AccueilHomeGalerieFAQCalendrierRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Rappels importants

Ici, nous demandons : 15 lignes de RP minimum,
une orthographe soignée, et avoir au moins 13 ans.
La lecture du règlement est indispensable. Pensez-y !

Et l'intrigue ?

L'histoire de notre forum est construite comme une énigme
à résoudre. Ici, tout le monde peut devenir un héros.
Vous voulez y participer ? Lisez ceci.

Partagez | 
 

 Près des portes de chênes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miss Je-sais-tout
Sylvia Stender
avatar
Miss Je-sais-tout
Féminin
Age : 29

Espace perso

Mood & RP en cours :
 



MessageSujet: Près des portes de chênes...   Mar 28 Oct - 22:59

Sylvia descendit les marches de l'escalier de marbre et se dirigea lentement vers les immenses portes de chênes de la Grande Salle. Ce soir, c'était le bal de Halloween. Elle se glissa discrètement dans la salle, et se cala derrière l'une des portes, peu en vue. Habituellement, Sylvia n'aimait pas ce genre de fêtes débauchées qui s'avéraient aussi inutiles qu'ahurissantes. Mais cette année, elle avait eu envie d'y participer. De faire partie de ce groupe majoritaire d'élèves qui venait s'amuser, le temps d'une soirée. Et puis, qu'allait-elle écrire dans la lettre à ses parents sinon ? Elle avait déjà trouvé quoi inventer pour la fête de fin d'année, pour le bal de Noël de l'année précédente, et pour toutes les fêtes, en général, qui avaient eu lieu les trois années précédentes à Poudlard. Mais cette fois, elle avait envie d'être plus curieuse et de voir de plus près ce qu'il s'y passait. Non pas qu'elle n'ait jamais vu comment ce genre de bal se déroulait. Elle venait toujours, en assistant de très loin à la soirée.

Ce soir, c'était différent. Elle était... costumée. Elle avait choisi de s'habiller massivement en orange car la couleur se mariait plutôt bien avec la blondeur naturelle de ses cheveux. Et puis, elle pensait que des citrouilles, il y en aurait sans doute plein dans la Grande Salle. Autant dans les costumes des élèves que dans la décoration. Un bon moyen de passer inaperçu. Elle portait des bottes et des gants noirs pour contraster avec l'orange de sa tenue, et avait aussi pris soin de porter un grand loup, de sorte qu'on ne la reconnaisse pas.

Sylvia jeta un regard autour d'elle, cherchant des personnes qu'elle connaissait. Mais à quoi bon puisqu'elle ne comptait pas se montrer ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sylvia-stender.blogspot.com/
Co-Administrateur
Alex Auhesse
avatar
Co-Administrateur
Masculin
Age : 33

Espace perso



Aparecium :
 


MessageSujet: Re: Près des portes de chênes...   Mer 29 Oct - 9:42

Sur les talons de Sylvia, Alex descendit lui aussi les marches de l'escalier de marbre. Il avait rennoncer à venir au bal accompagné. Il n'avait que réussi a semmer la zizanie entre Hannah et Milo, lorsqu'il avait fait sa première demande à quelqu'un. Par sagesse il s'était abstenu de renouveler une autre demande.

Il arriva aux portes de la grande salle, et là il reconnu sans mal la longue chevelure bouclée de Sylvia. Par contre, il ne reconnaissait que les cheveux de Sylvia, rien d'autre ne pouvait laisser croir que Sylvia viendrait, déjà, mais aussi rien ne la rendait reconnaissable...
Alex lui était déguisé en Jack Skellington, un hero de fiction moldu. Il était simplement maquillé comme lui et portai un élégant costume très sérré pour faire croir à son manque de chair. Ce costume d'ailleur lui coupait légèrement le souffle. Il s'était déguisé, tout comme Sylvia, afin que personne ne puisse le reconnaitre. Arrivant à sa hauteur, il dit enfin à Sylvia:

-Miss Stender? Vous ici? Avec une pointe d'humour gentille dans la voix. C'est moi, Alex... Je ne pensais pas te voir ici ce soir, d'habitude tu ne viens pas à ce genre de soirées, je me trompe?

Il était très content de la revoir, ils ne s'étaient pas vu depuis une éternité, et dans des circonstances pénible...

Il regarda les gens qui avaient déjà pris place au centre de la grande salle aménagée pour le bal. Certains répétaient déjà des pas de danses et d'autres esseyaient de jouer par dessus la musique, encore très douce, avec des instrument irréels.

Alex attentdait que Sylvia lui réponde en s'approchant d'avantage d'elle comme si elle parlait très bas...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Ara &Will   Mer 29 Oct - 21:11

La serpentard descendait lentement les marches. Elle prenait un soin tout particulier à adopter sa démarche féline et gracieuse de manière à ce que l'effet de lumière mette bien en valeur sa magnifique robe de bal. Elle portait un corset lacé muni de baleine métallique. La partie
supérieure de sa robe est en velours, de même que la traine. Le
prolongement des manches de la robe sont en tulle noire. Le bas de la robe, en coton
vert pâle, superposé de trois couches de tulle verte à reflets irisé. Un magnifique vert serpentard, façon élytre et irisdescent qui semblait faire éclater en infime particule la lumière qui se posait sur sa robe. Elle aurait bien sûr du monter en sortant du cachot, mais elle avait préféré ménager son petit effet en prenant un passage secret pour arriver par en haut. Elle souriait de toute ses dents, impeccablement maquillée.

Will' a intérêt d'être impeccable lui aussi, sinon gare à lui.

Puis elle avisa les deux autres au bas des marches. Elle ne connaissait pas ou ne reconnaissait pas la fille, et avisa le gryffondor jumeau de Xela.

-On dirait bien que nous êtes le premier couple de la soirée, mes petits.

dit elle d'un ton sarcastique, en détaillant leur mise dans les moindres détails sans prendre la peine de le cacher.

C'est donc vous qui allez ouvrir le bal? Parce qu'on attache toute sorte de malédiction aux couples qui ouvrent les bals d' Halloween.

Nouveau sourire entendu.

-Bon, et bien à plus tard. Je ne manquerais pas une miette de votre prestation.

Will n'a pas intérêt d'être en retard, sinon je fais un malheur!
Spoiler:
 
(Thème d'Aranya Exhumeï)



Ara commençait d'etre vraiment nerveuse. Will n'arrivait pas et les autres élèves commençaient d'arriver. Elle entr'aperçut meme Jessy Mommens, celle que déjà tous nommait...

-Eh la fille aux Crackers ! Tu danses avec un biscuit ou simplement avec la boîte?

Elle n'avait pas pu s'en empêcher mais très vite elle se désinteressa d 'elle pour consacrer toute son attention sur Alban Cavendish, qui était particulièrement... Enfin, il ne la laissait pas indifferente.

