AccueilHomeGalerieFAQCalendrierRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Rappels importants

Ici, nous demandons : 15 lignes de RP minimum,
une orthographe soignée, et avoir au moins 13 ans.
La lecture du règlement est indispensable. Pensez-y !

Et l'intrigue ?

L'histoire de notre forum est construite comme une énigme
à résoudre. Ici, tout le monde peut devenir un héros.
Vous voulez y participer ? Lisez ceci.

Partagez | 
 

 Une bulle blanche - Temps indéterminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Une bulle blanche - Temps indéterminé   Mar 17 Mar - 21:13

Une admission d’hospitalisation à Sainte Mangouste pour cause de dépression nerveuse était une démarche qui répondait un certain nombre de points de protocoles plus ou moins contraignants auxquels Alex Auhesse avait du se soumettre. Heureusement pour lui, la jeune directrice de l’école de magie l’avait accompagné et épaulé dans les premières démarches, sans quoi le jeune garçon se serait sentit totalement perdu dans l’univers bien particulier de l’hôpital. Un univers dont on ne pouvait pas avoir la moindre idée à moins d’y être soi même plongé. De plongeon, c’en était un, et pas des moindres, dans ce vaste inconnu, un peu perturbant et stressant pour le Gryffondor déjà largement épuisé et surmené.

Pour commencer, en plus de l’accord conclu avec la directatrice de Poudlard, Stéphy Wulfric, un contact avait été établi avec ses parents en déplacement, afin que ceux-ci donnent leur accord légal. Tout ça n’était que paperasse dont il était plus ou moins exempt, puisqu’au final, il n’avait pas grand-chose à décider lui-même ; les formalités d’admission lui passèrent au dessus de la tête, tandis que miss Wulfric s’occupait de tout.

Malheureusement, elle ne pouvait pas non plus l’accompagner dans tout, puisque qu’il du ensuite passer un éprouvant entretien de pré-admission, d’une durée totale d’une vingtaine de minutes… Même si à ses yeux, il semblait avoir duré des heures, à cause de la fatigue qu’il avait lentement accumulé par le manque de sommeil à Poudlard. Celui-ci avait pour objectif de déterminé les attentes et les besoins du gryffondor au cours de cette hospitalisation, ainsi que d’aborder ses éventuelles craintes et questions… Il y en avait toujours quand on débarquait dans un lieu inconnu. Qui plus est un lieu clos où l’on devrait passer un temps indéterminé, déraciné de son environnement quotidien. C’était d’ailleurs le but, comme lui avait stipulé le médecin qu’il avait vu à cette occasion ; se défaire du monde dans lequel on vit, s’isoler dans un genre de « bulle » protégée, afin de prendre le repos et le recul nécessaire à une introspection constructive, pour pouvoir avancer doucement, pas à pas, y voir clair.

Enfin, toutes les démarches terminées, et son accord pris (plus pour la forme qu’autre chose, puisque légalement, il n’avait pas de pouvoir décisionnel), on l’avait conduit à ce qui serait, pour un temps, sa chambre et son univers tout à la fois. Une chambre seul. Il disposait ainsi entre quatre murs blancs de sanitaire, d’un lavabo surmonté d’un miroir, d’un lit couvert de draps blancs, une armoire murale blanche, une petite table blanche et une chaise en bois. D’autre part, sa baguette lui avait été retirée, puisqu’il lui était interdit de pratiquer la magie à l’intérieur de l’hôpital. De même que la plupart de ses effets personnels. Il n’avait droit, pour l’instant, qu’à des livres et quelques vêtements de rechange. Plus tard, si tout se passait bien, il recevrait l’autorisation de garder plus de choses ; musique, nécessaire à écrire, chocolats, bonbons et autres… On lui avait également présenté le médecin duquel il était à la charge, ainsi que son infirmier référent (la personne à laquelle il devait faire appel pour tout souci ou toutes demandes).

On lui avait finalement expliqué que pendant les trois premiers jours, il n’aurait droit à aucune visite, de sorte que l’équipe médicale puisse évaluer son adaptation à son nouvel environnement en même temps que son comportement général avant l’introduction de tiers qui pouvaient se révéler comme autant d’éléments perturbateurs. Or, de perturbation, le garçon n’en avait pas besoin davantage. Surtout dans son cas, puisque la raison de son arrivée, étaient que les nerfs lâchaient. Aussi lui avait on conseillé d’user principalement de ce temps pour se reposer et « prendre le rythme ». Le rythme en question était pratiquement exclusivement réglé par les plateau-repas, trois par jour à 8h, 13h et 17h30. Certes, la nourriture proposée ne valait pas celle servie par les elfes de maison de Poudlard lors des fameux banquets, mais restait tout à fait correcte, de présentation et de goût plus qu’acceptables. En dehors de ça, un interne passait aux environs de 21h, vérifier que tout allait bien, et le réveil était assuré à 7h30.
Revenir en haut Aller en bas
Co-Administrateur
Alex Auhesse
avatar
Co-Administrateur
Masculin
Age : 33

