AccueilHomeGalerieFAQCalendrierRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Rappels importants

Ici, nous demandons : 15 lignes de RP minimum,
une orthographe soignée, et avoir au moins 13 ans.
La lecture du règlement est indispensable. Pensez-y !

Et l'intrigue ?

L'histoire de notre forum est construite comme une énigme
à résoudre. Ici, tout le monde peut devenir un héros.
Vous voulez y participer ? Lisez ceci.

Partagez | 

Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Doutes - Après midi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Doutes - Après midi   Mar 23 Sep - 20:36

En principe, il aurait du être en cours. Il les avait fuis. Il avait fui tout et tout le monde en cette après midi. Il voulait être seul. Il ne voulais voir personne. Il ne voulait pas être vu. Quelque chose n'allait pas, ne tournait pas rond. Quelque chose d'impalpable mais de bien présent. Un fond d'angoisse latente. Un noeud au fond de l'âme, qui taraude, qui empêche toute quiétude. La paix ! Alban n'était pas tranquille. Pas tranquille du tout. Il ne se sentait pas bien, pour une raison qui lui échappait. Les rumeurs allaient bon train dans tout le château. Même lui qui ne se mêlait qu'assez peu aux autres en avait entendu parler. Des échos, des murmures. Une sorte d'ombre planante qui -bien qu'il ne l'aurait avoué par rien au monde - commençait à l'étouffer doucement.

Il se sentait observé, espionné, surveillé. Effet du quatrième cauchemar lancé sur le château par la salle du Risèd ou de sa paranoïa naturelle ? Un peu des deux, sans doute. Un mélange oppressant. Un mélange qu'il ne supporterait pas longtemps. Mais qu'il ne pouvait pas fuir. Dont il ne pouvait pas non plus parler. A qui l'aurait il fait, de toutes façons ? Des camarades de Poudlard ? Il ne leur faisait pas confiance, aujourd'hui moins que jamais. Déjà qu'il n'était pas très proche d'eux à la base... Sa famille ? Hors de question de laisser penser qu'il avait des ennuis quelconques. Un professeur ? La directrice ? Il était beaucoup trop fier pour ça. Non, il se débrouillerait seul. Tout seul. Toujours tout seul. Il n'avait besoin de personne, il...

Un frisson remonta le long de l'échine du Serpentard. Il fallait qu'il se calme. Réfléchir. Analyser la situation et réagir en conséquence. Mais surtout garder la maîtrise de lui-même. Ne pas se laisser embarquer par ses angoisses. Garder contrôle. Contrôle. Il se rabroua mentalement. De quoi aurait il l'air si on le surprenait ainsi ? De rien. D'un fou. A errer tout seul dans les couloirs.

- Du calme, Alban. Du calme.

Le son de sa voix, même en murmure brisa le silence et le ramena un peu à la réalité. Où était il ? Septième étage. Ah oui. La salle du Risèd. Une ombre. Alban se souvenait d'une ombre. Une ombre qui l'avait guidé vers cette salle... Il y avait quelque temps déjà. Un élève, un fantôme d'élève. Il ne se souvenait plus très bien. Il s'immobilisa, tentant en vain de rassembler ses souvenirs. La salle. Toutes les réponses viendraient avec la salle. Et puisqu'il ne pouvait compter sur personne, Alban entendait en percer lui-même le mystère. Il ne supportait pas la perte de contrôle qu'on lui imposait. Il devait agir. Vite, bien, efficacement. Et seul.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice & admin
Stéphy Wulfric
avatar
Fondatrice & admin
Féminin
Age : 29

Espace perso

Des fizwizbiz :
 


MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Mer 24 Sep - 15:07

[ Maitre de Jeu ]

Un rire de damné vint rompre le silence étouffant qui régnait au septième étage. Un rire qui venait de très près et à la fois de très loin : il avait été plutôt bref, mais à la fois, ce rire était oppressant, inquiétant... il avait disparu mais était toujours là, entre ces murs de pierres et les tapisseries qui le recouvraient.

Un tableau, un unique tableau au fond du couloir. Il était seul, éloigné de tous les autres. A l'intérieur, des gens discutaient par de grands gestes effrayés. Habituellement, les personnes de ce tableau discutaient tranquillement, autour d'une bonne tasse de thé. Aujourd'hui, la tranquillité les avaient quitté. Avaient-ils entendu le rire, eux aussi ?

Une cloche retentit. La sonnerie de fin des cours. Des bruits de pas se firent rapidement entendre, au loin. Les élèves rejoignaient certainement leur prochain cours. Avaient-ils entendu le cours ? Un professeur l'avait-il entendu ? Quelqu'un s'en était-il inquiété ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.grenadine-acidulee.com
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Mer 24 Sep - 15:28

Second frisson. Glacé. En tant que Serpentard Alban avait eu l'occasion de connaître et reconnaître bon nombre de rires sans joie, de la moquerie à la méchanceté gratuite, en passant par bon nombres de dérivés. Toute une palette de rire qu'il avait appris à comprendre et identifier. Mais celui-là. Malsain. C'était le premier qualificatif qui lui vint à l'esprit. Oui, quelque chose de terriblement malsain. Et toujours oppressant. Toujours ce sentiment de présence, également. Etre épié. Il ferma les yeux quelques secondes. Réfléchir. Réfléchir. Réfléchir.