J'espère que Will aura fait un effort, sinon je lui arrache les yeux et je me les montes en boucles d'oreilles.

Elle avait une folle envie de se trémousser et de se faire remarquer, de sentir tous les yeux posés sur elle ; elle leur montrerait à tous que c'était elle la reine ce soir, et personne d'autre.

Mais que fait Willbur? se demanda t elle en dévorant Alban des yeux.


Dernière édition par Aranya Exhumeï le Lun 3 Nov - 15:53, édité 3 fois (Raison : Division par couple et fusion anti-double post *ou*)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Près des portes de chênes...   Mer 29 Oct - 23:57

_ Jessy sortait de la Salle Commune des Gryffondor en se tordant les mains. Elle était particulièrement nerveuse en ce trente et un novembre, soir d'Halloween. C'était la première fois qu'elle allait à un bal et, qui plus est, c'était avec Tom. Elle était vraiment contente d'être accompagnée de ce garçon, mais quelque chose la tracassait. Elle s'était récemment disputée avec Wilbur et elle se sentait vraiment mal à cause de cela. Cette garce de Serpentard allait en profiter et elle détestait les profiteuse de son genre. Elle la détestait tout court, en fait! Continuant de se tortiller les mimines, elle descendit les escaliers de la tour de Gryffondor. Sa robe flottait derrière elle, tel un fantôme déambulant gracieusement dans les couloirs de Poudlard. Elle était fière de ses vêtements, de sa coiffure, de tout. Elle se trouvait particulièrement jolie en cette sinistre soirée.

_ La jeune sorcière portait une robe blanche qui faisait ressortir son teint bleuté du jour. Accompagnée de deux oreilles de chats bleues et d'un châle de la même couleur, cela rendait vraiment joli malgré tout.Le haut de celle-ci faisait office de corset et le bat se faisait bien plus ample. Sa robe, couleur neige venant de tomber du ciel, était tachée de multiples taches de sang qu'elle avait trouvé il y à quelques temps de cela dans l'Allée des Embrumes. On ne pouvait pas le deviner comme cela et c'était tant mieux. C'était une sorte de sang très rare qui avait coûté une fortune à ses parents, mais ils avait été très fier que leur fille s'intéressent tant à ce que l'ont pouvait trouvé de rare. Chez eux, tout ce qui était signe de rareté était signe de richesse. Elle était très fière de ses parents, bien qu'ils étaient parfois un peu rascistes ou même un peu dérangés. Enfin, malgré cela elle les aimait plus que tout et c'était tout ce qui lui importait.

_ La jeune fille était enfin arrivée au dessus de l'escalier central. Elle descendit les marches avec une certaine angoisse... Qui grandit fortement lorsqu'elle vit l'autre. Si elle était là, cela voulait dire qu'un certain Wilbur Malicorne allait bientôt pointé son petit nez par ici. Soupirant, elle se dirigea à l'opposé du groupe de trois élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Miss Je-sais-tout
Sylvia Stender
avatar
Miss Je-sais-tout
Féminin
Age : 29

Espace perso

Mood & RP en cours :
 



MessageSujet: Re: Près des portes de chênes...   Jeu 30 Oct - 14:26

Sylvia sursauta en entendant son nom. Alex, c'était sa voix... comment l'avait-il reconnu ? Sylvia se retourna pour le voir arrivé déguisé en squelette auquel il ne restait plus que la peau sur les os. Enfin, façon de parler.

"Salut Alex. Je ne pensais pas non plus qu'on me verrait ici", répondit-elle en pinçant les lèvres. "Enfin, je pensais rester bien inconnue sous mon déguisement. D'habitude, en effet, je ne préfère pas faire partie de ses fêtes malsaines et débauchées, mais cela ne veut pas dire que je n'y assiste jamais", dit-elle avec un sourire amusé. "Et toi, tu... "

Sylvia n'eu pas le temps de finir sa phrase. Une Serpentardesque fort désagréable grinça à ses oreilles. Aranya Exhumeï, il ne manquait qu'elle.

"On dirait que Miss Aranya est bien mal informée ce soir",
dit-elle un ton sec. "Il n'y a certainement pas de notion de couple entre Alex et moi. Alex attend Calypso."

Sylvia se tourna vers Alex. En fait, il ne lui avait jamais dis qu'il venait accompagné de la jeune élève de Poufsouffle. Peut-être attendait-il quelqu'un d'autre après tout. Le loup que portait Sylvia avait au moins, l'utilité de cacher sa rougeur momentannée. Elle espérait ne pas avoir fais de gaffe.

"Ou quelqu'un d'autre",
ajouta-t-elle précipitamment. "Enfin, peu importe puisque ce sont aux préfets d'ouvrir le bal. S'ils daignent arriver bien sûr. Car non seulement, ce genre de fête ne fait que promulguer la déchéance de la jeunesse, mais en plus, rien n'est préparé à l'avance. La preuve, l'ouverture du bal n'arrive pas!"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sylvia-stender.blogspot.com/
Veilleuse de nuit
Mimi Angel
avatar
Veilleuse de nuit
Féminin
Age : 31

Espace perso

MessageSujet: Re: Près des portes de chênes...   Jeu 30 Oct - 15:17

Mimi sentit son coeur battre à tout rompre quand elle franchit les portes de chênes de la grande salle. Elle essaya de faire de son mieux pour ne pas être vu. Elle ne voulait pas venir au bal mais en tant que reporter il fallait bien qu'elle s'informe un minimum de ce qui se passerait pendant ce bal. Elle se sentait génée par son costume. Elle avait décidé de s'habiller à la mode médiévale. Elle portait une longue robe verte dont le dessus qui formait comme un long manteau était noir, un lacet de fil d'argent permettait la superposition des deux vêtements. Les manches étaient dans un style chauve-souris. Mimi c'était coiffé d'une couronne de nattes et avait laissé ses cheveux libre. Elle n'était pas habituée a se genre de tenue et se sentait vraiment gauche et mal à l'aise. Il fallait qu'elle trouve un endroit où elle pourrait tout voir sans être vu. Elle se recula, en faisant bien attention a se que personne ne la voie et percuta sans le vouloir une personne derrière elle. Quand elle fit volte face, elle se sentit rassuré en voyant de qui il s'agissait.

