AccueilHomeGalerieFAQCalendrierRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Rappels importants

Ici, nous demandons : 15 lignes de RP minimum,
une orthographe soignée, et avoir au moins 13 ans.
La lecture du règlement est indispensable. Pensez-y !

Et l'intrigue ?

L'histoire de notre forum est construite comme une énigme
à résoudre. Ici, tout le monde peut devenir un héros.
Vous voulez y participer ? Lisez ceci.

Partagez | 
 

 Angélica Sky Céleste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Angélica Sky Céleste   Sam 30 Oct - 4:34

« Vous avez beau tuer le temps, c'est lui qui finira par vous enterrer... »
White star Questions à réponses courtes White star
Comme as-tu connu le Hpsse ? En surfant sur google.


Professeur préféré ? Pourquoi ? Sévérus Rogue. Bien qu'elle ne l'avouera jamais, elle admire l'austère professeur de potion. En effet, voulant devenir maitre en potion elle aussi, dès sa première année, elle c'est mise à admirer le professeur Rogue dans l'ombre.
Maison que vous aimez le moins ? Pourquoi ? Les Poufsouffles. Elle a le jaune en horreur.
Maison que vous préférez ? Pourquoi ? Les Serpentards, vu que et le vert est sa couleur favorite. Mais, bien qu'elle ne l'avouera jamais, même sous la torture, elle voudrait aller à Serpentard vu que c'est la maison du professeur Rogue.
Objet qui vous semble indispensable pour un sorcier ? Ses livres. Que ferait un sorcier sans des livres expliquant tout sur la magie, Poudlard, ou autre chose, dite-moi ?


« On perd énormément de temps à haïr des gens »
White star Ton personnage - RPG White star

Année d'étude à Poudlard : Quatrième, Cinquième ou Sixième année. Vous n'avez qu'à me mettre dans celle la moins remplis des trois.
Origines : Parents sorciers et Sang-Pur, bien qu'elle ne partage aucunement les idéologies des autres concernant la pureté du sang ou l'éradication des nées de moldus ou des moldus tout court.
Caractère : Le moins que l'on puisse dire sur le caractère d'Angel, c'est qu'il n'est pas simple et difficile à cerner. Quelques discussions par-ci par-la ne suffiraient pas à la comprendre entièrement et elle ne laisserait certainement pas aller aux confidences et à être un peu plus chaleureuse après un si court laps de temps. Car, sans être naturellement froide, elle est tout de même très distante, que ce soit avec ses proches ou avec des inconnus et n'inspire pas l'amitié au premier abord, si bien qu'il est déjà extraordinaire de la faire parler.

Observer et se taire sont ses spécialités, puisqu'elle sait se faire quasiment transparente tout en remarquant le moindre détail, durant un temps indéterminé, sans se lasser, avec une patience infinie, car dévisager et étudier les passants sont une de ses activités favorites, si bien qu'à force, elle se révèle infaillible pour deviner leur humeur. Journaliste est peut-être son futur métier ?

Angel est particulièrement sensible au bruit et à la foule, deux choses qu'elle ne supporte absolument pas. Agoraphobe, dit-on. En fait, cela n'a rien d'étonnant, puisque son oreille est habituée à de la « bonne musique », très organisée et ses nombreuses années de violon l'on rendue allergique aux fausses notes ainsi qu'à tout ce qui n'est pas relativement correct, car elle a commencée quand elle avait sept ans. Se trouver au beau milieu d'une foule « en délire » a souvent pour effet de la faire paniquer totalement ou alors simplement de faire un malaise, chose peu commode à Poudlard, car l'école n'est pas réputée pour un petit nombre d'élèves et elle évite le Hall ou les couloirs aux heures d'affluences. C'est certainement cela qui la pousse aussi à s'isoler régulièrement dans divers endroits de l'école, la plupart du temps sans donner d'explications, mais vue sa quasi absence d'amis, cela ne dérange personne.

La seule compagnie que tolère en effet la demoiselle est celle des livres. Presque avide de savoir, sa curiosité maladive la pousse à vouloir apprendre le plus de choses possibles, concret ou non, dans n'importe quel domaine, qu'il soit celui de la cuisine ou encore de la mécanique. Elle ne prétend pas tout connaître, mais ce qu'elle a déjà acquit occuperait de nombreuses pages. Cependant, elle n'est pas du genre à étaler sa science en cours, se forçant à répondre à certaines questions pour participer au cours, mais c'est déjà beaucoup pour elle.

