AccueilHomeGalerieFAQCalendrierRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Rappels importants

Ici, nous demandons : 15 lignes de RP minimum,
une orthographe soignée, et avoir au moins 13 ans.
La lecture du règlement est indispensable. Pensez-y !

Et l'intrigue ?

L'histoire de notre forum est construite comme une énigme
à résoudre. Ici, tout le monde peut devenir un héros.
Vous voulez y participer ? Lisez ceci.

Partagez | 

Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Escapade Solarisée - Midi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Escapade Solarisée - Midi.   Sam 13 Sep - 18:47

Pouah... Le Soleil était revenu se louer pour une journée, tous les couples que Poudlard pouvait compter se baladaient gaiement dans le parc, pour le plus grand degoût de Wilbur. Quelle débauche de mamoures poisseuses, de sourires niais, de regards brillants de cette lueur hypnotisée totalement ridicule... Vraiment, l'amour, très peu pour lui. Esquivant les amoureux, sortis en grand nombre par ce temps libre de midi, le jeune Serpy marchait très vite, courrait presque, histoire de se trouver un coin isolé ou pouvoir écouter sa musique tranquillement. Wilbur connaissait plus les cachettes du château que les Salles de Classes de celui-ci. Non pas qu'il y passait plus de temps. Mais il appreciait mieux être perché dans un arbre plutôt que de rester coincé entre un mur et un élève érudit dans une miteuse Salle de travail.

D'ailleurs, en parlant d'arbres... ceux-ci representaient maintenant le dernier recours dont pouvait profiter le Serpy. Ni une ni deux, Wilbur se dirigea droit vers la Forêt Interdite. Il longea la première rangée d'arbres, entre Parc et Forêt. Même les couples étaient venus jusqu'ici... C'est pas possible, y'avait eu un échappatoire du zoo ou quoi ? Où pouvait-on bien être tranquille sans bêtises à côté de soi ? Wil' grogna, agacé, avant de grimper sur la première branche d'un gros Chène. Il avait emmené son perroquet, Nharméo. Petit perroquet noir à l'encolure rouge surmonté d'une longue crête de plumes, coupant son crâne en deux tel un iroquoi de punk ! Sur le côté droit de sa petite tête se trouvait une longue estafilade sans plume, rendant son oeil aveugle et le tenant fermé. La soeur de Wil' l'avait sauvé alors que le malheureux à plumes se faisait violemment malmener par son propriétaire, fou à lier.

Il s'en était retiré avec un oeil en moins. Elizabeth l'avait offert à Wil'. Wil' en avait pris soin, et s'était attaché à lui. Nharmeo trônait sur une branche, juste à côté de son maître et le jeune Serpentard, calé sur le tronc de l'arbre, une jambe pendante dans le vie et l'autre repliée contre lui, caressait le dos du perroquet du plat de sa main. Wil' regardait dans le vie pour ne pas regarder les amoureux assis en contrebas, non loin de lui. Beurk et rebeurk... pouvait pas aller se rouler des gamelles ailleurs ? Vraiment, ils y'en avaient qui manquait de charisme. Wilbur detourna le regard, laissant retomber des mèches de cheveux devant son visage fermé. Son attention se porta sur une personne qui s'avancait vers son arbre. Une personne qu'il connaissait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Dim 14 Sep - 15:58

Tu dis, une personne qu'il connaissait... On ne se connait pas, mais... Je peux ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Dim 14 Sep - 16:55

Si si tu peux venir ! On à qu'à dire qu'ils se sont croisés dans le château !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Dim 14 Sep - 18:04

[HJ :: Okay :MrRed: : ]

_ Il faisait chaud, aujourd'hui. Trop, peut-être? Trop pour rester, seule, dans la Salle Commune des rouges et or. Elle s'était donc décidée de sortir, histoire de prendre l'air. Elle prenait souvent congé de ses camarades pour se retrouver sans personne, histoire de se plonger dans ses pensées sans être dérangée. Elle avait descendu les escaliers séparant les Gryffondors du Hall lentement, profitant de la fraîcheur des couloirs. Le soleil perçait à travers les careaux colorés de Poudlard, mais la magie rendait le Château à bonne température...

_ Poussant la grande porte en chêne, Jessy ne put se retenir de pousser un grognment. La clarté l'éblouissait et la différence de température était trop forte entre l'intérieur et l'extérieur. Elle resta à l'arrêt quelques instants pour reprendre son souffle. Elle n'avait put s'enmpêcher de suffoquer sous la chaleur. Une fois tous ses esprits reprit, la brunette repris sa marche. Tous les couples entrain de s'embrasser à pleine bourge l'énervait au plus au point. Il y avait des chambres pour faire cela, non ?! Ou même des Salle Sur Demande... Sur le coup, elle savait de quoi elle parlait. Elle soupira, non contente de repenser à tout cela.

_ Ses pas la guidèrent inconsciemment à un endroit qu'elle ne connaissait pas. Entre le Parc et la Forêt Interdite, quelques arbres longeaient les deux endroits. Elle marchait calmement, tentant d'éviter de regarder vers les amoureux du jour. A croire qu'ils avaient tous décider de sortir aujourd'hui! Enfin soit, il falait faire avec... Sans savoir pourquoi, elle redressa brusquement la tête, arrêtant ainsi la contemplation de l'herbe glissant sous ses pieds. Elle eut presque un hoquet de surprise. Un Serpentard était là, assis dans un arbre, un pied pendant dans le vide. Ne sachant que faire, si fallait totalement le nier ou carément foncé dessus, Jessy s'arrêta net. D'une voix douce, elle l'interrogea :

" _ Je...Je dérange? demanda-t-elle poliment.Si oui, dis le, et... Je m'en vais, tu sais..."

_ Génée de l'avoir dérangé, la jeune Gryffondor resta là, mains jointes dans le dos et jambes croisées, signe de sa gêne. Elle avait horreur d'être dérangée elle même, elle n'allait donc pas déranger quelqu'un d'autre! Bien que ne le connaissant pas d'avantage, il lui semblait l'avoir croisé une ou deux fois dans les majestueux couloirs de Poudlard. Une envie surprenante lui arracha la gorge. C'était quoi son nom ?! Elle voulait plus que tout lui poser la question, mais, n'ayant pas l'air spécialement acceuillant avec son perroquet attrofié, il vallait mieux attendre qu'il lui réponde...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Dim 14 Sep - 18:32

[ Oh j'aime bien ton style d'ecriture Very Happy ! J'le dis pas souvent xD ]

Ah oui... Jessy, elle s'appellait Jessy. Wilbur n'avait jamais eu la mémoire des noms, il était plus physionomiste qu'autre chose. L'écharpe de la jeune fille lui indiquait deja qu'elle était Gryffondor. La légende prétendait un rejet mutuel entre la maison Serpentard et celle de Goddric. Ces clichés passaient à cent lieux au-dessus de la tête de Wil'. De toutes manières, celui-ci rejetait son appartenance à Serpentard. Tout comme il l'aurait rejeté s'il avait été à Poufssouffle, Serdaigle ou autre. Cela ne lui faisait ni chaud ni froid, il l'ignorait, c'est tout. La jeune Gryffondor marchait, le nez au ras du sol. Visiblement, elle non plus n'avait pas l'air très à l'aise au milieu de tous ces couples collés sérrés. Wilbur la suivit de ses yeux noirs, sans aucune expression sur le visage. Nharméo, qui commencait à somnoler sous la chaleur de l'après-midi, s'ebrouha un instant, et regarda de son unique oeil la jeune fille s'avancer vers l'arbre où il se tenait, lui, et Wilbur.