-Alex? Sylvia? Ara? Qu'est ce que vous faîtes là? demanda t-elle. Je pensais que vous seriez partis vous déhancher tout de suite sur la piste de danse dès votre arrivé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mimiangel974.over-blog.com/#
Co-Administrateur
Alex Auhesse
avatar
Co-Administrateur
Masculin
Age : 33

Espace perso



Aparecium :
 


MessageSujet: Re: Près des portes de chênes...   Jeu 30 Oct - 16:47

Heureusement qu'Alex était maquillé parce qu'il devint très vite d'une rougeure extrème. Haaa Calypso... Se nom résonnait en lui comme une douce mélodie. Mais en même temps, il ne l'avait pas revu depuis très longtemps, c'est pourquoi il n'avait pas pu l'inviter à venir avec lui. Il l'aurrait fait avec grand plaisir cela dit...

Il ne dit rien de tout le temps où les gens étaient là, il se sentait comme prit d'un grande timidité. Comme s'il voulait parler à Sylvia mais en tête à tête. Il aurrait voulu lui dire tant de choses. Comme la remercier de lui avoir sauver la vie, de l'avoir aider tant de fois...

Il salua ses hôtes d'un généreux signe de tête et de main sans mot dire et s'en alla un peu plus loin dans la salle. Il espérait ne pas être reconnu. Il attendrait ici que la soirée se passe. Il ne la sentait pas trop de toutes façon. C'était comme si il voyait ce qu'il devait faire mais qu'il redoutait de le faire.

Après tout ce n'est qu'un bal. Je n'ai invité personne donc si je suis seul je ne le dois qu'à moi même...

Et pourtant, il ne pouvait faire autrement que se sentir seul. Comme si on l'avait abandonné, comme s'il n'était plus que l'ombre de lui même. Il vit au loin les élèves arriver petit à petit. Au loin en effet parce qu'il avait parcourru la moitié de la grande salle en pensant à toutes ces droles d'idées...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Près des portes de chênes...   Jeu 30 Oct - 18:23

En remontant des cachots, Alban atteignit les portes de la Grande Salle, où un certain nombre d'élèves s'amassaient déjà. Il avait bien sûr rendez vous avec Clémentine à l'entrée, afin qu'ils puissent s'y retrouver, mais vu que beaucoup semblaient décidés à stagner là, ce serait sans doute plus compliqué que prévu. Mais bon, ils se repèreraient bien, et sans trop de peine, probablement.

Le Serpentard était nerveux, bien que rien dans son attitude ou dans le masque d'impassibilité qu'il s'était forgé pour l'occasion ne le laissât paraître de quelque façon que ce soit. Il ne se mêlait d'ailleurs généralement pas à ce type de festivité, et se lançait encore moins à corps perdu dans une idée aussi délirante qu'ouvrir un bal. Même en temps que préfet de Serpentard il ne l'avait pas fait... Alors pourquoi cette fois ? Il ne se l'expliquait pas, ne cherchait d'ailleurs pas, ce qui aurait augmenté encore un peu plus la pression sous laquelle il était.

Pour cette première occasion, il avait décider de faire une entrée remarquable, une façon aussi de se déstresser, de porter "un masque", qui ne serait pas lui. Quelle meilleure chose en l'occurrence que de se mettre au goût du thème de la fête ; Halloween. Large pantalon noir, chemise de même, une longue tunique bleue sombre. Le tout surmonté d'un ample, très ample manteau noir, qui l'entourait d'une certaine grâce et d'une non moins certaine noblesse.

Il avait prit soin de blanchir sa peau déjà pâle, et de noircir très légèrement le contour de ses yeux. Il portait d'ailleurs des lentilles blanches qui lui offraient un regard un peu effrayant. Des oreilles prolongées en pointe fusaient à travers ses longs cheveux noirs, étrangement parsemés de reflets bleutés. Un clin d'œil à sa charmante cavalière ?
Enfin, il avait tracé sur sa pommette gauche, juste sous l'oeil, un petit croissant de Lune noir.

Spoiler:
 

Silhouette émaciée et blafarde dans une tenue ample et virevoltante au rythme de ses pas... Il avait plus que jamais l'air d'un fantôme.

Il avisa rapidement les présents. Il avait attrapé au vol les dernières phrases prononcées par chacun, celles ci résonnant dans les couloirs, et tout particulièrement dans les sous sols, d'où il surgissait, par un effet acoustique dont le fonctionnement lui échappait.


- L'ouverture du bal se fera sous peu, n'ayez crainte... Si ma cavalière arrive, ainsi que les autres duos de préfet, du moins.

Sur cette dernière phrase, son regard dériva vers Mimi. En tant que préfète de Serpentard, elle aussi aurait à ouvrir le bal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Près des portes de chênes...   Ven 31 Oct - 21:37

Sortant de l'ombre, surement pas attendu, la jeune fille marchait d'un pas mal assuré vers le lieux de rendez-vous. Elle avait passé des heures à se demander si elle serait la bienvenue ou non.

Tout compte fait, elle avait opté pour une longue robe violet foncé décolté dans le dos, halloween oblige, pour se présenter devant les portes de chêne. Elle avait passé du temps à dompter ses longs cheveux blonds qu'elle avait rehaussé d'un diadème violet, et tracé quelques étoiles et autres lunes sous son œil gauche. Elle avait confectionné un collier, un ruban nacré auquel elle avait suspendu une petite clochette porté très près du cou.

Son cœur tambourinait dans sa poitrine, personne à l'horizon... Calypso s'avança dans la foule, passant à côté d'Alban qu'elle salua d'un signe de main, glissa sur une nouvelle remarque d'Ara et continua à marcher. Cherchant du regard une silhouette connue... Presque tout le monde était déguisé, ce ne fut pas chose facile. Ses grands yeux violets, qui avaient étés accentué par un trait noir pour l'événement, se faufilaient entre les masques.

La Pouffy s'illumina lorsqu'elle reconnu les cheveux de Mimi, elle s'élança vers elle et lui pinça amicalement au flan (qu'est ce qu'il peut être moche ce mot... Rolling Eyes ). Enfin une présence connue, son regard se baladait sur le petit groupe qui s'était formé : Sylvia accompagné d'Alex. Elle lui fit un grand sourire, il l'avait surement invité, calypso adorait les voir se chamailler. Elle se tourna vers Mimi et lui glissa au creux de l'oreille :

" Alors, qui est l'heureux élu?"

Elle, était arrivé trop tard sûrement, personne en vue...