Il n'est pas rare -voir même très fréquent- de la voir plongée dans un épais volume, roman ou non, se nourrissant presque de ce qu'elle peut y puiser à toute heure du jour ou de la nuit, dans n'importe quel endroit : le monde peut s'écrouler, tant qu'elle a un livre, elle est sauvée. Leur compagnie lui suffit amplement, jugeant qu'ils sont bien plus intéressants que ses camarades, avec qui elle n'a donc que peu de relations.

Angel vit un peu dans un autre univers qui n'appartient qu'à elle, voyageant à travers le monde et le temps grâce à ses nombreux ouvrages, paraissant souvent distraite, mélancolique, puisque les yeux dans le vague, elle rêve totalement, ne vivant presque que de ça, refusant en quelque sorte la réalité. Elle peut d'ailleurs en être franchement inquiétante et surprend souvent par ses attitudes, mais surtout par son parler. En effet, son adulation pour les mots et le langage la pousse à s'exprimer le mieux possible, utilisant de belles tournures de phrases, parfois reprises d'un quelconque livre, vouvoyant tout le monde, même ceux qui, à ses yeux ne le méritent pas et a pour règle de ne jamais pousser de jurons ou de s'énerver : elle fait toutes ces choses presque inconsciemment ...

Avec elle, il faut deviner, ou plutôt sentir ses paroles, plutôt que les entendre, car elle s'est quasiment enfermée dans un mutisme dont elle ne sort que rarement et certainement pas pour quelque banale discussion. Somme toute, c'est une fille aux attitudes et au caractère un peu « bourgeois », dirait-on, mais très respectueuse et vive d'esprit : elle ne ferait pas de mal à une mouche et se met rarement en colère. Du moment qu'on la laisse en paix, elle n'est pas difficile, même s'il ne faut pas la chercher ou profiter de son apparente faiblesse, bien qu'elle n'apprécie pas particulièrement la vengeance.

Une fois qu'on la connait vraiment -et ce n'est pas donné à tout le monde-, soit on l'apprécie, soit on la déteste. Mais Angel n'accorde que peu d'importance au regard des autres, qu'ils soient pauvres ou non, borgne, atrophié ou encore sans-mêlé et au jugement qu'ils peuvent porter sur elle, au point de paraître parfois un peu méprisante, mais simplement de l'indifférence, nullement hautaine, sentiment qu'elle éprouve souvent.

Cette jeune demoiselle peut agir indifféremment comme une fille ou un garçon, car peu lui importent les genres et elle se montre souvent contradictoire dans ses paroles comme dans ses actes, capable de dire le contraire de ce qu'elle avait dit l'instant d'avant. Rêveuse, curieuse, indifférente, mélancolique et artiste : voici les mots qui la décriraient sans doute le mieux.

Cependant, pas de soucis à se faire, une fois l'amour ou l'amitié naissant, on peut compter sur elle pour se « lâcher un peu », et surtout pour ne pas abandonner la partie ni trahir qui que ce soit : plus tenace, tu meurs, mais il faut déjà arriver à cette complicité pour que sa langue se délie.

Par contre, lorsqu'elle sort de son personnage, elle est complètement déjanté (dans le sens qu'elle est débile (dans le sens de marante à souhait)) et peut sortir connerie sur connerie sans même avoir à réfléchir sur ce qu'elle dit. Cela arrive lorsqu'elle connait très bien la personne, mais lorsque cela arrive, c'est le fou rire garantit.
Occupations favorites : Sa principale occupation, bien que vous vous en serez sûrement douter, est la pratique de l'art délicat des potions, bien qu'elle adore aller dans la forêt voir les animaux. Elle aime également la peinture, le dessin et l'écriture. Elle adore également lire, y passant le plus claire de son temps, lisant de tout, particulièrement les livres de potions, elle en est même rendu à lire le livre de 7e année. Mais, sa principale occupation, et celle qu'elle occupe avec joie, est d'exaspérer Kira, son familier.
Animal de compagnie : Une renardeau blanche comme la neige, prénommée Kira. C'est son familier, elle ne s'en sépare jamais.