Le Serpy ne pipa mot, se retint même de respirer en s'attendant à voir la jeune fille se cogner dans le chène, vu qu'elle ne regardait pas devant elle... Chance, elle releva le nez juste à temps !! Wil' la fixa, se demandant ce qu'elle allait bien pouvoir lui dire. Jessy apperçu le jeune garçon, et tortilla ses bras et ses jambes sous un effet d'embarras bien visible. Wil' faisait toujours mauvaise impression envers la gent féminine. Il ne savait pas pourquoi et s'en moquait puissance 1000. L'esprit du jeune garçon était si restreint sur les filles de Poudlard ou autre, qu'il ne savait même pas dire si Jessy était mignonne ou non. Et pourtant oui, elle était plutôt jolie. Mais lui n'avait jamais eu le regard juge chez qui que ce soit. Il secoua doucement sa tête, laissant se devoiler son regard de derrière son rideau de cheveux. Il ne cligna pas des yeux une seule fois, ce qui était plutôt destabilisant. La question de Jessy resta en suspent un instant.

- Tu n'es pas plus genante qu'eux, Wil' designa le couple trèèès amoureux assis près de l'arbre. Et puis... cet arbre n'est pas à moi, et le parc non plus.

En clair, ca voulait dire que Wil' n'était pas dérangé plus que ça par la présence de Jessy. Dans d'autres cas, le jeune garçon aurait deja pu virer quelqu'un. S'il s'était s'agit de Milo, par exemple, pour qui il ressentait un dégoût sans pareil. Mais le Serpy ne connaissait pas encore très bien la jeune fille pour pouvoir la rejeter de là où il se trouvait. Wil' esquissa un semblant de sourire, et une lueur agressive passa dans ses yeux au moment où il lacha:

- A moins que tu sois encore pire qu'eux en présence de ton cher et tendre. Dans ce cas, oui, tu me dérange. Mais tu es seule, par consequent, j'en juge que tu peux rester si tu le veux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Dim 14 Sep - 22:02

[ HJ :: Merci, j'aime bien la tienne aussi :MrRed: : ]

_ Jessy était habillée un peu trop chaudement pour la chaleur jounalière. Sa robe de sorcier, bien plus courte que les normes Poudlariennes, apportait un surplus de chaleur à la jeune fille. De plus, elle avait mit l'écharpe aux couleurs de sa maison, alors que ça n'était pas nécessaire, bien au contraire! La Gryffondor était déjà embarassée de nature, mais lorsque le Serpentard lui adressa la parole, celui-ci augmenta encore plus. Il avait l'air si... Peu commode, qu'elle en recula d'un pas. Pourquoi était-il aussi... Peu sociable ? Du moins au premier coup d'oeil. Si cela tombait, il était sympa. Ne jugeant jamais les personnes qu'elle ne connaissait pas, elle ne se fia pas à la façon d'être de l'élève.

_ Sur le coup de sa première phrase, Jessy ne sut quoi répondre. Elle le regarda alors, se redressant, décroisant ses jambes et séparant les mains de son dos, histoire de se donner contenance. Elle le tenta de trouver ses yeux parmis ses cheveux noirs, et les vit au pire moment choisis. Une lueur pas très rassurante passa dans le regard du Vert, ce qui la fit reculer à nouveau. Qu'avait-elle fait de mal?! Malgré la tonalité de celle-ci, la phrase du Serpy la rassura quelque peu. Elle n'était pas du genre à se pavaner avec son "cher et tendre" vu qu'elle n'en avait pas... Ouais, fin... Soit, sujet épineux. Elle prit la première réponse de l'élève de chez Salazar en considération, et alla s'asseoir sur le même arbre, du côté opposé à celui-ci. Deux jambes croisée sur elle, elle n'était pas grosse, plutôt mince d'ailleur, et tenait donc bien là où elle était...

" _ Si j'avais un cher et tendre, je ne serais pas ici. En plus, je n'éprouve pas le besoin d'avoir un chien en permanence. Jessy. Jessy Mommens. Et toi? "

_ Mensonge, que de mensonges...! Si elle pouvait choisir, elle serait à ce moment même dans les bras de Tom! Mais bon, à quoi ça sert d'ésperer ? Mais, c'était vrai qu'elle n'avait pas besoin de chien à ses talons tous les jours non plus. Avec Tom, ils avaient été discret. Ils ne s'étaient pas promener en se roulant des galoches dans tout le parc de Poudlard. Se montrer, ça n'était pas son truc du tout. Elle était plutôt discrète dans son genre. Certes, elle se montrait parfois, mais que dans des moments propices. Que lorsque cela n'était qu'à son avantage, bien entendu... Par moments, elle se dit qu'elle n'aurait guère fait tâche chez les Serpentards... Trop gentille, peut-être?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Lun 15 Sep - 21:23

S'il avait été un chat, à l'instant où il vit Jessy monter à l'arber, Wilbur aurait couché les oreilles à son maximum. D'accord, elle ne dérangeait pas vraiment. Mais de là à grimper sur le même arbre que lui... Le jeune garçon cacha son mecontentement, faisant hommage à ses paroles precedentes concernant sa non-aquisition du parc et de la Forêt Interdite. Le terrain était à tout le monde, Wilbur n'était qu'un pion, il devait se mettre à genoux et se taire. Laisser Jessy s'asseoir donc non loin de lui, même juste à côté. Wil' n'était jamais à l'aise en présence d'une personne trop proche de lui, de n'importe qu'elle nature qu'elle soit. Que cette personne soit fille, garçon, troll ou top-model, Wil' n'aimait pas cela. Il n'aimait pas la promiscuité...

Et ne se montrait jamais trèèès altruiste. Aussi, le jeune garçon resta immobile, crispé, jetant un regard en biais à la Griffy sans se tourner vers elle. Nharméo, lui, se deplaca sur sa branche, et se décala de manière à être plus proche de la jeune fille. Il la regardait de son oeil valide d'un air appréciateur et poussait de temps en temps des petits ronronnements aimables. Wilbur écouta la jeune fille répondre à son interrogation. Logique et intelligente. La jeune fille n'était pas idiote et répondait vite, et bien. Un point pour elle. Wil' entendit bien la question envoyée par la jeune fille. Mais il prefera l'eviter, et de manière radicale.

