AccueilHomeGalerieFAQCalendrierRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Rappels importants

Ici, nous demandons : 15 lignes de RP minimum,
une orthographe soignée, et avoir au moins 13 ans.
La lecture du règlement est indispensable. Pensez-y !

Et l'intrigue ?

L'histoire de notre forum est construite comme une énigme
à résoudre. Ici, tout le monde peut devenir un héros.
Vous voulez y participer ? Lisez ceci.

Partagez | 
 

 Au pied de la Cabane Hurlante - tôt le matin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Au pied de la Cabane Hurlante - tôt le matin   Ven 13 Fév - 14:37

Ce matin là, Alban avait été l'un des premiers se lever et s'était éclipsé se son dortoir dans le plus grand silence, Minuit sur ses talons. Dans la Grande Salle déserte à cette heure matinale, il avait gratifié le félin d'une soucoupe de lait, tandis que lui même inspectait d'un œil critique le petit déjeuner que lui proposaient les corbeilles entreposées sur la table des Serpentards. Pas plus que les autres jours il ne daigna avaler quelque chose, néanmoins, il chaparda trois ou quatre carrés de sucre qui atterrirent dans sa besace, soigneusement emballés.

"Sait on jamais."

Il laissa ensuite là son chat, avant de traverser le Hall d'entrée, puis le parc givré, avant de se poster devant les grandes grilles du château. Cette semaine, les sorties à Pré-au-Lard étaient autorisées, mais il aurait du attendre une ou deux heures encore avant de pouvoir passer. Aussi invoqua t il son emploi au Chicaneur pour sortir dès lors.

Le petit village de Pré-au-Lard semblait s'être calfeutré, ensommeillé. Seuls signes de vie, la fumée des cheminées qui s'élevait lentement, paresseusement au dessus des vieilles bâtisses. Il avait fait froid, cette nuit ; le sol était recouvert d'une fine pellicule de givre, rendant un paysage blanchâtre, brumeux et apaisant.

Alban resserra sur lui sa longue cape noire, et enfonça ses mains dans ses poches. Une mince buée s'échappait de ses lèvres au rythme de son souffle, ajoutant à la fragilité du tableau. Le jeune Serpentard traversa le village et s'en éloigna quelque peu en prenant la route de la Cabane Hurlante, silencieuse depuis bien des années. Toujours en silence, il s'assit dans le semblant de neige, laissant le froid et l'humidité transpercer ses vêtements, l'anesthésier. Et ses pensées vagabonder.
Revenir en haut Aller en bas
Phillip O'brien
avatar
Sorcier confirmé
Masculin
Age : 26

Espace perso

MessageSujet: Re: Au pied de la Cabane Hurlante - tôt le matin   Ven 13 Fév - 22:43

Après cette nuit passée dans cette salle sombre et poussiéreuse à la lumière d'une bougie, Phillip décida qu'il devait prendre l'air... surtout après une nuit aussi peu fructueuse...
Il sorti des bureaux du chicaneur, tout en enfilant sa cape et des vêtements plus chauds... Le soleil allait bien tôt se lever...


"Mon dieu, j'ai donc passé la nuit sur un sur un sujet voué à l'échec..."
pensa-t-il en son for intérieur, tandis qu'il se soufflait sur les doigts pour se les réchauffer...


Il marcha, dépassa la poste, les magasins, et s'arrêta auprès de scribenpenne, en songeant qu'il lui faudrait un peu d'encre et de parchemin bientôt... s'il voulait garder sa place dans ce journal...
Entre les murs de cette boutique et de sa voisine, Gaichiffon, il y avait un petit terrain désaffecté, colonisé par les gnomes et les mauvaises herbes. En cherchant une de ces petites bestioles humanoïdes qu'il adorait voir se débattre, il aperçut au loin une silhouette noire, marchant calmement sur le chemin qui menait à la cabane hurlante...


"Qui peut être debout à cette heure-ci, à part les écrivains en perte d'inspiration et attirant la malchance?..."

toujours en regardant furtivement le sol, Phillip commença à traverser le terrain vague, dans l'intention de rejoindre le voyageur matinal...

_________________


un pote à moi fait un blog BD... http://bdingue.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Au pied de la Cabane Hurlante - tôt le matin   Dim 15 Fév - 14:26

Les craquements de pas dans son dos arrachèrent au Serpentard un frisson désagréable que le froid n'avait pas pu lui soutirer. Un animal en quête d'une pitance ? Non, deux temps seulement. Il s'agissait par conséquent d'un bipède. Plus probablement un être humain, donc un sorcier. Le genre de créature qu'Alban n'avait pas forcément envie de côtoyer à cet instant. L'extérieur et l'intérieur de lui même s'accordaient bien, à ce instant, un fond mélancolique et froid. Un peu poétique, peut être... d'une branche romantique, sûrement. L'apitoiement sur soi même, qu'il ne s'accordait qu'assez rarement et toujours en l'absence de témoin.

L'arrivée de cet élément perturbateur risquait de bousculer et briser le fragile équilibre de sa tranquillité. Il préféra donc prendre les devant, afin de donner le ton.

- Je ne veux pas savoir qui vous êtes, seulement ce que vous voulez,
lança t il donc à voix haute, et sans se retourner vers l'intrus.
Revenir en haut Aller en bas
Phillip O'brien
avatar
Sorcier confirmé
Masculin
Age : 26

Espace perso

MessageSujet: Re: Au pied de la Cabane Hurlante - tôt le matin   Lun 16 Fév - 23:35

Phillip s'immobilisa aussitôt, et reconnu la voix de son collègue. Alban. Le type froid que pas grand monde portait réellement dans son cœur... Phillip ne bougea plus, et commença à se demander si ce type faisait exprès d'être glacial, ou si au contraire il luttait contre (auquel cas ça ne marchait pas...), ou si c'était seulement une âme en peine qui se donnait un genre, mais qui mourrait d'envie d'un peu d'affection.