La sonnerie de fin des cours le fit brutalement sursauter. Elle paraissait tellement décalée, inopportune, irréelle à cet instant. La vie continuait, des élèves "suivaient" des cours, des professeurs en donnaient, des gens parlaient, marchaient, vivaient. Mais était ce cela qui était irréel ? Ou lui, ici, à cet instant.

"Je deviens complètement fou."

Priorité ; se raccrocher à la réalité, éviter de basculer dans l'absurde total. Garder les pieds sur terre, si cette expression avait encore un sens. Prit d'une nouvelle résolution farouche, il se dirigea droit vers le tableau du fond. Ce tableau isolé. Il lui fallait quelqu'un à qui parler. Ou quelque chose, peu importait. Simplement énoncer ses paroles à voix haute, et peut être obtenir une réponse censée. Le temps de cinq secondes, il observa les occupants du tableau dans leur discussion, avant de les interrompre.

- Question étrange, s'il en est, mais... Est que ceci est réel ?
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice & admin
Stéphy Wulfric
avatar
Fondatrice & admin
Féminin
Age : 29

Espace perso

Des fizwizbiz :
 


MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Mer 24 Sep - 16:18

"C'est un démon !" cria une jeune femme, affolée.
"Voyons ma chère, ce ne sont que des adolescents qui jouent dans un couloir voisin", répondit un homme habillé de façon très classe, illustrant parfaitement le cliché du gentlemen au chapeau haut-de-forme avec sa canne en bois.
"Arrêtez de dire des sottises! Depuis que nous sommes ici, c'est bien la première fois que j'entends ce genre de rire", répliqua une vieille femme dans un fauteuil à bascule.
"Et vous jeune homme, qu'en pensez-vous?" demanda le gentlemen tout de noir vêtu en voyant Alban les regarder. "Vous avez sans doute vu les jeunes gens qui ont fait un pareil bruit. Expliquez-leur un peu qu'il n'y a pas de démon dans cette école... quelles idioties!"

La vieille femme leva les yeux au ciel et se mit à se balancer dans sa chaise à bascule, tout en regardant Alban fixement. Il n'avait pas intérêt à donner raison à son idiot de gendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.grenadine-acidulee.com
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Mer 24 Sep - 16:29

Alban fronça le nez, contrarié. Mauvais plan de s'adresser à ces êtres peints. Ils ne lui apporteraient rien de bon. Mais il voulait des réponses. Il voulait aussi pouvoir parler à voix haute. Cela ne le dérangeait pas particulièrement de le faire tout seul, mais s'il pouvait avoir des interlocuteurs, ou des pseudo-interlocuteurs... Ce serait mieux. Et accessoirement moins étrange, si, contrairement à ce qu'il espérait, quelqu'un le découvrait là, en plein monologue solitaire.

Ne voulant vexer ou contrarier personne, il décida de jouer la carte dans la prudence, donner la réponse la plus évasive possible. Et grappiller des informations.


- Ce que j'en pense... J'ai entendu beaucoup de choses. Venant d'élèves, ou pas, d'ailleurs. Mais pas que des rires. Pas "ce" genre de rire. En ce moment, ce sont plutôt les murmures qui circulent.

Il sonda la physionomie des personnages, en quête du moindre indice, laissant passer un temps calculé pour ménager son effet. Il voulait les bousculer un peu, les pousser à lui révéler quelque chose. N'importe quoi de plausible.

- Les ombres, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice & admin
Stéphy Wulfric
avatar
Fondatrice & admin
Féminin
Age : 29

Espace perso

Des fizwizbiz :
 


MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Lun 6 Oct - 22:29

"Des ombres ? Vous avez perdu la tête jeune homme", répliqua l'homme d'un air grave. "Les ombres se promènent, oui, mais accompagné d'un sorcier. Nous ne sommes pas dans Peter Pan à ce que je sache!"

L'homme attrapa une pipe posée sur la table, s'assit dans un petit fauteuil d'aspect plutôt confortable afin de l'allumer, tira une bouffée de tabac, puis reporta son attention sur Alban.

"Vous voyez", dit-il en s'adressant aux deux femmes du tableau, "Poudlard forme des imbéciles prêt à croire qu'une chauve-souris qui prend son envol est une ombre maléfique parcourant Poudlard dans le but de le faire sombrer dans le chaos. Je ne sais pas si les élèves sont plus idiots que du temps de Dumbledore, mais tout ce que je sais, c'est que tout était toujours mieux avant... toujours."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.grenadine-acidulee.com
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Lun 6 Oct - 22:45

S'il s'attendait à se faire rembarrer de la sorte... Les propos du sujet peint heurtèrent le Serpentard de plein fouet, froissant outrageusement son orgueil. Alban, vexé à mort resta sans voix pendant une douzaine de secondes. Les traits de son visage se durcirent en même temps que le quittait la surprise. Il foudroya littéralement le tableau du regard.

