AccueilHomeGalerieFAQCalendrierRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Rappels importants

Ici, nous demandons : 15 lignes de RP minimum,
une orthographe soignée, et avoir au moins 13 ans.
La lecture du règlement est indispensable. Pensez-y !

Et l'intrigue ?

L'histoire de notre forum est construite comme une énigme
à résoudre. Ici, tout le monde peut devenir un héros.
Vous voulez y participer ? Lisez ceci.

Partagez | 
 

 Divagations - Tôt dans la matinée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Divagations - Tôt dans la matinée   Ven 12 Sep - 22:35

- Minuit, non !

Le Serpentard fondit sur le chat, l'attrapa par la peau du cou et le plaqua brusquement au sol. Couinement strident et puis tapotements rapides des petites pattes du rongeur terrorisé filant à toute vitesse sans demander son reste. Il l'avait échappé belle.


- Tu trouves ça malin, je suppose ? Pas la peine de me regarder comme ça.

Il relâcha légèrement son emprise et soutint son broncher le regard assassin que lui lançait le félin, vexé à mort et furieux d'avoir vu sa proie se carapater juste sous son nez.

- Allez, viens, il n'est pas pour toi. Après j'aurais du supporter les jérémiades du malheureux propriétaire d'un rat crevé.

Alban se redressa, serrant dans ses bras un matou des plus récalcitrant, gesticulant, les oreilles couchées en arrière, dont la seule et unique volonté était d'échapper à son "maître". A en jugeant par l'aube qui pointait timidement une lumière pâle au travers des fenêtres, il était encore très tôt. Mais il était déjà levé. Ou plus exactement, pas encore couché. Il n'aurait pas le temps de faire sa nuit avant les premiers cours. Tant pis. Le Serpentard était coutumier des nuits blanches, elles ne l'affectaient pas plus que ça.

Histoire d'occuper les quelques heures de tranquilité qu'il lui restait avant de voir les couloirs se faire envahir d'élèves appelés au réveil par leur estomac ou la crainte des professeurs, Alban s'approcha des armures, elles aussi encore à moitié endormies si ce n'était le tout récent raffut.


- Treizième siècle, non ? lança-t-il a une armure, à moins que ce ne fut à lui-même. Oui, plutôt typique.


Dernière édition par Alban Cavendish le Sam 13 Sep - 11:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Divagations - Tôt dans la matinée   Ven 12 Sep - 23:33

-Et bien, très cher, on parle tout seul?
Dit une voix ; la bouche d'où elle était sortie apparu, ainsi que le visage, comme si l'Obscurité elle même rechignait à libérer de son étreinte ce qui y était caché, en l'occurrence une jeune fille de onze ans, aux cheveux brun très longs, aux yeux également noir. Elle portait une affreuse balafre sur sa joue qui la rendait tout de suite indentifiable, d'autant plus que sa réputation n'était plus à faire.
-C'est la première fois que je te vois.
C'était plus une remarque pour elle que pour le garçon. Depuis sa mauvaise expérience, elle avait appris à faire attention. Elle avait vu l'insigne et savait qu'elle s'adressait à un serpentard. Elle aurait passé son chemin, sans ça. Elle entrevit le félin que le serpentard tenait et s'approcha de matou dans l'espoir de l'amadouer. Elle ne se faisait guère d'illusion, les chats sont très possessifs et ne se laissent pas tripoter par le premier venu. Non en fait, elle le faisait sans aucun doute pour jauger le garçon.
-Très beau chat... Comment se nomme t il?
demanda t elle doucement, pendant que de son regard elle tentait de vriller celui du serpentard.
Un regard ne ment jamais... Ou alors pas longtemps.
-A ta place, j'éviterais de trainer trop tôt... On pourrait penser qu'il est justement trop tard. La limite est tenu pour cette vieille ganache de Rusard.
Elle bâilla théâtralement, en faisant craquer son cou.
-Je vais aller me coucher moi, sinon, je vais être un vrai légume... Au fait, on est quel jour aujourd'hui?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Divagations - Tôt dans la matinée   Sam 13 Sep - 10:41

Alban fit volte-face, sur la défensive. Minuit en profita pour lui échapper des mains et s'enfuir sur quelques pas, le rond rond... Pour aller s'asseoir à quatre ou cinq mètre de là, tournant ostensiblement le dos. Le garçon toisa l'importune à son moment de solitude d'un air froid, laissant le soin à une petite voix intérieure des premières invectives qui seraient tout aussi gratuites qu'inutiles à prononcer à haute et intelligible voix.

