Minimoi tout crachée devant moi ! Blonde aux yeux bleu, et de la même couleur ! Parcequ'il en existe d'autres, des blonds et des bleus, plus ou moins foncé ! °¤

La petite fille, assise dans son fauteuil, avait un chat sur ses genoux. Helena eut un mouvement de recul, se cogna les jambes contre les fauteuil et tomba dedant... Toridoshi qui dormait son l'épaule de sa maîtresse piailla d'un air courroucé et s'installa sur le rebord du fauteuil. Helena se remit droite, puis se mit en tailleur sur le fauteuil. Elle rougit et s'excusa :


- Dé... Désolée... Ton chat... Il ne va pas manger mon oiseau ? Euuuh... J'adore les chats... J'en avait un que j'ai gardé pendant toute mon enfance... Il ne s'interressait pas aux oiseaux et d'ailleur je n'avait pas Toridoshi... Mistrigris est... euuh... Plus là... Mais... Ton chat ne va pas manger Tori' ? Ou le chasser... Enfin... Je peut aller ramener Toridoshi dans mon dortoire... Si tu veux...

_________________
Grr... Grouw ? Toraaaa !!! Meugnoooon !!! * ronronne* ~

Niiii !!! Clique, Clique, Clique, pleaseuuh <3 ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Alone... [ Début de Nuit ~]   Jeu 9 Sep - 19:33


    A ce moment-là, la lune parvint à s’extirper de la geôle qu’effectuaient les nuages sur elle. Peut-être était-elle aidée par le vent ? Car bien que celui-ci fût léger, il semblait drôlement puissant. C’est donc grâce à cet évènement météorologique que les deux filles purent voir le visage de l’autre. Etait-ce le fruit du hasard ? A moins que ce ne soit une pure coïncidence ? Ces questions restaient et resteraient sans réponse. Pour le moment, Maylea ne se souciait pas de cela. Elle l’aurait peut-être fait si elle se serait ennuyée ou si elle était dans une situation différente. Là, elle avait ouvert des yeux étonnés lorsqu’elle avait vu en pleine lumière la fille qui était debout devant elle. Elle était tellement stupéfaite qu’elle ne s’était même pas levée pour la saluer. Or, cette pratique était la plus basique des formes de politesse. Mais pourquoi tant d’étonnement ? Tout simplement parce qu’elles avaient les mêmes caractéristiques physiques : elles étaient toutes les deux blondes et avaient les mêmes yeux bleus. Les seules choses, qui les différenciaient, étaient la taille : la fille semblait être plus grande et son visage était légèrement moins enfantin. Elle avait également un sourire plus grand que celui de Maylea. Cette dernière était beaucoup plus timide que son ainée et avait un sourire bien plus réservé.

    La fillette se surprit à ressentir de l’admiration et se demanda quand est-ce qu’elle pourrait dégager une telle malice, une telle joie de vivre au premier abord. Pour le moment, c’était loin d’être le cas et lors d’une première discussion avec des personnes qu’elle ne connaissait pas, il arrivait même qu’elle bégaye un peu. Seulement un tout petit peu… Mais cela n’était malheureusement qu’un pauvre euphémisme.

    Elle cligna soudainement des yeux, comme si elle venait de se réveiller subitement. La fille venait, en effet, de lui parler et elle ne pouvait pas rester là, bredouille, sans rien dire. Elle aperçut le clin d’œil que son interlocutrice venait de lui faire. Elle sourit timidement. Mais elle ne dit rien. D’ailleurs, elle n’en eut pas vraiment le temps car la fille continuait de parler. Puis, elle entendit des bruits de pas, surement de la fille. Elle sentit alors une légère et douce pichenette sur son nez. Elle rit un peu, de son fameux rire cristallin. Un rire d’enfant.

    Tout à coup, la fille se leva et alluma un feu dans la cheminée. Maylea se demanda si elles avaient l’autorisation de faire cela. Si c’était le cas, elle aurait pu le faire également. Elle n’était plus un bébé dorénavant. Enfin…par rapport à l’interlocutrice qu’elle avait maintenant, si…

    Elle leva les yeux vers la fille. Elle remarqua que les yeux de cette dernière se posèrent sur White. Elle recula de quelques pas, se cogna contre les fauteuils et tomba. La fillette ne put s’empêcher de prendre son chat dans ses bras et de se diriger vers la jeune fille. Elle posa par la même occasion son chat au sol. Elle entendit un piaillement aigu. Elle ne s’en souciait pas vraiment pour le moment, s’inquiétant pour la jeune fille. Elle ne put s’empêcher de demander :

    « Est-ce que ça va ? »

    Mais la fille était rapide et s’était déjà relevée. Réalisant qu’elle allait bien, Maylea se rassit sur le fauteuil. White remonta sur ses genoux. Le chat, dont la blancheur brillait grâce aux flammes dans la cheminée, était, semble-t-il, heureux d’avoir à nouveau une position confortable et de ne pas avoir à passer la nuit sur le sol dur de la salle commune.