"Des imbéciles, crédules, hein ? Très bien, si c'est comme ça..."


- Silencio !

Alban avait attrapé sa baguette et lancé le sort au tableau dans la même volée.

- Trop d'inepties sont nocives à la réflexion, lança-t-il froidement en guise de justificatif et d'explication à son geste. Bien. Maintenant...

Maintenant quoi, au juste ? Alban n'en savait rien. Qu'allait il faire ? Que pouvait il faire ? Devait il seulement faire quelque chose ? Il rangea sa baguette, ferma les yeux et porta les mains à ses tempes. Ce contact froid (il avait toujours eu les mains froides en pratiquement toutes circonstances et quelque soit la température externe) apaisa quelque peu le mal de crâne que lui infligeait ses réflexions infructueuses.

- Calme toi, Alban, calme toi, murmura-t-il pour lui même, les yeux toujours clos.

Puis, soudainement, il ouvrit les yeux, se redressa et se dirigea droit sur le mur d'en face (par rapport au tableau). Il se campa devant, se tenant droit, le menton haut et l'allure fière, avant de lancer d'une voix forte et claire :

- Saya ! J'ai deux ou trois mots à te dire !


Cette impulsion lui était venue comme ça, sans préméditation aucune, il ne savait d'où ni pourquoi. Et pourtant il sentait que c'était ce qu'il avait à faire. L'instinct ne ment pas.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice & admin
Stéphy Wulfric
avatar
Fondatrice & admin
Féminin
Age : 29

Espace perso

Des fizwizbiz :
 


MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Ven 17 Oct - 21:57

Le silence était tombé si soudainement qu'il en devenait presque oppressant. Un léger bourdonnement dans les oreilles d'Alban se firent entendre. Puis, des bruits de conversations lointaines reprirent. Le tableau cependant demeurait muet, les personnages étant privés de leur parole par le sortilège lancé par le jeune sorcier.
Les minutes défilèrent, lentement mais sûrement. Après cinq bonnes minutes d'attente, une ombre se faufila au bout du couloir. Une toute petite ombre qui tentait de se faire discrète, regardant sans cesse derrière elle, et s'engouffrant dans le couloir où se tenait Alban.
Un elfe de maison, vieux et bossu avançait en trottinant, fronçant le nez droit sur le jeune homme, regardant en arrière, par-dessus son épaule. Si bien qu'il ne vit pas l'obstacle vivant arrivé... et finit inévitablement par lui foncer dedans.

"Ouch!"

Le vieil elfe de maison était rentré en collision avec les jambes d'Alban. Il leva la tête lentement... lorsqu'il vit l'insigne de Serpentard, ses yeux s'ouvrirent comme des billes. Allait-il se faire frapper ? Ou pire, se faire dénoncer ?

"Excusez le vieil elfe que je suis, monsieur..." dit-il en faisant une révérance tout en cherchant à se carapater vers le fond du couloir. "Sigmund est désolé... il ne pensait pas que la voix invoquant Saya venait d'ici..."

Se rendant compte que cette information lui vaudrait peut-être des ennuis, il ajouta à toute vitesse :

"Sigmund veut dire qu'il n'a rien entendu..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.grenadine-acidulee.com
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Ven 17 Oct - 23:14

Silence. Bourdonnement. A quoi s'attendait il exactement ? A ce que Saya lui apparaisse en ricanant ? Oui, peut être. Ou pas. Il ne savait pas. Alban allait devenir fou. A moins qu'il ne le soit déjà ? Il fallait être fou pour invoquer Saya comme ça. Oui. Non. Aucune idée. De la provocation, en fait. Pas grand chose d'autre. Gratuite. Irréfléchie. Irraisonnée. Absence de raison, sans aucune doute. Mais que venait faire la raison dans tout ça, de toute manière ? On ne raisonnerait pas Saya. C'était absurde et stupide. Non, il faudrait autre chose. Il faudrait... Il faudrait quoi ? Réfléchir, réfléchir. Ou pas, justement. Agir. L'instinct. Il fallait...

Tempête sous crâne. Le silence assourdissant n'était peut être pas un mal, finalement. Si seulement il pouvait amener ce même silence au dedans de lui. Quoique qu'il n'y avait rien d'apaiser dans ce silence. Bruit de discussions lointaines. Ouf, un garder un pied dans la réalité. Ne fut ce qu'un peu. Ne pas se laisser totalement et définitivement dériver dans l'océan de ses pensées, ou il s'y noierait avant de s'échouer sur un rivage quel qu'il soit.