Phillip ne répondit pas. Il attendait. Il se demanda combien de temps ce type allait poursuivre son petit jeu et son petit rôle. Visiblement, un petit moment. Mais peut-être passait-il une mauvaise épreuve... Peut-être était-il en plein désarroi et s'isolait pour pouvoir décompresser et faire le point... Ou bien avait-il un projet bien particulier en tête et lui, Phillip, allait tou gâcher si il s'attardait...

Il se décida tout de même à briser le silence, pour étudier un peu la réaction du ténébreux serpentard...

-je veux savoir ce qui te pousse à traiter les gens aussi froidement, et ce qui me pousse à rester là avec toi plutôt que de te laisser seul méditer sur ton manque d'amis... Je veux savoir si quelque chose ne va pas, si je suis la cause de ce quelque chose, si je suis le seul qui ait l'air de t'éxaspérer, si il existe chez toi le moindre intéret pour autrui, si cet intéret n'est pas motivé uniquement par le sarcasme ou la froideur. C'est à peu près tout, je crois.

"Mais sache que la ou les réponses que tu comptes me fournir pourront servir à l'intégralité des questions que je me pose sur toi." pensa-til.

Cette tirade s'était modelée dans son esprit alors qu'il méditait sur ce type, debout dans le froid du matin, à deux pas de la cabane hurlante et après une nuit blanche... Il avait fallu bien une bonne trentaine de secondes pour que Phillip réponde, mais Alban ne s'était toujours pas retourné...

_________________


un pote à moi fait un blog BD... http://bdingue.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Au pied de la Cabane Hurlante - tôt le matin   Mer 18 Fév - 15:19

Alban fut surpris, autant par la voix - qu'il avait déjà entendue quelque part - que par l'aplomb et la tirade du Gryffondor. Pour la peine, il tourna vaguement la tête vers l'autre. Mais il ne se releva pas, déjà amplement engourdi par le froid, autant éviter un vacillement ridicule en tentant de se mettre debout. De toute manière, il n'avait pas plus envie que ça de bouger.

"Pourquoi je suis froid envers les autres ?
Pourquoi il reste là tout de même ?
Est ce que quelque chose ne va pas ?
Est il la cause ?
Est il le seul à m'exaspérer ?
Mon intérêt pour l'Autre et sa motivation ?
Joli interrogatoire...."


- Bon, dans l'ordre ; je n'ai aucune raison ni aucun intérêt à me comporter autrement ; c'est auprès de toi même que tu dois trouver la réponse, je ne fais pas dans la legilimencie mais sache néanmoins que la présence ou l'absence d'une chose aussi futile que l'amitié n'est pas source à méditer ; des choses ne vont pas, sans doute, reste à savoir si ça me concerne où non ; en être là cause... je dirais que cette pensée spontanée trahit un certain égocentrisme, de même pour la question suivante ; je peux avoir de l'intérêt pour l'Autre motivé uniquement par ce qu'il est... à savoir un quelconque intérêt. Je ne m'encombre pas d'inutile.

Il se tût un moment, le temps de reprendre son souffle après cette longue réplique un peu mécanique.

- Autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Phillip O'brien
avatar
Sorcier confirmé
Masculin
Age : 26

Espace perso

MessageSujet: Re: Au pied de la Cabane Hurlante - tôt le matin   Jeu 9 Avr - 14:56

[désolé pour le si grand retard, mais je n'avais pas vu que tu avais répondu...😉]

Phillip se tint coi, mais resta à observer le serpentard de manière plus précise... un type pas très grand ni très épais, mais avec une sorte de déplacement élégant et à la fois plein d'hésitations...

"et en plus, il a bonne mémoire, et sait répondre ou se taire quand il le faut... intéressant. Mais surtout, cela confirme les impressions que j'avais de lui. il me reste encore des questions, mais dois-je vraiment m'attendre à des réponses claires?"

Phillip ne dit rien pendant un moment, et détourna le regard de l'élève. Il resta à l'écoute de la petite brise qui lui envoyait des frissons dans le cou à intervalles réguliers... Il releva son écharpe tant bien que mal, afin de mieux se couvrir. Sans succès. Maintenant le froid passait par la fente entre son écharpe et le col de son manteau.

-oui. Autre chose, dit-il après une bonne minute de silence. Ou plustôt deux... Déjà, et sans vouloir paraitre curieux ou malveillant, que fais-tu ici? Et as-tu besoin de quelque chose ou d'aide?

"On ne sais jamais, et il vaut mieux repartir sur des bases saines..."


-et puis une deuxième chose... désolé si je t'ai parut insistant, mais j'avais trouvé déjà ton comportement étrange, alors il fallait que j'éclaircisse quelques points... et... juste pour savoir... pourrais-tu m'aider à l'occasion? J'essaye d'écrire un article sur le ronflak cornu, et je me trouve confronté à des témoignages aussi bizarres que contradictoires... étant plus expérimenté que moi au chicaneur... tu pourrais me donner un coup de main, ou des conseils?... s'il te plait?...

Phillip avait fini sa phrase avec hésitation, se demandant en son for intérieur s'il n'avait pas choisi la mauvaise personne pour collaborer gentilment à la création d'un article...

_________________


un pote à moi fait un blog BD... http://bdingue.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Au pied de la Cabane Hurlante - tôt le matin   

Revenir en haut Aller en bas
 

Au pied de la Cabane Hurlante - tôt le matin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Hpsse - Forum RPG, Poudlard interactif :: [ ... ] :: Pensine-