*Non, mais je t'en pose, moi des questions ? Qu'est-ce ce tu fiches là, d'abord ? Y a pas assez de tout un château vide à - quoi ? - cinq heure du mat' sans qu'on vienne me déranger ? Fous moi le camps et tais toi. Surtout tais-toi...*

La deuxième voix, celle d'un Alban Cavendish plus sage et plus calme se mit en devoir de contenir la première.

*Plus la peine de s'énerver, l'instant est mort, de toutes façons. Pas d'esclandres.*

Le débat mental d'une durée totale et maximale de quelques secondes se solda sur une réponse appropriée, un rien acide et sarcastique dans le ton, sans être non plus trop ouvertement hostile.... Une réponse typiquement "Cavendish". Un sourire au pli ironique.


- Je saurai me souvenir du conseil.

Un silence mesure avant de reprendre.

- Jamais vu, hein ? Qui sait... peut-être parce que je n'existe pas, que je sors tout droit de ton imagination fatiguée en cette heure matinale. Ou d'un esprit torturé. A ton avis, ne serais-je qu'une illusion ?

Alban avant lancé cette réplique d'une voix très calme et neutre, un peu comme s'il s'était contenté de déblatérer une banalité dont tout le monde se fichait éperdument, lui le premier. Sans se départir pourtant de son sourire, dont la nature avait changé d'ironie à quelque chose d'indéterminé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Divagations - Tôt dans la matinée   Sam 13 Sep - 15:38

Sans trop savoir pourquoi, la serpentard sentit un picotement à l'endroit de sa cicatrice.
Voilà que je deviens comme ce crétin d'Harry Potter, se dit elle. Et cette pensée fit fleurir un maigre sourire sur ses lèvres, un peu le même genre de sourire qu'on aurait en prenant un mauvais coup auquel on s'attendait. Elle écarta bien vite ces pensées éparses pour revenir à la réalité.
-Une illusion, dis tu... Et pourquoi pas un cauchemar issu tout droit de la Salle du Risèd tant qu'on y est?
Elle balaya sa dernière remarque, telle une mouche, d'un geste agacé.
-Enfin, là dessus aussi, tout le monde se trompe. Ils ne comprennent pas... Ni elle, ni sa salle, ce qui revient sensiblement au même.
Elle parlait plus pour elle meme que pour le Serpentard qui, du reste, ne semblait pas faire grand cas de ces vicissitudes. Ce garçon l'intriguait... Un peu comme Wil', mais dans une autre mesure. Il lui avait fait une réponse ironique, certes, mais elle ne pouvait pas se tromper sur ce qu'elle avait lu dans ses yeux noirs comme l'Erèbe. La colère ; l'ire et la violence. Comme si il s'était en quelque sorte retenu et auto censuré.
-Il va falloir que je le surveille celui là. Et que je le tienne à l'oeil.
Elle se baissa et tendit la main pour caresser le chat, mais le futile espoir que celui se laisse toucher. Le chat tourna juste un peu la tête, ne dédaignant pas totalement la caresse, mais n'en fit pas grand cas. En revanche, il donna un ou deux coup de patte à une mèche de cheveux de la jeune fille qui s'était penchée sur lui.
Et bien, soit, cher camarade complice. Mes pensées sont actuellement semblables à des morceaux de verre brisé par terre : ils sont là, ça brille, ça coupe et c'est morcelé, à tel point que je ne sais même plus ce que c'était. Le temps de recoller les morceaux, je me tairais, donc.
Et elle partit, d'un pas grâcieux, l'air bravache et réajustant sa mèche de cheveux rebelle et croisa Alban, non sans regarder elle aussi les armures.
-Elles brillent d'une étrange lueur bleue les nuits de pleine Lune...
Puis, elle ajouta, avec un sourire qui pouvait être pris au choix, comme charmeur ou une menace de mort imminente rapide mais douloureuse et déclara :
-Je me nomme Exhumeï. Aranya. Ara pour les proches. On m'appelle aussi la Balafrée... Mais jamais devant moi. Sur ce, bonne nuit, enfin ce qu'il en reste.
Et elle partit rejoindre le dortoir pour tenter de grapiller un peu de sommeil.
Arrow Sort
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Divagations - Tôt dans la matinée   

Revenir en haut Aller en bas
 

Divagations - Tôt dans la matinée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Hpsse - Forum RPG, Poudlard interactif :: [ ... ] :: Pensine-