Une petite masse s'écrasant contre ses jambes le tira de ses réflexions. Instantanément il baissa les yeux. Peau verdâtre, deux grandes oreilles de chauve-souris, des globes oculaires proéminents et effrayés, un visage ridé... Elfe de maison. Et visiblement peu fier. En train de faire une bêtise ? Si c'était le cas, alors c'était une aubaine inestimable pour le jeune Serpentard ; la peur était facile à utiliser contre ces petites créatures à la servilité presque écœurante. Saya ! Un frisson glacé remonta le long de son échine. Aussitôt, Alban se composa un visage sévère et attrapa le vieil elfe par le bout d'étoffe crasseuse qui lui servait de vêtement.


- Attends une minute, toi. Saya ? Que sais tu d'elle ? A qui appartiens tu ? Où files tu comme ça ? Et pourquoi ? J'exige des réponses, et interdiction de partir sans me les avoir données... Sinon...

Les lèvres du Serpentard s'étirèrent en un sourire menaçant. Alban n'avait pas l'intention de lui faire du mal. Il doutait d'ailleurs que cela eut servi à quelque chose. Mais il espérait que que l'elfe n'oserait pas se défiler face à un ordre direct. D'où le ton et la forme de la demande.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice & admin
Stéphy Wulfric
avatar
Fondatrice & admin
Féminin
Age : 29

Espace perso

Des fizwizbiz :
 


MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Mer 22 Oct - 11:58

Le petit elfe baissa la tête. Il n'osait pas regarder Alban dans les yeux. Il osait encore moins défier un sorcier ou refuser un ordre. Il sorti de dessous la taie d'oreille un petit anneau métallique, scintillant de mille feux. Il leva doucement la tête, regardant à présent le menton d'Alban. Ouvrant lentement sa petite main, il lui montra son trésor, tout en gardant la main à demi-fermée, au cas où le jeune sorcier voudrait s'en emparer.

"C'est un cadeau fait à Sigmund", dit-il d'une voix tremblante et apeurée. "Sigmund n'aurait jamais volé ça. Mais on lui l'a offert. Et ça lui est très précieux... c'est le précieux de Sigmund."

Sa tête se releva complètement, dévisageant Alban de ses yeux grands ouverts. Il avait, au fond de ceux-ci, une petite flamme démente et insensée. Un 'je-ne-sais-quoi' qui n'était pas complètement naturel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.grenadine-acidulee.com
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Mer 22 Oct - 14:48

Un anneau ? Qui pouvait bien offrir un anneau à un elfe de maison ? Le précieux ? Déjà entendu ça quelque part... Référence volontaire ? Non, non, Alban ne pouvait pas se laisser manipuler par un elfe de maison, tout de même. Mais en était-ce seulement un ? Un sentiment d'effroi qu'il ne contrôlait pas emplit le Serpentard.Le regard... le regard de l'elfe le glaça. Instinctivement, il resserra son emprise sur la tunique de Sigmund. Il tenta de garder son air menaçant, mais n'était plus trop sûr de l'efficacité.

L'elfe n'avait finalement répondu à aucune de ses questions. Il ne faisait qu'en apporter davantage. Saya... Non, ne pas perdre les pédales, ne pas se laisser impressionner. Alban ne craignait pas Saya. Elle l'intriguait plutôt. Elle l'agaçait aussi. Pas directement, mais pas le doute qu'elle avait laisse infiltrer dans le château. Il était presque sûr que ce doute était une matérialisation de la peur la plus profonde d'Auhesse. C'était à cause de lui que ce cauchemar là en particulier s'était répandu. Non, il ne craignait pas Saya, mais... Ce regard... Ce regard là... Le sortilège de l'imperium ?

"C'est dans les yeux, c'est dans les yeux que tout se passe..."

Mais alors qui ? Saya. La réponse revenait sans cesse, la même.


- A qui appartiens tu ?


Moins d'assurance dans sa voix que la première fois. Il perdait à nouveau le contrôle. Il ne pouvait pas se le permettre.


- Saya Serpentard... Aurais tu peur de moi que tu n'oses pas même te montrer ? Aurais tu peur d'affronter ceux de ta propre maison ? Aurais tu peur de ne pas pouvoir me tenir tête ?

Provocation, encore. Ces dernières phrases étaient adressées dans le vide, tout en gardant son regard fixé sur celui de l'elfe, en quête d'indice ou de changement. Elles eurent au moins pour effet de lui rendre son air bravache et hautain.
Revenir en haut Aller en bas
Elfe de maison
Sigmund
avatar
Elfe de maison
Masculin
Age : 109

Espace perso

MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Jeu 30 Oct - 14:09

"Sigmund ne veux pas vous répondre", couina-t-il.

Les provocations d'Alban crissèrent aux oreilles du vieil elfe de maison. Il leva sa main vers son visage et commença à baiser mille fois son anneau.

"Pardonnez Sigmund de se trouver pris au piège par un sale rat comme lui. Sigmund n'y est pour rien. Sigmund sait qui est son maître et Sigmund ne veut pas être mêlé à ce stupide gosse."

Tout en disant cela et en continuant à embrasser son anneau, Sigmund alla se balancer cogner la tête contre le mur d'en face, au rythme de ses lamentations. Il n'osa pas lever le regard vers Alban qu'il considérait comme un malfrat mal éduqué qui ne respectait absolument rien.