- Ben ta vision de l'amour est plutôt mauvaise on dirait... La leur est pluuus festive. La mienne est totalement inexistante.

Après tout... qu'est ce que cela pouvait bien lui coûter de dire son nom ? Deja que sa réputation était gravée dans le marbre noir depuis son arrivée au château... que pouvait-il bien craindre ? Wil' tourna legerement la tête vers Jessy, et cracha son nom comme une remarque douloureuse, ou une injure particulièrement odieuse.

- Malicorne. Wilbur Malicorne. C'est bizarre que tu ne connaisses pas mon nom, de si delicieuses rumeurs courrent sur mon dos, quand je tourne celui-ci aux autres. Tu ne dois pas t'interesser aux ragots, c'est surement cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Mer 17 Sep - 17:21

_ Même si Jessy avait voulu le nier, elle ne put que remarquer le changement de comportement de...Wlibur. Dès qu'elle fut montée, il avait eut l'air crispé, aussi tendu que la corde d'un arc. Autant il avait l'air mal à l'aise, autant son oiseau avait l'air d'apprécié la jeune fille. Rougissant de honte, elle lui demanda alors si elle devait descendre ou pas. Ne voulant guère avoir de problème avec un élève quelconque, elle était polie, ne cherchant pas les ennuis. Elle éspèrait que le fait d'avoir demandé cela au Serpentard le rendrait un peu plus... Commode quant à sa position. Si il le fallait vraiment, elle bougerait, c'est un fait, mais il fallait avouer qu'elle était plutôt bien là. Maintenant, si ça le dérangeait tant que ça... Elle s'abaisserait.

_ Jessy parrut cependant étonnée quant à la première réponse du vert. Il n'avait aucune vision de l'amour. Avait-il un coeur de pierre ? Si c'était le cas, il manquait beaucoup de choses. N'étant pas là pour lui faire la morale, elle se ressaisit avant de dire une bétise. Cependant, le garçon avait raison. La vision de l'amour de Jessy n'était pas spécialement positive. Elle était même particulièrement mauvaise. Ses parents ayant l'art de détruire tout l'amour qu'il pouvait y avoir autour d'eux y étaient certainement pour quelque chose.

" _ Si ma vision de l'amour est plutôt négative, c'est que je ne m'intéresse qu'aux choses utiles. Les obstacles, je les saute. "

_ C'était aussi simple que cela. Toute chose pouvant nuir à la jeune fille devait disparaître d'une manière ou d'une autre. Cela était une règle d'or inplacable... Soit. Elle devait lui répondre. S'interessait-elle aux rumeurs ? Non mais pour qui est-ce qu'il la prenait ?! Elle n'était pas le genre de fille à acheter une oreille à rallonge pour le simple plaisir de satisfaire des envies totalement stupides. Oh ça non. Les rumeurs, elle ne les écoutait jamais.

" _ Je ne vois pas ce que cela pourrait m'apporter, d'en écouter... Je ne suis pas ce genre de filles qui se mettent à glousser entre elle pour n'importe quelle occasion... Je ne glousse pas tout court, en faite. "

_ A quoi bon faire ce genre de choses ? Cela ne peut que ridiculiser! Lorsque Jessy croisait une bande de filles hystérique, elle ne pouvait que soupirer. Quelle bande de manche à balais!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Mer 17 Sep - 19:05

La question de Jessy, concernant son ascension près du Serpentard, fut zappée par Wilbur qui, plus crispé qu'avant, décida de ne pas répondre. Il avait detourné la tête, histoire de faire croire qu'il n'avait rien entendu. Mais comme, hélas, son regard se buta à l'un des nombreux couples roucoulants sur la pelouse, Wil' fut contraint de tourner de nouveau la tête vers Jessy. Par chance, l'embarras commun fut vite effacé sous les paroles de la jeune fille. Paroles qui, aussi rare soit-il, reveilla l'intention de Wilbur. Celui-ci cligna des yeux en croisant le regard de Jessy. Il oublia un instant la chaleur pesante, la gène qu'imposait la venue de tous ses amoureux, sa promiscuité avec la jeune Gryffi, pour se concentrer sur ce qu'elle venait de dire. N'avait-il jamais entendu plus interessant !? Pourquoi ces mots avaient-ils resonnés dans son esprit avec une telle intensité ? Wil' reflechit un instant, sans se rendre compte qu'il regardait toujours Jessy de manière fixe. La malheureuse... Le jeune garçon dut bien se rendre à l'evidence : son point de vue était le même que Jessy. Aussi etonnante fut cette idée pour lui, elle était maintenant evidente. D'une voix calme Wil' dit à son tour:

- Je crois partager ton opinion.

Il esquissa un sourire ravi. Un sourire qui jura sur son expression d'habitude ou terne ou triste. Un sourire qui lui allait bien. Mais qui lui fit si mal aux joues que Wil' dut reprendre son expression blasée quelques secondes après. Manque d'habitude. Le jeune Serpy écouta Jessy avec une attention redoublée et eut bien envie de sourire à nouveau après les nouvelles paroles de celle-ci. Decidemment, Jessy ne manquait pas de jugeote, elle ne s'arretait pas aux premiers sens des mots, elle creusait plus loin et de manière habile. En effet, Wil' avait, juste avant, lancé une allusion aux pipelettes de Poudlard qu'il ne pouvait pas supporter. Dans ses paroles s'était cachée une interrogation quant à savoir si Jessy faisait partie de ces pipelettes ! Visiblement non. Elle monta d'un cran dans l'estime de Wil'. En clair, elle venait de monter une marche giiiigantesque.

- Un point pour toi ! Remarque... je ne suis pas une personnalité. Quelqu'un m'en preserve. Chance pour moi ! En tout cas, tu sais comment je me nomme à présent. Sincerement, je ne pense pas que cela te sois très utile ! Il existe d'autres Serpentards qui mérient plus le détour que moi.

* Arrrgh ! Aranya, encore elle... Parfois j'aimerais mieux la rayer à tout jamais plutôt que de m'occuper de ses affaires morbides. Va savoir pourquoi elle me hante jour et nuit. Je la hais ! Je dois l'oublier... Ou la détruire. *
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Sam 20 Sep - 20:01

_ Jessy regardait Wilbur. Wilbur regardait Jessy. Une Gryffondor regardait un Serpentard, un Serpentard regardait une Gryffondor. Ils étaient censés être les opposés, le blanc et le noir, le Ying et le Yang, mais... Ils avaient tant de points communs que cela en devenait saisissant. Ils n'étaient pas si différents que cela en fin de compte... Quoi que... Ils y avaient certaines choses bien différentes tout de même! Autant il était froid et distant, autant elle était joyeuse et amicale. Bien qu'ayant plus de points communs qu'autre chose, on savait pourtant bien les distinguer, autant que l'on distinguait le vert et l'argent du rouge et or. Ils étaient deux opposés malgré tout, c'était un fait irréfutable.