Edit Alban : "au flan (qu'est ce qu'il peut être moche ce mot... Rolling Eyes )" Oui... surtout orthographié ainsi. Pauvre Mimi, obligée de se balader enrobée de flan... "Flanc", serait sans doute plus proche de la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Veilleuse de nuit
Mimi Angel
avatar
Veilleuse de nuit
Féminin
Age : 31

Espace perso

MessageSujet: Re: Près des portes de chênes...   Ven 31 Oct - 23:21

Mimi évita le regard d'Alban quand celui-ci parla de l'ouverture du bal. Celle-ci savait que c'était au préfets de s'y coller mais étant sans cavalier, elle se sentit soudain très gêné. Mimi se sentait un peu bête d'être venue au bal seule. Elle se demanda s'il était encore temps de s'éclipser sans que personne ne se souvienne de son arrivé. Malheureusement, elle savait que l'espoir faisait vivre mais pas trop quand même. Elle poussa un long soupir. Elle ne devait rien à personne. Il fallait qu'elle se rappel qu'elle était d'abord venu pour s'amuser et profiter de ses amis. Mimi sursauta quand elle sentit quelqu'un la pincer, la coupant dans ses pensées. Elle se retourna et reconnu Calypso. Mimi embrassa son amie et enlaça celle-ci tandis que Caly lui murmurait à l'oreille.

-Personne malheureusement, ma chère Caly, répondit Mimi avec un petit sourire. Et toi ? Pour qui t'es-tu fait aussi belle? Non, parce que tu es réellement magnifique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mimiangel974.over-blog.com/#
Préfet en chef
Hannah Nasse
avatar
Préfet en chef
Féminin
Age : 28


MessageSujet: Le début de soirée   Sam 1 Nov - 17:44

Hannah les dernières marches que menaient des cachots au hall en soufflant légèrement. D'une main elle tenait le pan de sa robe afin de ne pas trébucher dedans et de l'autre elle remontait son bustier qui ne faisait que descendre. Elle aurait du prendre une taille plus petite !
Lorsqu'elle posa enfin un pied dans le hall elle souffla de soulagement et reprit son souffle quelques instant. Cette robe était sans doute très jolie mais tellement lourde.

Hannah était vêtu d'une robe turquoise, assortie au ruban que Milo lui avait donné quelques jours auparavant. Elle était surpiquée de grise avec sur le bas quelques fleurs finement brodées en gris taupe. Le haut était un bustier, gênant il fallait le dire, et le bas était relativement large. hannah regarda furtivement les élèves se trouvant dans le hall à la recherche de son cavalier et ne le trouvant pas elle avança encore sur quelques mètres et l'attendit avec grande impatience.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Près des portes de chênes...   Sam 1 Nov - 19:20

Milo courait dans les escaliers. Il n'était pas en retard au bal mais il préférait être un peu en avance. Malheureusement, il avait pris pas mal de temps pour se coiffer. Ses cheveux châtains lui arrivant aux épaules s'étaient finalement laissés domptés. Il arriva enfin dans le hall et, tout en reprenant son souffle, entra dans la grande salle. Il remarqua rapidement plusieurs personne déguisées. Il avait pour sa part opter pour une chemise turquoise, comme le ruban qu'il avait offert à Hannah, et une veste marine. Sa tête était coiffé d'une casquette de marin et son jean délavé allait très bien avec le tout. Les marins ne faisait pas psécialement peur mais, ayant toujours aimé la mer, Milo n'avait pu résister. Il regarda les invités et repéra rapidement sa petite amie, dans une magnifique robe turquoise, surpiquées de gris avec quelques fleurs sur le bas. Le haut était un bustier. Il s'approcha doucement du dos de la Poufsouffle et la contourna.

- Coucou!

Milo embrassa alors avec tendresse sa petite amie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Près des portes de chênes...   Sam 1 Nov - 19:35

[ Arrive en courrant ... Pfffou ]

Il n'était pas dans les habitudes de Wil' de passer trois heures à se préparer. D'une part parce qu'il aimait perdre son temps à d'autres occupations, et surtout car il n'avait personne à qui plaire. Du moins... presque personne. Le Serpy ne savait que trop bien maintenant que plus un effort est grand, plus il se construit avec patiente et courage, plus la douleur est cuisante lorsque que celui-ci est anéanti. Il s'était pris une gifle magistrale. Il s'était retrouvé face contre terre, dans tous les sens du terme d'ailleurs. Et ce soir, Wilbur se fermait, se jurait de ne pas decrocher parole de la soirée. En faire le moins possible, surtout, simplement penser à respirer. Ne surtout pas laisser ses esprits divaguer trop loin des réalités. Quand le jeune garçon s'enfoncait dans ses idées de manière trop dangeureuse, alors il soufflait, et mettait de strictes barrières autour de sa tête. Il se barricadait de phrases simples et battues. Ce soir, ces phrases pouvaient se résumer à "danser avec Aranya", "ne pas croiser le regard de Jessy", "se montrer fermé pour ne pas attirer les attentions". Wil' se les répétait en tête avec fermeté, tandis qu'il jetait un dernier regard à son reflet.

Longue veste noire flottante sur un pantalon ni trop large ni trop sérré de même couleur. Attaches blanches et severement parallèles, ajoutant au sinistre du costume tout entier. Grand col large, souligné de deux croix morbide. Wil' avait compté pour sa tenue un habit supplémentaire, à savoir une longue cape noire flottante derrière lui, remontée d'un col haut et droit qui habillait son cou et contrastait violemmment avec la paleur de son visage. Wilbur possédait de raides cheveux noirs, toujours évasés devant ses yeux, masquant ceux-ci et une partie de son visage. Pour le bal, Wilbur avait plaqué ses cheveux en arrière, laissant seulement deux ou trois mèches nonchalentes errer sur l'arrête de son nez. Deux traits blancs de ses cheveux courraient au dessus de son oreille gauche, soucis du détail qui s'empilait avec tous les autres caractères de sa tenue... vampiresque. Wil' ne s'était pas éternisé en maquillage. Simplement quelques touches de noir, et de blanc, et de rouge.

Le Serpy sortit de la Salle Commune, et se rendit dans le hall. Il se serait volontier rendu au bal dans sa tenue habituelle. Mais cette soirée était spéciale. Aussi spéciale que la cavalière qu'il tiendrait bientôt à son bras. Tandis qu'il s'avancait en haut des escaliers, certains regards se posèrent sur lui dans un etouffement de surprise. Le sombre gars de Serpentard, aux allures glacées, qui percait les têtes d'un regard terrible... comme il avait changé. (petit instant de vanité...) Quelques filles, qu'un groupe piaillant regroupait, se tournèrent vers lui avec des yeux clignotants. Elle suivirent sa démarche sans piper mot, la bouche legerement entrouverte. ( ça va les ch'villes !?) Wil' plongea ses mains au fond de ses poches et descendit l'escalier, sa longue cape virervoltant dans son dos au moindre pas. D'autres paires d'yeux se posèrent distraitement sur lui. Il ne remarqua rien. Parce que son attention, tandit qu'il posait pied sur le pavé, s'était portée sur un groupe d'élèves qu'il connaissait. Deux personnes de ce groupe s'ecartèrent en discutant, laissant appercevoir Aranya. Sa cavalière. Son double pour un soir, un soir seulement. Wil' aurait voulu stopper ses pas pour mieux supporter la surprise que lui suscita vivement la vue d'Aranya... en tenue de soirée. Pourtant il ne pouvait plus faire marche arrière. Il s'avanca. Les expressions d'Aranya... Wil' pouvait se les dessiner les yeux fermés. La perplexité et l'impatiente autour de la Serpy étaient palpables. Et son expression legerement énervée ne faisait qu'ajouter à la magnificence qu'elle degageait déja. Un petit vertige. Wilbur s'arrêta près d'elle, se placa en compagnie du groupe. D'un signe de la tête il salua les autres, reservant une très légère, mais élégente, reverence à sa cavalière. Comme il ne put trop parler, Wilbur troqua ses paroles contre un sourire, adréssé uniquement à Ara, et qui en disait long sur l'impression qu'elle portait d'après lui.