_________________
"Personne ne touchera à mon précieux..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Jeu 30 Oct - 14:30

[Whaa j'ai même droit à un PNJ... La classe !]

Interloqué, Alban relâcha la petite créature qui en profita pour s'écraser le crâne contre le mur. Depuis quand les elfes de maison se permettaient ils de tenir tête à un sorcier, si jeune fut il ? Un maître, non pas une maîtresse. Donc pas Saya. Pas directement. L'anneau ? Absurde. Quoique peut être pas tellement. Des objets prenant le pas sur la volonté de leur malheureux détenteur, cela s'était déjà vu. Une histoire d'Horc-machin, renfermant des morceaux d'âme.
Un nouveau sentiment d'effroi transperça le Serpentard de part en part, alors qu'une idée terrible fit lumière en lui.

Un morceau de l'âme de Saya dans l'anneau ?

Ni morte. Ni vivante.

Non, non, non, non ! Ce n'était pas possible. "Et pourtant ça expliquerait tout. Ou beaucoup de choses." Alban fut bien forcé d'admettre que sa Petite Voix avait raison. Il ne voulait pas accepter cette hypothèse, mais cette attitude était puérile. Indigne de lui. S'il voulait garder ou retrouver l'avantage, il lui faudrait tout envisager.

"Mais dans ce cas là, ça sort amplement de mes capacités. Je ne suis après tout... qu'un -gamin-."

Cette pensée lui fit grincer des dents. S'auto-dévaluer, une chose peu, très peu courante pour lui. Et excessivement désagréable. Autant s'avouer vaincu tout de suite. Non ! Hors de question de se laisser abattre. Celui qui imposerait sa volonté à Alban n'était pas de ce monde. "Ou ne l'est plus depuis près d'un millénaire", ajouta t il mentalement.


- Très bien. Dans ce cas, tu ne me laisses pas le choix. Je préviendrai qui de droit que tu as -volé- cet anneau.

Il accentua volontairement le participe, esquissant un petit sourire un coin typiquement albanien, et qui ne laissait présager que l'avertissement en était bel et bien un... Qui ne resterait pas sans suite.
Revenir en haut Aller en bas
Elfe de maison
Sigmund
avatar
Elfe de maison
Masculin
Age : 109

Espace perso

MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Jeu 30 Oct - 14:40

[ On fait pas les choses à moitié ici! Razz ]

Le petit et vieil elfe s'arrêta en plein élan lorsqu'Alban le menaça de dire qu'il avait volé cet anneau. A qui allait-il se plaindre de Sigmund ? Si on croyait à la version du sorcier, l'anneau lui serait repris... et il ne devait pas être repris ! Il était à Sigmund maintenant.

"Sigmund n'est pas un voleur!" couina-t-il d'une voix suraigu. "C'est un cadeau qu'Elle lui a fais, et il ne laissera personne le lui voler ! Sigmund est prêt à se défendre, même contre un sorcier. Sigmund ne se laissera plus jamais asservir. Sigmund sait ce qu'il vaut ! Mais Elle seule l'a compris !"

Mort de trouille qu'on lui vole l'anneau, Sigmund alla se cogner contre le mur d'en face.

"Venez en aide au pauvre Sigmund !" dit-il en poussant le mur de toutes ses forces.

_________________
"Personne ne touchera à mon précieux..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Jeu 30 Oct - 14:53

Touché ! Alban avait visé juste, la réaction de l'elfe le prouvait. Néanmoins ce n'était pas le moment de relâcher ses efforts. Jouer finement. Jouer serré. Se servir de ce qu'il savait pour en apprendre davantage.

"Autrement dit partir de rien... Pour grappiller un maximum. Avant que ça ne tourne au vinaigre. Mouais pas terrible comme situation. Mais ai je seulement le choix ?"

A l'évidence, non. Ou si, bien sûr qu'il avait le choix. Celui de renoncer. Mais ça, il ne l'envisageait même pas. Il reprit la parole sur le même ton, un ton doucereux qu'il avait emprunté pour l'occasion à l'un des professeur qu'il admirait le plus, dans cet établissement.


- Pas un voleur... ? C'est ta parole contre le mienne... Qui te croira ? A moins que...

Il détourna un rien le regard, faisant mine de réfléchir, la phrase en suspend, histoire d'attirer l'attention de Sigmund, et de ménager son effet.

- A moins que... Nous puissions nous entendre.

Il ramena les yeux sur le petit elfe de maison.

- Tout se vend, tout s'achète... Même la loyauté et le silence, vois tu.

Son sourire s'étira sur ses lèvres, lui donnant un air un rien carnassier.

- Disons que mon prix sera... Des réponses à mes question. Ou une rencontre avec elle. Tu vois, je te laisse même le choix.

Le sourire disparut, le regard se fit dur.