    Maylea leva à nouveau les yeux vers la fille qui s’était assise en tailleur sur un des fauteuils. Celle-ci semblait s’excuser pour quelque chose qu’elle ne comprit pas et elle avait apparemment peur pour son oiseau. Les yeux de la fillette se posèrent sur le rebord du fauteuil et virent le petit animal. Puis, ils se redirigèrent vers la fille. Cette fois, elle rit réellement. Ce n’était plus son rire timide, ni un rire moqueur. C’était un vrai rire amusé. Maylea ne put lui répondre qu’après s’être calmée :

    « Non, ne t’inquiète pas. White ne dévorera pas Toridoshi. C’est comme ça qu’il s’appelle, je crois ? Enfin…il faut vraiment que ton oiseau soit un féroce prédateur agressif et là…peut-être qu’il se passera quelque chose. »

    Elle sourit malicieusement et caressa machinalement son chat entre les deux oreilles. Là où il préférait, en fait. Soudain, le félin leva sa tête et son regard se posa sur l’oiseau. Voulait-il jouer avec lui ? Voulait-il discuter ? Faire connaissance ? Tout cela appartient au langage des chats et même la fillette qui connaissait son animal depuis quelques temps déjà ne comprenait pas cela. Tout ce qu’elle savait, c’était que son chat ne faisait pas de mal à une mouche.

    La fillette était donc à l’aise maintenant et la fille avec laquelle elle était en train de parler (ou plutôt l’inverse étant donné que Maylea n’avait pas dit grand-chose depuis le début de la conversation) était une des rares personnes à être capable de la mettre à l’aise. Le monde entier pouvait même l’applaudir et lui donner un prix.

    Elle se rendit alors compte qu’elle ne connaissait pas le prénom de son aînée. Elle ne connaissait cette dernière que de vue. C’est pourquoi elle dit :

    « Au fait, je m’appelle Maylea Mitchell. Et toi ? »

Revenir en haut Aller en bas
Préfète de Gryffondor
Helena Vespirina
avatar
Préfète de Gryffondor
Féminin
Age : 21

Espace perso

Alleeeez Clique >.< :
 


MessageSujet: Re: Alone... [ Début de Nuit ~]   Dim 19 Sep - 19:11

    Ouf... La jeune fille fû rassurée en sachant que le dénomé White, le chat blanc comme neige de la fillette ne ferait pas de mal a son oiseau. La jeune fille se redressa correctement pendant que Toridoshi se posait sur son épaule. Elle gratouilla la tête de son ami animal puis regarda la petite fille. Elles se ressemblaient beacoup toutes les deux, même si on pouvait qualifier la petite plus mignone. Mais plus jeune aussi ! La jeunette se présenta. Maylea ! Joli nom !

    - C'est un très joli nom Maylea ! Moi je m'appelle Helena ! C'est pas vraiment original, j'ai toujours rêvé d'avoir un prénom de fleur comme Rose ou Lilas, sa fait joli ! Mais Maylea, jamais entendu parler, c'est original, mignon et sa te va a merveille =P !

    Toujours en grattouillant la tête de son animal, la jeune jouvencelle lanca sa baguette et la rattrapa d'une main, puis la relança et la rerattrapa d'une main. Puis elle mit sa baguette sur son nez et essaya de garder l'équilibre. Un vrai pitre quoi ! Une Helena ! La jeune fille pensa au tonnes de nourriture que préparaient a l'instant même les elfes de maisons... Miam... Sa baguette tomba par terre et Helena la ramassa.

    - Tu sais que tu me ressemble beaucoup ? Tu as les mêmes yeux, les même cheveux et le même teint que moi ! Même mes frères n'ont pas la même couleur d'yeux et de cheveux que moi, ils ont les yeux plus clairs et les cheveux un petit peu plus foncé !

    Bizarre la vie, non ? Enfin bref, helena se mit en tailleur dans son fauteuil et observa la feu. Et si, maintenant, a ce moment même, elle allait se faire une nouvelle amie ? Certe, plus petite qu'elle, mais elle a toujours aimé chérir quelqu'un de plus petit qu'elle. et puis, entre onzes et treizes ans, il n'y avait pas grande différence ! Que deux ans d'écart, ce n'était tout de même pas énorme ! De toute façon, Helena s'en fichait royalement, si Maylea devenait sa nouvelle amie, elle saurait au moins qu'elle aurait quelqu'un sur qui compter !

    [ Désolée, c'est très, très, très court ! Médiocre x////X ]

_________________
Grr... Grouw ? Toraaaa !!! Meugnoooon !!! * ronronne* ~

Niiii !!! Clique, Clique, Clique, pleaseuuh <3 ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Alone... [ Début de Nuit ~]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alone... [ Début de Nuit ~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Hpsse - Forum RPG, Poudlard interactif :: [ ... ] :: Pensine-