_ Elle ne le regardait plus, ayant posés ses yeux sur le magnifique chateau qu'est Poudlard. Lorsqu'elle reposa son regard sur le garçon à côté d'elle, elle le vit...QUOI ?! Il sourait?! Ah, il avait peut-être un coeur tout compte fait... Cessant ses pensées sarcastiques elle eut le temps de remarquer que celui-ci allait plutôt bien au mâle. Elle voulut le regarder encore plus longtemps pour se remémorer de cet instant et bien imprimer cette image dans son esprit, mais... Il cessa l'exercice physique quasi desuite après qu'elle l'ait remarquer. C'était un si grand effort d'étirer ses muscles ? Fallait croire que oui... Légérement frustrée, elle écouta néamoins les paroles plutôt... Tordue de Wilbur. C'était quoi son problème ? Elle arqua un sourcil, ne cessant de sourire comme elle le faisait toujours.

" _ Qui te dis que ton nom ne m'intéresse pas ? Avec un nom, on peut en apprendre pas mal sur la personne... Ya des Serpentard plus intéressant que toi ? Et alors ? Si j'ai envie de te parler à toi, je te parle à toi... Je ne vois pa ce que cela change,dit-elle avec un grand sourire.Maintenant, si t'en a pas envie... Je m'en vais, hein "

_ Smile, smile et toujours smile. Cela faisait vraiment longtemps qu'elle n'avait plus sourit autant, surtout sans raison particulière. Elle était bien avec le Serpentard, et ne voulait pas partir. Malgré son apparence particulièrement froide, ils se ressemblaient et elle aimait cela. Maintenant s'il désirait vraiment qu'elle s'en aille et bah... Elle s'en ira!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Sam 20 Sep - 21:39

Wil' n'avait jamais vraiment reçu de compliment dans sa vie, n'avait jamais ressenti d'émotion agréable lui picoter le coeur. Il ne s'en portait pas plus mal après tout ! Il n'était pas battu comme un chien pour autant, et ne sentait jamais le poids d'une tristesse quelconque sur ses épaules. Il était marbre, statue, inerte, neutralité. Il ne savait pas savourer la beauté d'une chose. aspirait, tout au plus, à observer quelque chose d'aussi terne que lui, et... loin de lui. Wil' avait encore du mal à être à l'aise quand une personne se trouvait seulement à quelques centimêtres de lui. Jessy était assise sur la même branche que lui, et Wilbur eut plusieurs fois envie de se décaler, ou même de descendre de l'arbre. Non pas que la jeune fille lui était néfaste ou désagréable, au contraire, mais Wil' était toujours seul, se tenant lui-même pour unique compagnie. Il masqua sa gène à la perfection, se forcait à regarder la Griffy dans les yeux, à ne pas regarder ses pieds. Quelques secondes passèrent, Wil' était crispé. Il écouta Jessy. Elle tint des propos qui, bizarrement, firent briller en lui quelque chose que jusque là, lui avait était ignoré. Le jeune garçon, surpris de sa propre réction, porta vivement sa main à son ventre. Pensant que cela pouvait attirer les soupçon, il la retira bien vite, par crainte ou par honte... Wil' ne sourit pas. Il n'en voyait pas l'utilité et il avait raison: ses yeux parlaient pour lui. Quand Jessy fit mine de partir, Wil' réagit au quart de tour:

- Euh... Non ! Reste !

Il se rattrapa bien vite, fit semblant de reprendre son air hautain, en se doutant etrangement que cela n'allait pas duper la jeune fille...

- Je veux dire. Pars, si tu veux. Je... je m'en moque bien, tu sais. Mais, alors, dis-moi: Qu'est-ce que tu peux bien apprendre de moi grace à mon nom ? De plus, je ne le dis jamais en entier, ce serait trop pretentieux. Wilbur Salem, mon prénom en entier. Malek Malicorne, mon nom de famille. Vaniteux, non ?

Wil' parlait sans hesiter, sans lancer de mauvaises remarques. Bon. Ce qu'il disait n'était pas des plus interessant. D'ailleurs, le jeune garçon eut craint d'ennuyer la jeune fille avec ses propos plutôt... inutiles ! Pour une fois qu'il craignait quelque chose. Le jeune Serpy regarda Jessy d'un air plus fermé.

- Un Serpentard ne devrait pas parler à une Gryffondor. Les préjugés en prendraient un coup, n'est-ce pas !? J'espère que tu te moques bien de ces idées prémachés. Parce que...

Wil' sentit son sang ne faire qu'un tour. Il passa ses doigts dans ses cheveux en detournant le regard. Il haussa les épaules nonchelemment, craignant de laisser paraître sa peur soudaine. En réalité, il tremblait de partout.

- ... non, parce que rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Ven 26 Sep - 21:03

_ Jessy regardait Wilbur apréhendant sa réaction. Elle était bien ici, en hauteur, surplombant de tout son haut tous les élèves de Poudlard réunis. Maintenant, si tel était le désir du garçon, elle s'en irait, traînant les pieds certes, mais s'en irait quand même. Cependant, le garçon fit, avant de répondre, un geste plutôt surprenant. Oubliant quasi tous ses principes de rester de marbre face à certaines situation, il avait réagis au quat de tour en mettant a main devant son ventre. La brunette écarquilla les yeux et mit une main devant sa bouche.

_ " Ca va, t'as mal au ventre ? Tu veux que j'aille chercher Mrs Pomfresh ?! "

_ La jeune fille était de nature inquiète, et elle ne faisait aucune différence par rapport aux maison. Elle s'emportait vite, c'était un fait, mais elle n'aimait pas que ses amis -même ses ennemis, en faite- aient mal à quelconques endroits différents. Elle voulu continuer son interrogatoire sur l'état de santé de Wilbur, lorsqu'il prit la parole. Waouw. Elle fut, comment dire... Choquée, de celles-ci. Cependant, il se reprit rapidement, reprennant son air hautain, mais qui lui allait si bien... Et repris un discrours avec une froideur bien à lui. Cependant, sa première façon de parler l'avait supris du tout au tout, et elle n'était pas prête à l'oublier.

_ Son nom. Wilbur avait dit son nom. Et franchement, elle l'aimait bien, ce nom.Malek Malicorne. Certes un peu vaniteux, elle l'avouait, mais il allait très bien avec sa façon d'être. Un Sang Pur, elle en était sure. Sur le coup, une pensée lui traversa l'esprit et elle éclata de rire. Tentant de se reprendre, elle commença :

" _ Oh, désolée... Disons que je pensais au fait que tu étais un Sang Pur -ce dont je suis sure- et que comme je sais que je serai marriée à quelqu'un de ton sang lors de ma majorité, je me suis mise à penser que cette personne aurait pu être toi! Oh, désolée, je suis stupide de penser ce genre de choses ! Et pour ton nom, bah... Je l'aime bien, moi..."