- Mais ne t'avise pas d'essayer de me duper... Ou tu perds définitivement l'anneau !
Revenir en haut Aller en bas
Elfe de maison
Sigmund
avatar
Elfe de maison
Masculin
Age : 109

Espace perso

MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Mar 18 Nov - 17:54

"L'anneau est Sigmund !" s'écria le vieil elfe. "Vous vous croyez supérieur et vous croyez pouvoir priver Sigmund de cet anneau, mais vous ne pouvez pas le prendre."

Tout en disant cela, Sigmund referma son petit poing. Plus que les os, on voyait même les veines de la main fripée de l'elfe. S'il serrait encore plus fort, il ne serait pas étonnant que ses doigts traversent sa main.
Puis, il repensa à ce que venait de dire le jeune sorcier. Une rencontre avec Elle. Mais si Sigmund lui permettait une rencontre... Elle mettrait en oeuvre sa terrible menace.

"Sigmund ne peut rien pour le jeune sorcier. Ce serait terrible pour toute l'école s'il le faisait. Elle enverrait le cauchemar de Sigmund dans l'école",
ajouta-t-il dans un souffle.

_________________
"Personne ne touchera à mon précieux..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Mer 19 Nov - 19:48

"Aïe."

A l'évidence, Alban avait loupé quelque chose dans ce dernier round. Le rattraper serait d'autant plus dur. Il s'efforçait de réfléchir à toute vitesse, tout en maintenant l'air le plus assuré qu'il pouvait. Or, il n'était sûr de rien, en ce moment. Ou presque. Il lui restait au moins une certitude ; il n'aurait probablement aucunes nouvelles chances d'obtenir davantage d'information à propos de Saya.

Inconsciemment, il se mordit la lèvre inférieure, ce qui trahit à la fois sa nervosité et le doute qui l'assaillait à nouveau. Pourquoi voulait il absolument voir Saya ? D'où lui venait cette idée ? Elle semblait s'être imposée à lui et ancrée dans son cerveau, sans que rien ne puisse l'en déloger. Il voulait lui parler. Pas la chasser, ni la raisonner, pas particulièrement s'opposer à elle d'aucune façon. Il voulait simplement lui parler, entrer en contact avec elle. Prendre entièrement part à ce qui se tramait dans le château. Et s'il devait payer cher cette audace... Tant pis. Au moins il lui resterait la vague impression d'avoir "choisi" quelque chose.

"Saya, si tu sais tout ce qui se passe ici, comme certains le prétendent... Tu devrais savoir ça aussi. Nous pourrions... nous accorder. Pas de compromis, je ne te ferais pas cette insulte là, je pense que tu les détestes autant que moi. Tout ou rien."

- Sigmund... ?

La voix du Serpentard s'était adoucie, son regard s'était fait lointain, comme s'il ne s'adressait plus exactement à l'elfe.


- Sigmund... Quel serais ton cauchemar ? A quoi devrions nous nous préparer ?
Revenir en haut Aller en bas
Elfe de maison
Sigmund
avatar
Elfe de maison
Masculin
Age : 109

Espace perso

MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Mer 19 Nov - 20:21

Sigmund leva sa tête, les yeux brillants, vers Alban Cavendish. La voix du sorcier s'était radoucie. Le vieil elfe esquissa même un très faible sourire, qui disparut presque aussitôt après être apparu. Rien que de penser à ce que Saya pourrait envoyer dans l'école lui faisait une peur si atroce.

"Sigmund a très peu du professeur Wulfric", balbutia-t-il. "Oh, pas de son côté de gentille. Non, non, non. Mais de l'autre côté."

En disant ces mots, il se mit à trembler avec frénésie.

"Sigmund se souvient bien. Il l'a rencontré il y a très longtemps. Elle était élève à Poudlard. Et plus terrible que jamais. Sigmund en a fait des cauchemars... pendant si longtemps..."

_________________
"Personne ne touchera à mon précieux..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Mer 19 Nov - 20:43

Alban sursauta brutalement. S'il s'attendait à... Il n'aurait pas été plus surpris si le petit elfe l'avait soudainement giflé.

- Picy ?!

Il fronça les sourcils, tâchant de rassembler rapidement dans son esprit tout ce qu'il savait sur le sujet ; autant dire, pas grand chose. Il avait vaguement entendu parler de Picy, la "seconde personnalité" de la jeune femme qui dirigeait à présent Poudlard. Une personnalité qui serait son contraire absolue.

"Quelqu'un qu'il ne ferait pas bon croiser. Mmmh, mais peut être pas impossible à maîtriser. Il faudrait demander de l'aide, bien sûr, prévenir les professeurs, maiiiis..."

Cette idée ne lui plaisait guère. S'en remettre à d'autres que lui même était terriblement difficile à admettre pour son ego. A moins que...

"Exhumeï ?"

Le nom de sa camarade s'imposa à lui avec une certaine satisfaction. Paradoxalement, d'ailleurs, parce que demander de l'aide à Aranya Exhumeï était pour le moins... Dévalorisant. Pas qu'elle vaille moins que lui, loin s'en fallait, mais elle ne manquerait certainement pas de faire valoir ses airs supérieurs, ce qui mettrait la modestie du jeune Serpentard à rude épreuve.