- Désolé, je crois être un peu en retard.
Revenir en haut Aller en bas
Préfet en chef
Hannah Nasse
avatar
Préfet en chef
Féminin
Age : 28


MessageSujet: Re: Près des portes de chênes...   Sam 1 Nov - 19:44

Hannah sentit un doux frisson dans son dos et au moment où elle allait se retourner, Milo l'embrassa comme jamais. Il était déguisé en marin, Hannah se demanda en quoi s'était effrayant, mais elle préférait danser avec un marin qu'avec une piètre imitation de Voldemort.
Elle remit en place le col de son cavalier qui n'était pas droit puis elle sortit quelques chose de derrière son dos.

"- Ne regarde pas..."

Elle se retourna, déplia ce qu'elle tenait dans la main et l'enfila sur son visage. Avec un petit ricanement elle se retourna vers son bien aimé :

"- Alors, t'en pense quoi ?"

Hannah venait de mettre son masque. Il représentait une tête de troll, pustuleux et baveux. Sa peau était bleuâtre et Hannah avait pensé qu'il serait bien assorti avec sa robe.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nor Mordaunt
avatar
Sorcier confirmé
Féminin
Age : 28

Espace perso

MessageSujet: Re: Près des portes de chênes...   Sam 1 Nov - 21:32

- Pas de souci, puisqu'apparemment personne ne va se dévouer pour ouvrir le bal...

Nor contemplait toute cette jolie troupe avec son habituel sourire en coin. Elle s'était approchée sans bruit, hésitant légérement à se manifester étant donné son rôle de préfète qu'elle était tout à fait décidée à ne pas assumer. Mais après tout, tant qu'à fuir ses responsabilités, autant le faire au grand jour...
Elle était habillée assez simplement, d'une large tunique noire resserée au niveau de la taille par un fin cordelet, et qui tombait sur une sorte de short de velours noir. Des collants et des chaussures étranges qui lui montaient à mi-mollet venaient compléter sa panoplie de lutin des ténèbres. L'absence de couleur de sa tenue entièrement noire et de son visage rendu blafard par un maquillage qui ne soulignait que ses yeux contrastait durement avec ses cheveux ébouriffés, et teints en un roux agressif auxquel se mélaient des reflets orange.
Créature asexuée et sans âge, elle semblait prête à la fois à bondir au milieu de la scène et à se fondre dans le décor. Ses yeux verts brillaient d'une lueur de malice un peu inquiétante.
Elle jeta un regard circulaire en se réjouissant du retard de Name, puis s'adressa à Alban :

- On va donc te voir sur la piste de danse, finalement ? Intéressant.

Pour une fois, son ton laissait entendre une relative sincérité. Elle ne sortait pas souvent sans son ironie habituelle, mais en de rares occasions...

[Un dessin pourrait éventuellement venir, mais pas avant ce week-end, pas de scanner ici ^^"]


Dernière édition par Nor Mordaunt le Sam 1 Nov - 23:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Près des portes de chênes...   Sam 1 Nov - 22:15



Name arriva en dérapage plus ou moins incontrôlé ; en effet, il avait complètement oublié le bal d'Halloween, loin qu'il était de ces frivolités, ces nuits de débauches avinées aux allures orgiaques peuplées d'esclaves vêtus de toge romaine ou régnait le stupre et la luxure...

Mais je déraille, ou quoi? On est à Poudlard, tout de même.

Il auto censura son esprit et se concentra pour éviter de tomber dans les marches à cause de son déguisement. Il en avait choisi un particulièrement effrayant : le clown.
Avec une collerette fraise, un nez rouge sang et le sourire peint de la même teinte, il avait mis une grande salopette jaune et des chaussures roses deux fois trop grande, et un perruque ridicule vert brocolis.

-Y a pas à dire, Nor va être vraiment terrifiée, je le sens...

Et comme pour appuyer ses dires, il fit tourner la fausse marguerite qu'il avait accroché au revers de sa veste en lamé doré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Près des portes de chênes...   Sam 1 Nov - 23:14

Aranya se retint à grand peine de pousser un trop ostensible soupir de soulagement à la vue de son cavalier (elle n'aurait jamais survécu à l'humiliation de se voir plantée là) et aussi de lui envoyer une réplique bien sentie... Surtout parce qu'elle était *charmée* par son beau et ténébreux cavalier, qui était tout à fait à son goût. Elle souriait déjà de satisfaction en cherchant des yeux le couple de gryffondors victimisé par ses bons soins, mais elle n'aperçut pas le gryffondor...

Sans doute encore enfermé dans les toilettes du septième étage, le pauvret...

Elle éclata d'un rire plein de bonne humeur, chassant son inquiétude et sa colère balayées en un clin d'oeil. Elle approcha d'un pas impérial de Will et s'agrippa à son bras droit comme une sangsue à de la chair fraiche.

-Je savais que tu serais là. Comment me trouves tu?

demmanda t 'elle en le regardant de biais, alors qu'elle esperer capter dans son champs de vision d'autres filles aussi mal loties que Jessy, ou pire, toutes seules...
Revenir en haut Aller en bas
Clémentine Zinerth
avatar
Sorcier confirmé
Féminin
Age : 24

Espace perso



To day Today :
 


MessageSujet: Re: Près des portes de chênes...   Dim 2 Nov - 0:00

Spoiler:
 


Facultatif ! :
Spoiler:
 

La jeune Serdette sauta hors du dortoir et déboula dans le couloir, derapant dans les virages et galopant jusqu'au hall. Elle manqua plusieurs fois de trébucher, et tenait sa jupe à deux mains pour éviter d'abimer sa tenue dans sa course folle. Enfin elle arriva en haut des marches. Elle en profita pour reprendre son souffle, et remit un peu d'ordre dans ses cheveux et en faisant mine d'épousseter sa robe. Son corset noir étant un peu trop sérré, sa respiration était un peu sacadée. Mais qu'importe. Il fallait bien dire qu'elle était loin d'être vilaine, habillée de la sorte... Oh, elle n'était pas la reine de la soirée non plus. En descendant les marches, Clem' promenait son regard à droite et à gauche, enviant nombre de tenues que certaines filles de son àge revêtaient fièrement. Et si Alban la trouvait ridicule finalement ? Peut-être avait-il changé d'avis d'ailleurs, peut-être était-il resté cloitré dans le dortoir des Serpentards, dégouté à l'idée de devoir passer la soirée avec elle. Arggh ! Tais-toi cerveau... Non, Alban ne lui avait pas posé de lapin ce soir. Clem' degluttit. Elle venait de l'appercevoir. Autant dire que dans le hall, on ne voyait que lui. Magistral, sombrement beau, grand d'élégance, terriblement attirant... Clémentine en fut presque intimidée.