_ Stupide. Totalement stupide. Par Merlin, elle passait pour une fille avec une intelligence de Scroutt à Pêtard! En plus elle devait être aussi rouge qu'une tomate, en référence à sa dernière phrase. Elle était franche, trop, peut-être. Cela était de temps en temps une qualité, mais parfois un de ses plus gros défaut. Sur le moment, c'était une qualité, c'est vrai... Ensuite, le Serpy commença à parler des préjugés stupides opposant sa maison à celle de la jeune fille. Elle fut légérement vexée et le lui fit bien comprendre dans le ton qu'elle utilisa pour répondre.

" _ Je ne pensais pas que tu me voais comme cela! Comme si j'allais m'intéresser aux préjugés stupides sur nos deux maisons respectives! Je n'aime pas que l'on me compare avec les gens comme ça..."

_ En effet, elle était vexée. Elle n'aimait pas que les gens la prenne pour une fille stupide et sans cervelle s'occupant plus de son apparence et des préjugés/ragots de leur école. Elle était une fille simple, choisissant ses vêtements pour qu'ils fassent bien tout de même, mais elle n'allait pas passer trois heures devant un miroir chaque matin. Oh ça non... Cependant, Wilbur parut mal à l'aise. Hein, quoi? Il se passait les mains dans ses cheveux et paraissait plutôt...anxieux? Elle n'y fit guère plus attention, s'attendant à tout avec ce genre de garçon...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Sam 27 Sep - 0:55

Les craintes de Wil' se materialisèrent. La main qu'il avait porté à son ventre avait été plus que visible ; Jessy s'en était inquiétée. Embarassé, le jeune garçon tourna son regard dans la direction opposée, preferant garder ses bras croisés, par apprehension de mettre de nouveau ses mains sur son ventre dans un accès de picotements incontrolés. Jessy lui proposa d'aller voir l'infirmière. Cette idée amusa Wilbur et l'effraya en même temps. Il n'en voyait pas l'interet, mais aurait été curieux de savoir d'où cette sensation était venue et pourquoi. Wilbur secoua doucement la tête, ne pipant mot, histoire de faire savoir que ce n'était pas la peine de deranger Mme Pomfresh. Il baissa la tête. Le couple, au bas de l'arbre, était parti. La sonnerie retentit dans le château, la pause de midi était terminée, les cours reprenaient jusqu'à ce soir. Wilbur projetta son regard sur le parc, suivit de son attention distraite tous les élèves se grouper vers Poudlard, peu ravis de retrouver leurs Salles de Classe. Il est vrai que rester à l'air libre sous le Soleil était plus préferable. D'ailleurs, Wil' ne bougea pas. Il resta assis sur sa branche. Jessy passa sur un autre sujet. Le garçon cru que cela était preferable. Mais... erreur. La jeune Griffy emprunta un sujet qui le mis mal à l'aise puissance dix ! Wilbur lanca un regard terrible à Jessy avant de s'agiter. Il se sentait quelque peu humilié de par les propos de Jessy, sans trop savoir pourquoi car la jeune fille venait de lui faire un compliment. Wilbur decroisa ses bras, passa sa main dans ses cheveux, et, le regard fuyant, essaya de lacher une excuse, quelque chose ou n'importe quoi pour ne plus stagner dans cette situation genante.

- Sang pur... oui, je suis Sang Pur. Mais ça ne veut pas dire que je... que je serais ton...

Wilbur toussa. Il en avait marre de se retrouver aussi minable, aussi impuissant face à une situation qui lui echappait. Plus ferme qu'il ne l'aurait voulu, et avec un regard violent qui pourtant desirait exprimer l'inverse, le Serpy se tourna vers Jessy:

- Ecoute... je ne te compare à personne et de toutes façons je ne te connais même pas, alors je ne vois pas quel jugement je pourrais te porter ! Je te croise seulement aujourd'hui, si ça se trouve tu ne mérite même pas d'être ici, je n'en sais rien moi ! Peut-être que tu ne vaux pas mieux que d'autres ou peut-être que... enfin...

* Oh puis j'en sais rien moi ! Je ne trouve plus mes mots. Et je viens de lacher de terribles horreurs que je ne voulais pas dire... La fuite est lâche mais preferable, avant que Jessy ne me fasse totalement perdre la face *

Après un ultime regard, plus desespéré qu'autre chose, Wilbur sauta de sa branche et se receptionna sur ses deux pieds. Les élèves étaient rentrés dans le château, et le jeune garçon se sentit totalement perdu. Il désirait s'eloigner de Jessy car le malaise enflait en lui au fur et à mesure de sa promiscuité avec elle. Pourtant, Wilbur n'avait vraiment pas envie d'aller en cours. Ni de partir de cet arbre dans lequel il se trouvait avec la jeune fille. Coincé, piégé, Wilbur se frotta les bras, sourcils fronçés, et regarda ses pieds, se demandant comment allait réagir Jessy. Mal, evidemment. Il venait de l'insulter ouvertement ! Soucieux de paraître rustre - pour une fois que ça l'inquietait - et sans oser regarder la jeune fille, Wil' lacha d'une voix peu audible:

- Excuse-moi Jessy, c'est... c'est pas ce que je voulais dire. Merci pour... le compliment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Lun 29 Sep - 21:18

_ Wilbur ne voulait pas qu'ils aillent voir Mrs Pomfresh, mais... Pourquoi ? S'il avait eut mal au ventre, il fallait tout de même allez boire une potion! Se décidant de ne jamais comprendre les garçons, elle avait voulu changer de sujet. L'ironie qu'il soit son mari était-elle si mauvaise que cela? Il avait l'air de l'avoir pris mal. Enfin... Il était plutôt gêné. Elle lui fit un grand sourire et un clin d'oeil, histoire de lui faire comprendre qu'elle avait tenu ces propos pour rire. Enfin, c'est ce qu'elle avait cru jusque là. Il lui cracha -car oui, le verbe cracher est le plus adéquat à la situation- de telles horeurs que Jessy sentit les larmes lui piquoter les yeux. Elle croyait s'être fait un ami! Il avait eut l'air si gentil, si... Trop tard, il venait de descendre de l'arbre. Jessy replia les genoux -c'est une équilibriste!- et posa sa tête entre ceux-ci. Elle pleurait. Oh oui, elle pleurait. C'était une personne extrêment sensible du regard et du jugement des autres, et là... Il l'avait tout simplement rejeté. Et pas de la façon la plus polie qu'il soit.