- Elle s'en prendrait... A toi, directement, ou simplement au château ?


"Simplement" au château, n'était peut être pas l'expression la plus adéquate à utiliser face à un elfe de maison terrifié, mais sur le coup, il n'en avait pas trouvé d'autre.

- Et si nous te protégions d'elle ?


Alban doutait fortement qu'Aranya consente à protéger un elfe de maison, aussi, par "nous", entendait il "je". Auhesse, aussi, peut être. Il était tout à fait du genre à jouer les chevaliers servants protecteurs de créatures en détresses. Si sa camarade se Serpentard pouvait seulement accepter de déployer tout son talent de persuasion pour empêcher Picy de nuire... trop ouvertement...

"Gadabrielle..."

S'il faisait appel à elle, la jeune directrice de Poufsouffle lui viendrait certainement en aide, elle aussi. De mémoire, Alban était pratiquement sûr qu'elle connaissait Picy. Peut être pas dans toute sa gloire, mais bon... Ce serait un avantage certain.
Revenir en haut Aller en bas
Elfe de maison
Sigmund
avatar
Elfe de maison
Masculin
Age : 109

Espace perso

MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Jeu 20 Nov - 16:01

"Le sorcier ne peut pas parler sérieusement..."

Sigmund avait soudainement palis. Alban Cavendish songeait-il réellement à rencontrer Saya, malgré tout et à mettre l'école et les élèves en danger ? Le petit elfe n'en croyait pas ses oreilles. Les jeunes sorciers étaient de plus en plus inconscients décidément !

"Sigmund n'a besoin de personne pour se protéger. Mais si Elle fait venir Perfidy, c'est toute l'école qui en subira les conséquences. Perfidy pourrait se faire passer pour le professeur Wulfric auprès des enseignants et des élèves. Cela lui donnerait un pouvoir absolu. Pourquoi risquer cela pour simplement flatter votre égo de Lui avoir parlé ?"

Sigmund s'était redressé de tout son petit dos fourbu et courbé. Il semblait avoir pris 10 centimètres en l'espace de quelques minutes.

"Si Sigmund a cet anneau, c'est pour empêcher Saya de matérialiser Perfidy. Ne détruisez pas ce que Sigmund a modestement fait pour l'école."

_________________
"Personne ne touchera à mon précieux..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Jeu 20 Nov - 17:03

Répondant à un tic qui intervenait souvent dans son expression faciale, mais avec des significations pouvant être très diverses, Alban fronça le nez. Bon, au moins Sigmund ne s'était pas enfui en courant, c'était toujours ça de gagner. Il faudrait qu'il envoie rapidement un hibou à Auhesse et à Gadabrielle. A d'autres aussi, qui pourraient lui prêter main forte. Quant à Exhumeï... Il verrait quand les choses deviendraient plus concrètes. Il se doutait que pour piquer l'intérêt de la jeune fille, amener les deux souverains qu'ils étaient dans des mondes qui n'appartenaient qu'à eux, avec une mince frontière à coopérer et à s'entendre, il faudrait matière à creuser. Matière qu'il n'avait pas encore.

- Sois gentil, laisse mon égo en dehors de ça, il s'occupe très bien de lui tout seul. Ce n'est pas pour lui que je tiens à la rencontrer. Ce n'est pas par fierté.

C'était vrai. L'égo d'Alban le poussait à vouloir agir seul, mais pas à se lancer tête baissée dans les filets d'une personne dont il ne parvenait même pas exactement à comprendre l'essence même. Ce n'était pas non plus un élan de courage chevalresque avec une volonté de sauver l'école. Ce n'était pas pour rien que le Choixpeau aurait éventuellement pu envisager - de loin - toutes les maisons, à l'exception formelle de Gryffondor. De la curiosité, oui, un peu, mais pas seulement. La curiosité était la clef de la connaissance et donc de l'ambition. Une qualité trop peu comprise et reconnue.

- Ignorer Saya la retardera, peut être, mais ne l'empêchera pas d'en faire à sa guise. Elle l'a déjà suffisemment prouvé.

Son regard erra vers le tableau qu'il avait ensorcelé, témoin muet de la scène.


- L'ennui, avec la peur... Et l'avantage... C'est qu'elle est elle même un animal peureux. Crains là, et elle sortira les griffes, menaçante. Affronte là en la regardant bien en face et elle ira se terrer dans un coin sombre, pressée de disparaitre.

A nouveau, et comme souvent, il semblait plus réfléchir à voix haute que de parler réellement à son interlocuteur.

- Je suis on ne peut plus sérieux. Il est grand temps que les proies se changent en prédateurs.