« Trop de bonté dans les parents cause la perte des enfants »
Histoire / Passé : Il y a maintenant 29 ans, une petite fille naquit. À l'hôpital de Manhattan... Son prénom fut Elza. La jeune fille était née d'un père moldu et d'une mère sorcière... Et sa destinée fut celle de suivre les traces de sa mère. En effet, plus elle grandissait et plus elle montrait d'aptitudes à la magie, jusqu'au jour où, lorsqu'elle s'énerva, elle fit trembler la table de la cuisine par la seule force de ses sentiments...

Très gentille, douce et intelligente, mais avant tout courageuse et intrépide, après avoir hésité, le choixpeau magique avait décidé de l'envoyer à ce qui équivalait à Gryffondor où elle fit ses preuves dans une grande discrétion...

Ses amis ont toujours pu compter sur elle. Elza alla même jusqu'à provoquer un de ses ennemis en duel pour les protéger et, elle a toujours pu avoir une totale confiance en eux. Alors qu'elle étudiait là-bas, elle eut un petit flirt avec un garçon prénommé Mike, qui, lui, étudiait à la maison qu'on peu comparer avec Serpentard. Bien entendu, cela a eu une répercussion sur les rumeurs et ils étaient toujours montrés du doigt, ce qui étouffa leur relation et, ils rompirent après avoir vécu deux mois de bonheur mais également de harcèlement.

Lorsqu'elle eut terminé ses études, Elza décida de devenir aurore, comme elle l'avait toujours souhaité...pourtant, le destin ne l'entendait pas de cette oreille car à peine un mois plus tard, elle revit Mike, avec lequel elle avait à présent rompu depuis un peu plus d'un an (leur relation avait été durant la sixième année).

Mais, à présent, ils n'avaient plus l'étiquette des maisons et purent alors vivre pleinement leur relation... Et ce fut ainsi que, âgés tous deux d'à peine 18 ans, ils se retrouvèrent parents d'une petite fille prénommée Yasmine et, à 21 ans, parents d'une petite fille prénommée ... Angélica

Et étant donné son caractère, ils n'eurent pas toujours facile de l'élever ! Bébé, elle pleurait parfois même deux fois par nuit pour avoir droit à un biberon...

Alors qu'elle avait trois ans, elle réussit à monter en haut d'une étagère par on ne sait quel moyen et chantait. Elle n'avait pas du tout peur de tomber ce qui fit rire les parents lorsque la peur fut dissipée.

A l'âge de quatre ans, la jeune fille s'amusait à retirer les lacets des chaussures de ses parents et donc, à chaque fois il fallait qu'ils les remettent...A force, Elza et Mike (car Angel et Yasmine n'avait pas la même mère, mais le même père) se sont vus dans l'obligation de mettre toutes les pairs qui comprenaient des lacets hors de sa portée.

Ajoutez à toutes ces farces et encore bien d'autres qu'elle n'avait pas sa langue en poche ! Jamais le jeune couple n'arrivaient à avoir le dernier mot avec elle. La jeune sorcière les fatiguait, mais ils riaient bien avec elle.

Comprenez alors que lorsqu'elle était à l'école primaire moldue (Ses parents ont jugé bon qu'elle ait une base de ce monde), elle avait énormément d'amis mais également le contraire. Ses professeurs lui mettaient souvent des notes, mais elle n'en avait pas grand-chose à faire : Angel leur répondait sans cesse, faisait des réflexions (jamais bien méchantes mais c'est tout de même irrespectueux) et ne se taisait jamais en cours.

Lorsque ses amis avaient besoin de son aide, la jeune fille ne la leur refusait jamais, mettant corps et âme dans ce qui pouvait leur être utile. Ainsi, jamais elle ne tolèrera qu'on blesse quelqu'un qui lui est cher...Prenez par exemple, lorsqu'elle avait neuf ans, Angélica fut témoin de cette scène :

Yasmine, la grande soeur de Angel, était d'origine française et se rendait à la bibliothèque pour emprunter un livre dans sa langue natale. Matt, qui y était déjà, la vit feuilleter quelques romans et lui lança « retournes dans ta France pourrie et laisses nous en paix ! »

La jeune sorcière qui cherchait un livre qu’elle devait obligatoirement lire mena la vie dure au garçon jusqu’à ce qu’il aille platement s’excuser auprès de Yasmine…Ensuite, jamais il ne lui chercha misère.