_ Il s'était excuser. La jeune fille n'était pas de nature rancunière, mais là... Il l'avait blessée. Et profondément. Elle redressa la tête et chercha les yeux de son "ami d'une demi-heure", caché sous sa chevelure noire. Il paraissait mal, et c'était compréhensible! Elle voulait lui dire que ça n'était rien, que c'était oublié, mais... C'était impossible. La blessure était bien profonde dans son petit coeur de rouge, qui saignait abondamment. Pourquoi ? Pourquoi avait-il dit de telles choses si...Méchantes ? Que lui avait-elle dis ? Elle avait juste été vexée, c'est tout! Et puis, elle l'avait complimenté... Elle le regarda, pour ensuite murmurer, assez fort pour qu'il l'entende :

" _ Pourquoi ? Que t'ais-je fais ? Je suis si moche,horrible que ça, que tu me rejette, comme un vulgaire vieux balais ? "

_ Les larmes roulaient sur ses joues, ne s'arrêtant plus. C'était plus fort qu'elle. Il avait fait recasser tous les fantômes de son passé, pas très joyeux. Il avait touché le point le plus sensible chez la jeune fille : le regard qu'avaient les autres sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Mar 30 Sep - 14:31

Fraichement de retour à Poudlard, Name avait décidé que se changer les idées en se promenant à l'air libre lui serait sans doute d'une grande aide. Il n'aimait guère les espaces trop confinés, et depuis l'ouverture de la Salle, on n'était en sécurité absolument nulle part.
Il marchait, les yeux fixés sur ses pieds, les mains dans le dos, en train de ruminer, alors que le vent d'Ecosse commençait déjà de devenir celui des longs mois d'hiver pluvieux et glacial ; il s'arrêta un peu, et ouvrit les bras, lançant un regard vers les cieux en espérant une pluie qui ne viendrait sans doute pas tout de suite, mais bien assez tôt. Beaucoup de chose avait changé, et il ne savait pas trop à qui il pouvait se fier, ou pas, justement.
Il reprit sa marche soucieuse, plongé dans ses réflexions.
Il va vraiment falloir que j'étude à fond la question,
se dit il à voix haute, car oui, il se parlait souvent à lui même, réflexe de fou -ou d'associal? voire les deux.
Sans y prendre garde, il bouscula un poteau qui le ramena brutalement à la réalité. Ca aussi, c'était une constante chez lui, les poteaux, panneaux et autres artefacts articielles et potentiellement attentatoire à l'amour propre se jetaient toujours sur lui avec hargne et acharnement toujours dans le but précis d'attenter à son amour propre en le ridiculisant.
Sauf que cette fois ci, le poteau le regardait. Et d'un regard pas des plus amène, puisqu'il appartement à un garçon d'un pâleur diaphane, à l'aspect valétudinaire, voire cacochyme. De sous ses mèches de cheveux ébènes, il le ragardait, ou à peu près dans sa direction... Il remarqua aussi du même coup un Gryffondor à en juger par l'insigne qui était perchée dans l'arbre.
Beaucoup de nouveaux d'un coup.
-Navré de t'avoir bousculé,
fit il en reprenant un peu ses esprits, sentant l'afflux de sang lui brûler les joues,
-je euh... j'étais en train de réfléchir...
Il se sentait particulièrement stupide, et désigna d'un geste vague le château, et enchaina,
-Je viens de là, enfin je suis juste de retour, et je sortais du château et je...
il commençait de s'enfoncer assez piteusement dans des explications aussi brumeuses que suspectes et la gêne allait en s'accentuant. Il tâche de faire un brin d'humour, en priant pour que ça suffise à dissiper la gêne et la honte qu'il ressentait :
-Quels drôle de fruits, fait on à Poudlard... Pas encore mûre, me trompè-je?
Il fit mine de caresser sa souris blanche, en prenant un air vaguement décontracté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Mar 30 Sep - 19:21

Wilbur se trouvait toujours au pied de l'arbre, dos à Jessy car momentanément embarrassé. Il ne voulait pas que la Griffy le voit empêtré dans cette situation si préoccupante pour lui. Wil' se mordit la lèvre inferieure, en se maudissant d'avoir jeté à la jeune fille des horreurs qu'il ne regrettait que trop tard. En d'autres cas, cela n'aurait pas été gênant du tout. Wilbur disait souvent des atrocités aux autres qui faisaient grossir sa réputation déjà si sombre. Oh il s'en fichait, il s'en prenait à ceux qui le genait, ceux qu'il n'appréciait pas du tout. Jessy ne s'était nullement montrée offensante envers lui. Certes, son humour avait affreusement mis Wilbur dans un état peu appreciable pour lui. Il avait jeté à la jeune Griffy des choses qu'il ne pensait pas, et maintenant, ne savait plus quoi faire. D'autant plus qu'un silence terrible venait de tomber. Un silence brisé par quelques reniflements. Wil' risqua un coup d'œil par dessus son épaule et ce qu'il vit le paralysa sur place. Jessy était toujours là, blottie sur sa branche, le regard perdu et baignés... de larmes. Même si Wilbur ignorait le fait de pleurer, il savait reconnaître une larme, une tristesse, une mélancolie sur un visage. Néanmoins, sans savoir véritablement pourquoi, Wil' se sentit sans arme face aux pleurs silencieuses de Jessy. Il se retrouva pentelant, sans mot dire, et emplit d'un regret brûlant et d'une tristesse presque égale à celle de la jeune fille, comme si la sienne suffisait à le mettre dans le même état de désolation. Le jeune garçon regarda la jeune fille un instant.

- Je... mais non, tu...

Que fallait-il faire ? Quels mots choisir pour consoler une jeune fille en larmes ? Wil' n'en savait absolument rien ! Et comme il ne savait plus quoi faire d'utile, Wil' baissa la tête. Les paroles de Jessy se plantèrent en lui comme des crocs et s'enfoncèrent dans son coeur sans qu'il ne puisse se défendre. Combien de temps Wil' resta là, le nez rivé vers le sol ? Au moins tout le temps avant qu'un choc vint le sortir de sa léthargie. Wilbur redressa la tête, encore paumé dans ses pensées, et se retrouva nez à nez avec un élève qu'il ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam. Principalement la dernière chose qu'il désirait, en cet instant si troublant pour lui. Wilbur sentit sa colère se braquer contre lui-même. Cette colère se retourna violemment contre l'élève qui se tenait devant lui. Relevant légèrement le menton, le Serpy eut bien envie de lui dire sa façon de penser. Pourtant , il n'avait pas fallu moins qu'un contact vif pour le réveiller.

- T'as un problème toi ? Va jouer dans le Saule Cogneur... Parce que je n'ai nullement l'intention de comprendre ton humour.