Un sourire étrange vint flotter sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice & admin
Stéphy Wulfric
avatar
Fondatrice & admin
Féminin
Age : 29

Espace perso

Des fizwizbiz :
 


MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Sam 29 Nov - 19:55

[ Maitre de Jeu ]

Un claquement de portes fit sursauter le vieil elfe de maison. Mais de quelle porte ? Là était la question. Le couloir n'était qu'un vieux cul-de-sac dans lequel se trouvait, hypothétiquement, la salle du Risèd. Mais celle-ci apparaissait & disparaissait à son gré. Et à moins que des lunettes soient devenues impératives pour Alban, aucune porte n'était apparue.

"Crois-tu vraiment pouvoir devenir un prédateur ?"

Un voix lugubre. Un air d'outre-tombe. Un ricanement perçant à glacer le sang du plus courageux sorcier. C'est ce qui résonna en écho dans ce couloir du septième étage.
Sigmund se recroquevilla sur lui-même, répétant en boucle "C'est lui. C'est lui." Et rien n'apparut.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.grenadine-acidulee.com
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Sam 29 Nov - 20:13

Alban avait sursauté en même temps que Sigmund ; il en fallait bien moins que ça pour le surprendre, habituellement. Son coeur sembla décider de prendre ce bruit comme le coup de départ d'une course effrénée, en battant à toute vitesse. Un frisson désagréable remonta le long de l'échine du Serpentard au son de la voix, qu'il ne pouvait pas identifier.

Coup d'oeil à gauche, coup d'oeil un droite. Deux autres respectivement à l'elfe et au tableau rendu muet. Rien de bien particulier. Vu qu'il ne pouvait selon toutes vraisemblances pas se fier à ses sens, il ferma les yeux, simple précaution pour ne pas se laisser déstabiliser outre mesure. Machinalement, il inclina également la tête, cherchant les réponses dans son ressenti. Qu'éprouvait il ? Peur ? Non, pas exactement. Tension. Un peu d'appréhension. "Quelque chose" allait arriver. Son instinct ne pouvait pas le tromper, lui. Ce n'était pas possible, il ne l'avait jamais fait.


- Bien sûr, que je le crois. Je n'aime pas parler en l'air.

Il avait répondu très honnêtement et en toute humilité, sans arrogance inutile - il n'en mènerait pas large, si le "quelque chose" dégénerait - mais intimement persuadé de n'avoir pas définitivement sa place au rang des créatures terrifiées et tapies dans l'ombre en attendant d'être débusquées.

- Une objection à soulever ?
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice & admin
Stéphy Wulfric
avatar
Fondatrice & admin
Féminin
Age : 29

Espace perso

Des fizwizbiz :
 


MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Jeu 11 Déc - 21:03

"Une objection ? Non. Pour ce qui est d'un prétentieux Serpentard..."

Une brume noire apparu au bout du couloir, se dissipa et laissa apparaître une silhouette toute de noire vêtue et encapuchonnée de façon à ce que l'on ne distingue que la lueur machiavélique de son regard. Tout cela se passa si vite qu'Alban n'aurait pu réagir avant de s'élever dans dans les airs, jusqu'à toucher le plafond du couloir.
Saya avait la main ouverte et levé en sa direction. Elle laissa éclater un rire rauque.

"De quoi cet imbécile de Sigmund t'a parlé au juste ?" demanda-t-elle brusquement, laissant toujours sa proie flotter dans les airs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.grenadine-acidulee.com
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   Jeu 11 Déc - 21:34

Même si l'apparition avait été plus lente, Alban avait gardé les yeux fermés, il n'avait donc pas "vu" la nouvellement célèbre fille de Serpentard se matérialiser devant lui. Sans qu'il ait fait quoique ce soit pour ça, le sol l'éloigna soudainement de lui, à moins que ça ne soit l'inverse. Il releva aussitôt les paupières pour constater la justesse de son ressenti, et accessoirement poser les yeux sur la silhouette.

"Moi qui n'aime pas les balais... Remarque c'est pas tellement pire, en fait."


- Tiens, content de te voir. Depuis le temps que j'entends parler de toi.


Le ton était celui de la conversation, mais sans arrière pensées aucune de la part du Serpentard ; ce n'était ni de la provocation, ni de la moquerie envers la jeune fille, qui, de toute façon, le tenait manifestement en son pouvoir.
Il esquissa un sourire. Le "quelque chose" était arrivé, et paradoxalement, il s'en trouvait soulagé, son appréhension envolée (c'était le cas de le dire).


- A vrai dire je m'attendais à ce que tu préfères avoir le dessus sur les autres plutôt que de les laisser te prendre de haut.

Son regard glissa vers l'elfe de maison.

- Sigmund ? Bah pas grand chose, en fait. Il est pas très causant. Ou c'est moi qui doit m'y prendre mal, je sais pas. J'ai jamais été très doué pour lancer et entretenir une conversation...


Il laissa passer un temps durant lequel il sembla hésiter.

- Dis... Tu voudrais pas me poser à terre ? On serait plus tranquille pour discuter. Tu vas te prendre un torticolis, à force.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Doutes - Après midi   

Revenir en haut Aller en bas
 

Doutes - Après midi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Hpsse - Forum RPG, Poudlard interactif :: [ ... ] :: Pensine-