* C'est vraiment à moi qu'il a demandé de l'accompagner ? C'était p'tet des divagations d'mon esprit tordu qui m'a poussé à croire ça... Raaah tais-toi cerveau ! *

Clémentine se trouvait plus petite qu'elle ne l'aurait voulu en s'approchant d'Alban. Question de confiance parlant. La Serdette fut rassurée de constater que près de son cavalier se tenaient d'autres personnes qu'elle aimait beaucoup. Mais personne ne savait qu'Alban était son cavalier... et vice versa. La Préfètte sentit une pointe de curiosité germer dans sa tête à l'idée de la tête qu'allaient pouvoir faire ses amis.

- Salut vous autres ! Hum hum... pardon Alban. J'me suis empêtrée dans mes robes et... Ouargh !!

La jeune fille ecarquilla les yeux, effrayée de ceux que son cavalier venait de tourner vers elle. Horreur, ce que ses lentilles pouvaient être... Halloweenesques. Clem' souffla, rejetant sa peur de côté. Déja qu'elle avait du mal à croiser le regard du Serpentard... Cette nouvelle paire d'yeux n'allait pas arranger les choses !!

- Sombre idiot tu m'as fichu une de ces frousses. C'est un compliment bien-sûr, Halloween est fait pour ça, hein ! En tout cas tu... tu es...

Soudain les mots se coincaient dans la gorge de Clem'. Elle savait quoi dire bien sûr. Seulement son attention venait de se porter sur Aranya. Celle-ci devorait Alban des yeux. La Serdette n'en revenait pas. Changement de plan... Elle ne pipa mot, et se rapprocha de son cavalier, collant son épaule à la sienne, tout en foudroyant la Serpy du regard. Non mais pour qui se prenait-elle celle-là ? D'autant plus que Wil', son cavalier, était tout aussi magnifique que le sien. Qu'elle se le garde et qu'elle lui fiche la paix. Non mais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clem-clem-zinerth.blogspot.com/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Près des portes de chênes...   Dim 2 Nov - 0:31

Wilbur ne broncha pas lorsqu'Aranya lui prit le bras. Autant essayer de s'y faire tout de suite. Le Serpy passa son regard sur chacune des personnes qui se trouvaient là. Ses premières attentions furent pour Alban comme sa présence se propageait nettement dans le hall. Les yeux qu'Aranya lui avait fait n'avait pas échappé au Serpy. Mais il se surprit à n'éprouver aucun mécontentement. Il appreciait Alban. Près de lui venait de s'approcher une élève qu'il n'avait encore jamais vu. Une espèce de folle visiblement, d'après les mimiques diverses qu'elle méttait en scène. Pourtant, Wil' esquissa un sourire compatissant lorsqu'elle bondit près de son propre cavalier en jetant à Aranya un regard noir. Le Serpy tourna la tête vers sa cavalière, et ne put s'empêcher de la couver un instant du regard. Elle avait dit qu'elle "ferait des efforts" pour le bal. Elle avait tenu parole. Et même plus encore. Wil' n'avait jamais réussi à trouver une jeune fille agréable à regarder, car il ne savait pas avec quels critères se hisser jusqu'à ce don qu'était la vision du beau chez les autres. Pourtant, ce soir, il trouvait Aranya dangeureusement élégante et magnifique. Loin de lui son approbation à penser cela. Bien au contraire, Wilbur repoussait toutes les attirances qui pouvaient malencontreusement l'attirer près de la jeune fille, au sens psychique du terme. Wil' cligna des yeux. La question d'Ara flotta jusqu'à lui, et eut un peu de mal à lui soutirer une réponse immédiatement. Surtout parce que, adréssée à lui, cette interrogation se truch'mutait vers d'autres paires d'yeux exclusivement féminines. Autant crever l'abscès tout de suite. Wilbur dégaina vers Aranya son plus beau et son plus froid sourire. Il ne s'adressa qu'à elle, et parla de manière à n'être entendu que de ses oreilles à elle :

- Encore plus ravissante encore quand tu cesseras de penser à Jessy. Ou à la concurrence.

Content de lui, Wil' se redressa de toute sa hauteur et leva un sourcil amusé en regardant Ara'. Il était d'affreuse bonne humeur ce soir. Ce qu'il avait laché de parole n'était pas méchant. Juste un peu ironique. Et à vrai dire, le Serpy essayait de se détendre par tous les moyens possible. Exterieurement il se tenait convenablement. Interieurement, Wilbur tremblait avec violence.

- Inutile de te demander comment tu me trouve moi. Il suffit de juger par tous les regards qui me courrent dessus. N'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Près des portes de chênes...   Dim 2 Nov - 0:45

Touchée... Qu'il est agaçant quand il fait ça...

Ara tâcha de conserver son masque de béate satisfaction, et son regard se figea un instant avant de se reporter sur son cavalier d'un soir, car oui, il fallait se faire une raison ce ne serait qu'un soir. Peut être effectivement vaudrait il mieux laisser les autres là ou ils sont, c'est à dire quelque part entre les Limbes du "Peu m'importe" et les limites de "Négligeable".

-D'accord, Willbur. Admettons que tu aies raison... Au moins pour cette soirée, j'ai envie de profiter d'avoir le plus beau cavalier de la promotion.

Ce soir elle n'avait plus envie de se prendre la tête avec les autres, plus envie de se préoccuper de cette salle obsédante, et elle ne voulait que gouter l'instant présent avec ce jeune garçon. A moins bien sûr qu'on ne vint lui chercher querelle cela va sans dire.

-Tu es... Très convenable, très cher.

De sa main gantée, elle chercha cette blanche et glacée de son cavalier. Elle avait grand hâte d'entamer les réjouissances et de se vider l'esprit, et de rayonner, même si ce n'était que pour un soir.