Les larmes de Jessy, ajoutées à ce nouveau visage qu'il n'avait du tout envie de connaître, et Wilbur n'était maintenant plus que l'ombre de lui-même. Pire, il était devenu l'ombre de son ombre ! Ne trouvant d'autre issue que la fuite, le Serpy sentit tout courage se dévider de lui. Il jeta un dernier regard déchirant vers Jessy. Bien qu'il ne le voulut pas le moins du monde, Wilbur allait conserver l'image de cette Griffy qui l'intriguait tant, en train de fondre en larmes... à cause de lui. Wilbur fit demi-tour et s'en alla à grandes enjambées vers le château, non sans avoir renvoyé à l'élève inconnu un coup bien marqué dans l'épaule. Wilbur se sentait très mal. Il n'avait jamais fait pleurer une fille... Surtout pas les quelques exceptionnelles qu'il appréciait. Wilbur appréciait Jessy... cela sonnait maintenant comme une évidence. Pourquoi ? Il n'avait même plus envie de se le demander. Des larmes avaient coulées, elle devait le haïr après ce qu'il lui avait balancé en pleine figure. Wilbur se détesta lui-même avec une telle rage qu'il eut soudain envie de se dissoudre totalement. Rien qu'un sourire sur le visage de Jessy, et tout pouvait se régler. Mais Wil' était certain de devoir attendre longtemps avant d'en revoir un éclairer son visage... aussi poignante était cette idée pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Mar 30 Sep - 19:55

Name regarda le serpentard s'éloigner, puis se frotta l'épaule l'air absent.
-Ce butor m'a fait mal, en plus. Qu'il aille au Diable.
Puis, il leva les yeux vers la jeune fille en pleurs, et s'adressa à elle ainse :
-Euh... Ca va? demanda t il maladroitement. Ecoutes, je sais pas ce qui c'est passé et ça me regarde pas, mais de toute évidence, ça va pas.
Il se sentait idiot et pataud. Il dansait d'un pied sur l'autre sans trop savoir que dire. Il détestait voir les gens pleurer.
-On me nomme Name ; je peux peut être faire quelque chose?
Il se sentait très stupide d'un coup. Il jeta un coup d'oeil alarmé à sa souris.
-Bon, et bien, je vais peut être euh continuer ma route...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Mar 30 Sep - 20:00

_ Jessy voulait regarder Wilbur, mais il lui tournait le dos. Elle s'imaginait tant d'atrocité, qu'elle pleura de plus belle. Si cela tombait, il était occupé de rire d'elle! Elle ne pourrait supporter cela. Bine qu'elle ne le connaissait pas beaucoup, elle s'était attaché à lui, à sa façon de penser qui était la même que celle de la jeune fille... Elle s'attachait bien trop vite aux gens et ça n'était pas spécialement bon pour elle. Il n'avait pas été gentil du tout avec elle, malgré ses excuses, elle avait du mal à l'avaler. Elle avait été terriblement vexée! Et blessée, aussi... Beaucoup plus blessée que vexée, en fait. Elle regardait le dos du Serpentard, l'imaginant entrain de ricaner de son état. Elle commençait à sérieusement croire à cela lorsqu'elle entendit les paroles du garçon. Il n'avait pas l'air de rire, au contraire. La vision de Wilbur l'appaisa un petit peu : il regrettait tout compte fait peut être bien ses paroles, aussi méchantes furent-elles.

_ La jeune fille était loin du parc, loin de l'arbre, loin de Wil'. Ses pensées vagabondaient auprès de son manoir, dans le box de son cheval. Elle avait voulu partir loin de tous ses problèmes du moments, et avait décidé de partir voir Prince. Il allait bien, les palfreniers et tout le reste s'occupaient bien de lui, elle était ravie... Elle était sur lui. Ils galopaient dans leur forêt privée, les feuilles mortes voletaient autour d'eux. Jessy souriait, Prince Du Manoir était tout fou, la queue en panache, les oreilles en avant. Elle lui donnait une caresse...

- T'as un problème toi ? Va jouer dans le Saule Cogneur... Parce que je n'ai nullement l'intention de comprendre ton humour.

_ Quoi?! Mais... Prince ne parlait pas ?! Oh bon sang, elle s'était perdue dans ses souvenirs. Mais... Pourquoi Wilbur était-il denouveau si méchant avec elle? Elle n'avait rien dit... Elle ouvrit les yeux, et y découvrit un Serdaigle qui, apparemment était plutôt embarassé, et un Wilbur plutôt...En colère. Elle fronça les sourcils. Que s'était-il donc passé? Elle ne le savait pas, et ne voulait pas savoir... Elle ne vit qu'une chose, c'est Wilbur partir. Pris d'une pulsion soudaine, elle sauta de l'arbre, passa à côté du nouveau venu sans lui jeté un regard et atteri devant Wil. Elle le regarda de ses yeux encore bouffis pour les larmes et lui demanda :

" _ Que se passe-t-il, Wilbur ? Dis moi, s'il te plait... "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Mar 30 Sep - 20:16

Name regarda la Gryffondor lui passer devant les yeux en l'ignorant complètement. Celle ci en avait apparement après Willbur.
Et bien visiblement, je suis invisible pour tout le monde.
Il eut un mince sourire en regardant la souris d'un air morne.
-J'ai encore besoin de réfléchir, Bianca. Il nous faut partir, je crois.
Et il partit, en replongeant dans ses pensées, de plus en plus sombres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Mar 30 Sep - 22:33

(( Désolée pour le vent, mais tu as posté quand je notais encore, et, lorsque je l'ai vu, je n'ai pas eu le temps de modifié...Désolée :bounce: )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Mar 30 Sep - 22:49

[aucune importance. C'est que du RP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Mer 1 Oct - 16:45

Wilbur allait entrer dans le château, entrer à la suite de tous ces autres élèves qui s'étaient empréssés de se rendre en cours. Il devenait mouton, pion de l'éducation et cette idée n'était, en cas général, pas pour lui plaire. Cependant, aux vues de la situation précédente, Wilbur aurait fait n'importe quoi pour s'aérer l'esprit, s'extirper de la tête cette gentille Jessy qui pleurait dans son arbre parce qu'une floppée de mots barbares s'étaient echappés du bout de ses lèvres. Wil' avait donc dans l'idée d'aller en cours, mollement, de manière triste et découragée quand, à l'instant où il s'y attendait le moins, un bruit de pas s'accentua dans son dos. Wilbur se retourna, et vit la jeune Gryffondor venir au devant de lui. Wil' resta immobile, cherchant d'avance ses mots en sachant pertinement qu'il ne les trouveraient pas facilement. Jessy, les yeux encore rouges, s'avanca de quelques pas et posa à Wilbur une question qui le laissa muet. Non pas qu'il ne desirait pas répondre, mais, tout simplement, le jeune garçon ne voyait aucune réponse à donner. Il ne savait plus quoi dire. Mais laisser Jessy dans l'interrogation pouvait être bien pire encore que tout ce qu'il lui avait dit precedemment.

- J'en sais rien... Je ne pensais pas ce que j'ai dit, encore navré de t'avoir mis dans une situation... pas très heureuse.