Espace perso



Aparecium :
 


MessageSujet: Re: Une bulle blanche - Temps indéterminé   Mer 18 Mar - 10:15

Alex venait d’arriver de Poudlard, où il avait perdu presque tout ses moyens. Il n’arrivait plus à réfléchir, surtout il devenait agressif en plus d’être paranoïaque. Il était passé par toutes sortes de sentiments qui ne lui ressemblaient en rien. Il s’était disputé avec Aranya mais avait aussi laissé tomber son club sur un coup de tête, un mauvais coup de tête. Il lui fallait du recul. Ils avaient décidé, Miss Wulfric, ses parents qui étaient en déplacement, ainsi que lui-même ; de convenir d’un moment passé en dehors de Poudlard, dans un lieu où l’on s’occuperait de lui, mais aussi là où il pourrait enfin se reposer… Sainte Mangouste lui était tout indiqué : Il y serait surveillé et aidé.

Après un long moment passé avec un docteur de l'hôpital, on l'avait emmené à sa nouvelle chambre qui serait sienne durant le moment de son absence de l’école. Il s’y installa plus ou moins rapidement. Interdit de pratiquer toute magie sans surveillance, sa baguette lui avait été confisquée dès son arrivée. Il s’assit sur son lit, qui n’était pas aussi confortable que son lit à baldaquin au château, mais qui n’était pas si désagréable que ça… Il regarda distraitement les alentours de sa chambre qui était plutôt petite. Il n’y avait rien aux murs, rien qui puisse lui apporter la moindre émotion. Il se sentait comme vidé de tout. Il avait espoir que les choses s’arrangent c’est pourquoi il était beaucoup plus calme qu’à son départ de Poudlard :

-Vous allez me manquer. Dit-il dans un murmure avec la larme à l’œil…

Il se laissa tomber en arrière et regarda le plafond qui était tout aussi vide que les murs. Sa respiration se faisait de plus en plus régulière et il commençait à s’endormir peu à peu. Terrassé par le sommeil, il ne mit pas longtemps à sombrer. Par ses nouveaux rêves, il se vit tomber dans une salle cubique et noire, tantôt une main tendue vers lui semblait lui demander aide, mais lorsqu’il l’eut agrippée, celle-ci se transforma en une griffe effrayante pour enfin devenir une queue de serpent qui le serrait fortement au poignet en le tirant vers elle.

Il ouvrit les yeux, étant réveillé par un bruit venant de sa porte de chambre. Quelqu'un venait le voir, mais qui était-ce donc? Son infirmier? Un docteur? On lui avait tout expliqué afin de ne pas le paniquer plus qu'il ne l'était déjà, mais l'arrivée dans cet environnement le mettait dans une certaine crainte qui se voulait rassurante à la fois. Combien de temps avait-il dormi? Impossible à dire, il ne savait même pas depuis combien de temps il était arrivé à l'hôpital. Un heurt se fit entendre à sa porte pour, ce qui lui semblait, la seconde fois...

_________________


Dernière édition par Alex Auhesse le Jeu 19 Mar - 15:24, édité 5 fois (Raison : Ortho[merci])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une bulle blanche - Temps indéterminé   Mer 18 Mar - 22:34

Une jeune femme entra, une infirmière à en juger à la blouse blanche qui recouvrait partiellement une longue robe de sorcière bleu nuit. Elle portait un plateau fumant qui eut au moins l'avantage d'indiquer l'heure à Alex, puisque, comme on le lui avait dit, les repas étaient servis avec une régularité métronomique. 13h, donc. Il n'avait pas dormi tant que ça.
La femme lui adressa un large sourire et se déchargea de son fardeau sur la petite table.


- Bonjour, Alex. Moi, c'est Kate. Tu viens d'arriver, n'est ce pas ? Tout se passe bien ?


"Kate" balaya des yeux la pièce impersonnelle. Attendit poliment une réponse de la part du garçon, puis s'éclipsa en fermant la porte derrière elle.
Le repas s'avérait composé d'une soupe d'oignon, et d'un morceau de blanc de poulet accompagné de haricots verts et d'une épaisse purée à l'aspect collant.

Soudain, il prit conscience de la présence d'une autre personne dans la même pièce que lui. Une fille qui devait avoir à peu près son âge le regardait intensivement, un sourire mutin sur les lèvres, debout devant la porte. Il ne l'avait ni vue, ni entendue rentrer en même temps que l'infirmière.

Plutôt petite, elle avait de courts cheveux bruns, coupé de manière un peu irrégulière, ce qui les ébouriffait, sans lui donner une allure négligée. Ainsi, deux mèches plus longues encadrait un visage très doux, aux traits encore enfantin, éclairé de deux grand yeux lumineux. Il ne l'avait jamais vue, du moins ne lui rappelait elle rien.