-Quand donc vont se décider les préfets?

demanda t 'elle d'un ton plus aigre qu'elle ne l'aurait voulu en lançant des regards appuyés vers ceux qui étaient présents.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Près des portes de chênes...   Dim 2 Nov - 1:03

[Facultatif qu'il serait dommage de louper... Terrible ^^]

Alban s'était désintéressé et, autant que faire se peut, décalé un peu par rapport à la foule. Eviter une bouffée d'angoisse avant de commencer, voila qui aurait été pas mal. Mais dans la masse de plus en plus compacte des élèves et des "couples" qui se retrouvaient, dans cet amas de déguisements, de maquillage, de mouvements divers, c'était difficile. Il se sentait oppressé, détaché, pas à sa place.

"J'aurais du rester dans les dortoirs. Ils doivent être déserts à l'heure qu'il est. J'aurais du.... Ne pas venir ici, ne même pas y songer un instant."

Oui, mais il y avait Clémentine. Il n'aurait tout de même pas pu lui faire un coup pareil. Il s'humecta les lèvres, s'efforçant à garder son calme, au moins en apparence. Il baissa les paupières. Quand il r'ouvrit les yeux, ce fut pour voir arriver dans son champs de vision un visage connu ; Nor. Sa question lui arracha un sourire. Venant d'elle, sur un ton très légèrement différent, il s'en serait peut être vexé. Il avait eu l'occasion de s'habituer à son ironie, mais avait toujours eu du mal à l'accepter à son encontre. Ego un rien démesuré, peut être. Sans doute. De toute manière, cette fois la question ne se posait pas.


- Intéressant... ? Peut être pas.


Il ponctua sa phrase d'un sourire un peu tordu. Mal à l'aise, il l'était, et manque de chance, ça avait tendance à apparaître au travers de sa neutralité jouée. Il se détourna et souffla doucement, histoire de se reprendre. Droit. Impassible. Alban. L'image qu'on s'en faisait. L'image qu'il souhaitait assumer, ce soir encore. Une chose certaine ; dès la soirée terminée, il irait se terrer quelque part, seul. D'autant qu'un battement sourd et régulier brouillait ses pensées, juste pour l'embêter un peu plus. Pire que tout, il avait l'air d'être le seul affecté... Il mit quelques secondes à comprendre qu'il s'agissait de son propre sang, battant furieusement à ses tempes.

"Mais calme toi, bon sang ! C'est un bal, pas la fin du monde, qui s'annonce."

Cette pensée le fit sourire. Il se demandait dans quelle mesure il serait pas moins inquiet de la fin du monde. Peut être même curieux de voir ce qui se passerait et comment.

"Mon pauvre vieux, tu es complètement, mais alors complètement fou. Irrécupérable."

Sur cette dernière pensée, une voix le fit brutalement sursauter. Clémentine. Il se retourna vers elle... Et la fit sursauter à son tour. Ah ! Mince, fichues lentilles... Il les avait presque oubliées, celles là. Il lui sourit.

Sombre idiot... Il ne devait y avoir qu'elle au monde pour considérer l'association de ces deux mots comme un compliment. Et il ne devait y avoir qu'elle au monde pour avoir le droit de les lui lancer à la figure sans s'attirer sa rancune.


- Navré.

Il allait rajouter quelque chose, lorsqu'elle s'arrêta au beau milieu de sa phrase et vint coller son épaule contre lui.

"Gneeh ?! Kessékispasse ?"

Il suivit le regard noir de la préfète et tomba naturellement sur... "Aranya ?" Il haussa un sourcil, n'ayant pas du tout suivi. Il n'avait pas remarqué le regard de la Serpentard à son encontre. Il avait eu l'occasion de constater l'inimitié existant entre les deux jeunes filles, mais dans le contexte présent, il n'avait pas compris ce qu'il se passait exactement.

Il aurait volontiers demandé à Clémentine s'ils pouvaient trouver un endroit un peu moins peuplé (quoique c'était, ce soir là, tout relatif), mais la jeune Serdaigle était à l'évidence bien moins associale que lui. Ce qui n'était pas particulièrement difficile en soi. Il se tint coi.
Après un bref moment d'hésitation, il fit glisser son bras autour des épaules de sa cavalière.
Revenir en haut Aller en bas
Clémentine Zinerth
avatar
Sorcier confirmé
Féminin
Age : 24

Espace perso



To day Today :
 


MessageSujet: Re: Près des portes de chênes...   Dim 2 Nov - 13:28

[ xD Merci ! Bravo pour les croquis. Chais pas où tu trouves le courage de les colorier. Moi ça me gonfle, j'le fais jamais !! Pas bête l'idée des dessins tiens... Je recopiterais surement ton idée moi aussi ! ]

Clem' en finissait de foudroyer Aranya du regard. Après tout ce n'était qu'une soirée de bal, pas de quoi perdre tous ses cheveux. Une fois Halloween passé, Clem' renfilerait ses habits de sorcières, ses attitudes normales ( ... ) d'élève normale. A cette pensée, la Préfette se surprit à penser que ce soir, il valait mieux profiter de tout et avec plaisir. La Serdette posa son regard sur Sylvia et lui fit un grand sourire. Au début, Clem' pensait comme elle. Halloween, une fête commerciale, inutile et un peu idiote. Elle pensait comme elle... jusqu'à ce qu'Alban lui demande d'être sa cavalière. A partir de ce moment là, Halloween était devenu pour la Serdette la plus bêêêlle de toutes les fêtes païennes, bien entendu ! Clémentine dû certainement rougir lorsqu'Alban encercla ses épaules de son bras. La Serdette écouta ce qui se disait d'une oreille distraite. Mais ne réussit qu'à capter une remarque qui lui fit froid dans le dos. Elle porta son regard vers son cavalier.

- Mince c'est vrai, les Préfets doivent ouvrir le bal ! Vraiment bête comme idée en fait... Je ne sais pas qui a instauré ce truc. Mais j'imagne que je n'ais pas le choix. Enfin... que nous n'avons pas le choix, cher Alban.

* Errrrf mais attends deux minutes... Si Mimi n'a pas de cavalier... ca fait d'ja un couple en moins sur la piste pour l'ouverture ! Diantre ! Esperons que les autres Préfets puissent venir danser aussi, sinon je me liquefie sur place *

Clémentine souriait de toutes ses dents en repoussant cette idée dans un coin de sa tête. Avec assurance, elle glissa son bras sous celui d'Alban et releva legerement le menton en entrainant son cavalier vers les grandes portes, largement ouvertes. Un étrange silence passa dans la pièce, annoncant le départ imminent d'une musique triomphale. Il fallait y aller...