Wilbur baissa les épaules, et regarda ses pieds un instant. Bon. Un peu de courage, d'habitude il ne connaissait pas ce genre de moment, il n'allait pas lacher ses armes maintenant. Relevant legerement le menton, et d'un regard sombre, Wil' ajouta:

- Je ne mérite peut-être pas de connaître des personnes aussi... disons... aussi sympathiques que toi. Tu ne devrais plus me cotoyer, au risque d'être déçue encore beaucoup plus que tu ne dois deja l'être. Et je pense ne pas avoir envie de te decevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Mer 1 Oct - 17:26

_ Jessy était devant le Serpentard et prenait son mal en patience en attendant une réponse. Heureusement pour lui qu'elle n'était pas de nature impulsive ou sinon il aurait déjà été secoué cinquante fois comme un prunier Rolling Eyes. Il devait y avoir quelque chose qui n'allait vraiment pas... Elle n'avait rien fait et encore moins dit quelque chose de mal, tout de même! Si ? Si c'était le cas, elle s'en souviendrait... Elle soupira, étouffant un reniflement... Ah, enfin! Il avait enfin répondu. Bien qu'utiliser le verbe "répondre" pour sa marmelade était quand même un peu trop développer. Bien qu'il n'avait pas tord, il ne l'avait pas mis dans une situation très heureuse, sa réponse n'était pas très logique... Surtout très -trop!- peu développée. Elle allait lui demander de plus amples informations lorsqu'il les lui donna, comme s'il avait lu dans les pensées de la Gryfondor... Alors comme ça, il se trouvait indigne d'elle ? Elle allait mettre les points sur les I, la petite rouge...

"_ Ecoute, Wilbur, je vais être très clair avec toi. Je côtoye qui je veux, et tout le monde mérite de rester avec tout le monde! De toute façon, je peux rester avec toi ou avec To...Heuu, quelqu'un d'autre, je serai de toute façon déçue un jour ou l'autre. En faisant des connaissances avec certaines personnes, on s'engage à les soutenir dans les meilleurs et les pires moments. Maintenant, libre à toi de ne plus vouloir me voir, ça serait tout choix. Sache juste que j'ai été blessée par tes paroles, mais pour rien au monde je ne voudrais plus te revoir... On a la même façon de parler, on s'entend plutôt bien, on à quasi la même façon de penser... Tu es une des première personnes que je rencontre qui est comme ça... Reste avec moi Wilbur, s'il te plait..."

_ Certes, elle avait faillit faire une énoorme boulette en utilisant le prénom de Tom, mais elle éspérait qu'il ait zappé l'info avec les autres choses qu'elle aut dites. Elle le regardait dans les yeux, où l'on pouvait y lire de la crainte et malgré tout une petite flamme de bonheur. Elle était bien avec lui, malgré que ça soit un petit Serpents. Maintenant, cela était-il réciproque? Aimait-il aussi être avec elle? C'était à lui de voir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Mer 1 Oct - 20:48

Pour le coup, Wilbur ne savait encore moins quoi dire. Jessy lui exposait ses manières de pensées, et même ses sentiments. Comment lui faire qu'elle appreciait la présence d'un fantôme ? Un fantôme qui ne lui apportera jamais rien que des faux semblants ? Wil' avait très peur de n'être qu'une facade sans rien derrière. Ce n'était pas le cas. Mais face à une jeune fille, en larmes de surcroît, Wilbur perdait tout courage. Il venait de s'en rendre compte vu qu'auparavant, aucune n'avait jamais versé de larme devant lui. Wil' s'était pris une giffle. La douleur était vive, il n'était pas fait pour rester en bon contact avec les autres. Jamais n'avait-il réussi à conserver une amitié quelconque, à default d'en avoir désiré une. Mais Wil' n'avait jamais rien désiré, n'aspirait qu'à ses envies à lui, et pas à celles des autres. Aussi Jessy allait se blesser, se dechirer, à trop se frotter à lui et ses sorties verbales mordantes. Wil' avait baissé la tête de nouveau, sous le coup des vagues de paroles que sortait Jessy avec empressement, comme si elle avait eu longtemps envie de lui dire tout ce qu'elle lui disait en ce moment.

- Tu as tout dit. Je ne vois quoi ajouter... Oui, cette première rencontre était sympathique. Du moins, avant mes joutes verbales indésirées. Mais tu le dis toi même Jessy : tout le monde est toujours déçu un jour ou l'autre par les personnes qui sont proches et que l'on croyait pourtant digne d'être aimées. Je sais de quoi je parle. Et tu vois, j'ai toujours été prevoyant. Aussi, je preferais...

Wilbur avait du mal à trouver ses mots. Il inspira un coup et planta difficilement le noir de son regard dans celui azur et encore brillant de chagrin de la jeune fille.

- Je preferais que tu "cotoies" quelqu'un d'autre que moi. Ne me fais pas croire que tu n'as jamais été trahie, laissée par d'autres personnes. 'Refais pas la même erreur en m'appreciant moi. Tu dis que je suis la première personne que tu rencontres, avec qui possède la... même façon de penser. Ca... ca me touche je crois. Mais Jessy, je prie n'importe qui pour que ce soit faux ! J'espère que tu ne penses pas comme moi.

Wilbur esquissa un sourire jaune. Puis reprit son expression désolée.

- Faudrait-il que je fasse quelque chose pour te le faire comprendre ? Car dans ce cas, je pense que je le ferais. Si c'est pour ton bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   Jeu 2 Oct - 19:13

_ Après les paroles de Wilbur Jessy resta sonnée, ne bougeant pas d'un pouce. Il avait dit des choses tellement... Lâche, qu'elle n'en revint pas. Il préferait fuire l'amitié à cause des...Des problèmes que cela cosait ? Ne savait-il donc pas que ça apportait aussi énormément de moments de bonheur, de joie ? Avait-il déjà aut de vrais amis? Il fallait croire que oui, il avait dit lui même qu'il savait de quoi il parlait. Cela voulait dire qu'il avait été trahi. Certes elle l'avait été aussi, mais... Il n'y avait pas que cela! Il y avait aussi tellement de bons moments dans une amitiée digne de ce nom qu'on en venait même à parfois oublier les trahisons. Certes certaines sont plus dures à avaler que d'autres, mais... Les amis sont si important! Elle aurait voulu lui deballer tout cela, tout ce qu'elle pensait! Mais ça ne rimerait à rien... Il venait de la jeter comme une vulgaire vielle chausette trouée au gros orteil du pied droit. Elle regarda le jeune garçon, soupirant. Elle fit un signe négatif de la tête, montrant qu'elle était profondément déçue. Dans un énième soupire elle articula :

" _ Bon, et bien... Si tu le prends comme ça... Au revoir, Wilbur. "

_ Le regardant une dernière fois, elle se retourna et prit la route du chateau. Une seule et unique larme roula sur sa joue, une seule qu'elle arracha de son visage à l'aide de sa manche droite. Ne plus pleurer pour un garçon, même si il n'était qu'un ami. Ne s'était-elle jamais fait la promesse ? Si elle devait compter le nombre de fois où elle l'avait faite... Elle n'en aurait pas fini dans deux jours.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Escapade Solarisée - Midi.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Escapade Solarisée - Midi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Hpsse - Forum RPG, Poudlard interactif :: [ ... ] :: Pensine-