Bien entendu, il lui arrive également d'avoir peur de beaucoup de choses...Mais elle arrive à surmonter cette frayeur, ce qui lui donne une grande force... Et ce n'est que lorsqu'elle est à l'abri des regards qu'il lui arrive de pleurer... Ce qui est d'ailleurs souvent le cas, parce que oui, elle est forte et oui, elle répond aux gens et dit ce qu'elle pense...Mais ça ne l'empêche pas d'être quelqu'un de très sensible, que les remarques touchent également.

Souvent, filles comme garçons viennent se confier à elle car elle a cet aspect rassurant. Des secrets, elle en garde tellement qu'il lui arrive de les oublier (jamais elle ne les a dévoilés, pour elle la confiance, c'est sacré)

Très fainéante, la jeune sorcière n'aime pas du tout travailler, mais récolte pourtant de très bonnes notes, car elle a une intelligence plus haute que la moyenne (150 de QI, la moyenne se situant dans les 100)

Ce fut lorsque Angélica avait 10 ans qu'ils déménagèrent en Angleterre, pays où Mike, qui était fabriquant de baguette magique, se construisit sa propre boutique.

Racontons maintenant le jour où elle a reçu sa lettre...

C'était le matin, alors qu'elle descendait en vitesse, car elle n'avait pas entendu son réveil et que dans quelques minutes elle devait être à son cours de chant., ses parents étaient à table et la lettre trônait en son milieu. Ils l'accueillirent avec un énorme sourire, mais elle ne put pas la lire immédiatement, car son retard était énorme.

Certes, elle pouvait rater la leçon de chant mais c'était probablement le seul cours qu'elle n'aurait manqué pour rien au monde, pas même une lettre de Poudlard.

Lorsqu'elle est revenue, elle s'est jetée sur l'enveloppe au blason et a lu une bonne dizaine de fois ce qui était écrit avant de sauter partout et d'organiser une énorme fête d'adieux, prétextant qu'elle devait absolument aller dans un lycée de musique où on l'avait admise, même si c'était loin de chez elle...

Pour sa première année, elle ne se fit que peu d'amis. En effet, elle était soit dans la bibliothèque, le nez ensevelis sous une montagne de livre, soit dans la forêt interdite avec les animaux magiques, bien qu'elle n'approcha jamais les accromentules.

Ce n'est que lors de sa troisième année que cela changea. En effet, alors qu'elle se promenait, jeune et innocente, dans la forêt interdite, elle entendit des couinements de douleur. Allant vers la source du bruit, elle découvrit une mignonne boule de poiles blanche comme la neige. Angel la prit dans ses mains et, alors qu'elle partait pour l'emmener vers l'infirmerie, une chose étrange se produisit. Une chaleur se propagea dans tout son corps, suivit par des frissons de bonheur. Elle avait enfin l'impression d'être complète. Après des années de recherche, afin de savoir quelle était cette sensation de manque, elle vient de trouver la réponse à ses questionnements. Elle avait trouvé son familier, une renardeau blanche qu'elle prénomma Kira.

Et après Poudlard, que voudriez-vous faire ? Avoir une expertise en potion et devenir une maitre, ce qui je crois, ne c'est jamais vu, n'ayant passer que des hommes dans ce domaine.
À quoi ressemblerait un épouvantard en votre présence ? Son père, sa mère et sa soeur morts, étendu sur le sol, une marre de sang se formant autour de leur corps.
Composition de votre baguette :21 cm. Bois de saule magique avec un crin du poil de Kira, une de ses griffes et un peu de poussière de fée. Son père étant un fabriquant de baguette, il lui a joyeusement fabriqué sa baguette. Elle est excellente pour les sortilèges, qu'il soit neutre, de magie offensive ou de magie défensive. Eh oui, pour Angel, il n'y a ni magie blanche, ni magie noire. Ce ne sont que les actes d'un sorcier l'utilisant qui la définie. Prenons par exemple quelqu'un qui souffre le martyr et que la seule chose qui pourrait enlever sa douleur, ce soit l'utilisation de l'Avada Kevadra. Comment réagiriez-vous ? Regarder souffrir ce pauvre homme en abrégeant pas ses souffrances, ou lui lancer le sortilège ? Ceci est une situation bien différente de ceux qui l'utilisent pour le seul plaisir de tuer.


Dernière édition par Angélica Sky Céleste le Ven 5 Nov - 6:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
 

Angélica Sky Céleste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Hpsse - Forum RPG, Poudlard interactif :: [ ... ] :: Pensine-