- Bien. Alban, prêt à t'exposer devant toute une troupe de dindes et de hyènes affamées !? Enfin... J'veux dire... partant pour danser devant tout Poudlard réunit ? Oh, après tout ce n'est que l'affaire d'une petite valse... tous seuls...au milieu de la piste...

Bon. 'Valait mieux se taire si c'était pour dire des bêtises pareilles. Bêtises qui eurent, de surcroît, le don de flanquer les chocottes à Clémentine. Discretement, la Serdette posa sa main - celle qui ne tenait pas le bras d'Alban -, sur son coeur. Celui-ci battait tellement fort qu'elle eut peur de le voir se decrocher. Elle respira à fond et stoppa aux portes de la Salle en compagnie d'Alban. Le bal se devoila sous ses yeux. La piste était immensement déserte ! Les regards n'étaient pas encore rivés sur les couples Préfets, mais une fois que la musique partira, alors tout sera... différent. Clem' porta son regard sur son cavalier. Comment ne pas se sentir rassurée tout de suite Lorsqu'Alban se tenait près de vous ? Peut-être faisait-il peur à d'autres ! A d'autres, oui, mais certainement pas à Clémentine. Celle-ci ne put s'empecher d'esquisser un doux sourire, pas vraiment adréssé à son cavalier, plutôt pour elle-même. Elle se calmait tout de suite quand elle pensait à lui, aux efforts qu'il avait fait - rien que pour elle ? -, et à la planitude qu'il degageait. Mais peut-être était-il aussi nerveux qu'elle. La jeune Serdette ne voulait que le rassurer. Seulement, elle ne s'y prenait pas très bien pour cela.

- J'me suis entraînée tu sais. Pas de risque que je t'écrabouille les pieds. Presque pas de risques disons... Tout se passera bien. Tu danses avec une Préfette tout de même, soit-en fièr !

La jeune fille rit nerveusement. Elle baissa le nez deux secondes. Car de bien difficiles paroles depassèrent ses pensées. Elle baissa la voix.

- En tout cas, je suis heureuse de danser avec toi ce soir. Vraiment. Heureuse et fière et un peu...
* Impatiente ! Euphorique ! Remplie de bonheur ! *
- ... effrayée.
* No Comment -____- *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clem-clem-zinerth.blogspot.com/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Près des portes de chênes...   Dim 2 Nov - 13:59

Le serdaigle ne put s'empêcher de sourire en regardant l'improbable couple de Clem' et d'Alban... Pas un sourire moqueur, ou ironique, mais plutôt complice et amusé.

Je suis sûr qu'ils seront très bien tous les deux, entre ma préfète et mon n'Alban nah mwa. Pas d'bol pour l'ouverture cela dit...

OUps!

Exclamation parlée qui s'échappa malencontreusement de sa bouche alors qu'il pensait à l'ouverture : il avait complètement négligé un détail qui n'en devenait plus un, maintenant : Nor était préfète elle aussi !

-Mais quel crétin je fais... Qu'est ce qui m'a prit d'inviter la préfète de Gryffondor alors qu'elle était censée ouvrir le bal? ET qui a eut l'idée saugrenue de nommer Nor Préfète?

Bref, autant de pensées capitales et vitales se bousculait dans son crâne, et il commençait même de s'interroger sur l'opportunité de choix de son costume aux chaussures trop grande. Le spectacle risquait d'être dantesque.

-Heureusement que le ridicule ne tue plus... Il aurait fallu me ressuciter plusieurs fois.

Au moins, il pouvait voir le bon côté de la chose, il focaliserait toute l'attention (et le ridicule) sur Gryffondor.




Edit Alban : la suite ICI
Revenir en haut Aller en bas
Miss Je-sais-tout
Sylvia Stender
avatar
Miss Je-sais-tout
Féminin
Age : 29

Espace perso

Mood & RP en cours :
 



MessageSujet: Re: Près des portes de chênes...   Dim 2 Nov - 19:04

-Alex? Sylvia? Ara? Qu'est-ce que vous faîtes là? demanda Mimi Angel. Je pensais que vous seriez partis vous déhancher tout de suite sur la piste de danse dès votre arrivée.

Sylvia ouvrit des yeux comme des billes. Mimi était-elle devenue folle ou s'était-elle violemment cognée la tête contre une quelconque étagère en hauteur ? Sylvia pensait sérieusement à l'une des deux hypothèses. Elle ne voyait pas comment la jeune fille de Serpentard pouvait consciemment penser cela.

"Tu croyais vraiment que j'allais fricoter avec cette ambiance de débauche?" s'esclaffa-t-elle. "Au lieu de dire des énormités pareil, tu devrais penser à te trouver un cavalier. Les préfets doivent ouvrir le bal tu sais...!"

Une foule d'élève inonda bientôt la grande salle de superbes costumes. Sylvia repéra Clémentine qui était apparemment venue avec Alban, un élève de Serpentard. Sylvia n'avait pas eu beaucoup de temps ces derniers jours, et n'avait pas put beaucoup discuter avec Clémentine. Elle se fraya un chemin entre les costumes à paillettes et toiles d'araignées de synthèse pour lui signifier sa présence. Après tout, tout le monde était maintenant au courant de sa présence.

"Salut Clémentine. Joli costume. Il va plutôt bien avec ta chevelure bleue ! Au moins, à Halloween, personne ne risque de te prendre pour une illuminée avec tes cheveux",
dit-elle en souriant.

Bien que Sylvia commençait à connaître Clémentine, elle avait toujours en tête cette première impression qui lui était venue en voyant cette fille se pavaner avec des cheveux verts fluos. Maintenant, ils étaient certes passés au vert & Sylvia savait que Clémentine n'était pas une fille totalement débauchée... pas totalement justement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sylvia-stender.blogspot.com/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Près des portes de chênes...   Dim 2 Nov - 19:53

- Au faites désolé pour le retard, tout à l'heure, j'ai été ralenti pas Peeves, mentit-il pour ne pas avouer qu'il avait eu des problèles avec ses cheveux.

Milo éclata de rire en voyant la tête de la Poufsouffle. Il avait lui aussi prévu quelque chose. Il sortit de sous sa veste un masque de diable et le mit sur son visage. Un diable marin... Il ne savait pas si ça existait mais il s'en fichait un peu en faites.

- Un diable qui danse avec une trollesse. Pourquoi pas!

Il sourit à Hannah. Soudain, un détail lui revint en mémoire. Il blémit. Heureusement, le masque rouge cachait son visage. Il demanda à Hannah:

- Hum... Dit... Les... Les préfetes doivent pas ouvrir le bal avec leurs cavaliers?

Pas qu'il ne savait pas danser... Mais ouvrir le bal...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Près des portes de chênes...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Près des portes de chênes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Hpsse - Forum RPG, Poudlard interactif :: [ ... ] :: Pensine-