- T'es nouveaux, toi, c'est ça ? lança t elle brusquement d'une voix chantonnante.
Revenir en haut Aller en bas
Co-Administrateur
Alex Auhesse
avatar
Co-Administrateur
Masculin
Age : 33

Espace perso



Aparecium :
 


MessageSujet: Re: Une bulle blanche - Temps indéterminé   Jeu 19 Mar - 10:26

Par le fait qu'il n'avait pas dormi depuis très longtemps, Alex eut beaucoup de mal à rassembler ses idées et répondre à l'infirmière qui venait de lui apporter son repas. Il aurait bien voulu la remercier, mais il ne trouvait pas ses mots. Il s'était contenté de lui sourire, la regardant disparaitre derrière la porte blanche de sa chambre. Il contempla son plateau qui n'était pas désagréable. Certes, les quantités qu'il ingurgitait d'ordinaire étaient largement plus importantes, mais il aurait dans le ventre de quoi survivre à son après-midi.

A la température de ses aliments, étant trop chaude pour lui, il se leva et regarda sa chambre qu'il n'avait que survolé jusque là. Il recommençait à la regarder distraitement lorsqu'il vit qu'il n'était pas seul dans cette pièce. Une jeune fille le regardait avec curiosité. Elle le questionna avec un ton qui était très jovial aux oreilles d'Alex, à quoi il répondit:

-Euh...oui...je suis nouveau en effet. Je...pardon mais...que fais-tu dans ma chambre? Je croyais que je n'avais pas le droit d'avoir de visites pour l'instant? Rassure-toi, ta présence ne me gène pas, au contraire, je me sens rassuré de ne pas être tout seul, mais je me pose la question. Tu ne risques pas d'avoir d'ennuis? Ce serait dommage que pour notre première discussion, tu te fasses disputer...

Il regardait fixement les yeux de son hôte qui lui inspirait confiance, calme et harmonie. Il n'avait jamais vu cette personne et pourtant elle le mettait à son aise. Pour ne pas courir le risque qu'elle prenne mal ses propos, il lui lança un généreux sourire franc et joyeux.

Encore fatigué de son très court sommeil, Alex était dans le vague. Son repas prenait des températures acceptables, mais encore trop chaudes pour lui. Il s'allongea sur son lit mais resta bien éveillé. Il attendait, avec une impatience certaine, que la jeune fille poursuive. Pour qu'elle ne soit pas trop intimidée par le dialogue du premier contact, Alex ajouta:

-Moi c'est Alex, Alex Auhesse. Et toi, comment je peux t'appeler?

La présentation étant sur le point de se faire, Alex attendit la suite des évènements...

_________________


Dernière édition par Alex Auhesse le Jeu 19 Mar - 19:20, édité 5 fois (Raison : Ortho[merci])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une bulle blanche - Temps indéterminé   Jeu 19 Mar - 12:29

Le sourire de la jeune fille diminua quelque peu, son regard s’attrista.

- Je suis enfermée ici, confia t elle à Alex, avec une moue ennuyée.

Mais très vite, elle s’illumina à nouveau, comme s’il ne s’agissait que d’un détail de moindre importance auquel il ne fallait surtout pas prêter attention. Une autre patiente, donc ? Une élève de Poudlard également ? Ou d’une autre école ? Une fois plus Alex avait beau fouiller dans sa mémoire, son visage ne lui rappelait rien. Mais après tout, on ne pouvait pas connaitre tous les élèves d’une école aussi grande que le vieux château.

Elle laissa échapper un petit éclat de rire lorsque finalement il se présenta à elle.


- C’est comme toi. Mais mon vrai nom, c’est Alexandra. Il parait que ça veut dire « celle qui protège les hommes ». Moi, j’trouve ça joli. Même si je pourrais pas protéger beaucoup de gens. Qui sait ?

Se mettant un mouvement, elle s’approcha du garçon, d’une démarche souple et légère, la tête légèrement penchée de côté comme pour mieux l’observer.

- Dis, pourquoi t’es là ? Les gens ils disent qu'il y a toujours une raison quand on est là.
Revenir en haut Aller en bas
Co-Administrateur
Alex Auhesse
avatar
Co-Administrateur
Masculin
Age : 33

Espace perso



Aparecium :
 


MessageSujet: Re: Une bulle blanche - Temps indéterminé   Jeu 19 Mar - 13:03

"Enfermée ici?" Pensa-t-il avec inquiétude. Alex réfléchissait beaucoup à présent. Le visage assombri de son hôte lui faisait quelque chose, comme de la pitié. Mais pas cette mauvaise pitié dégradante que l'on exprime en déception navrante, non la pitié éprouvée lorsque l'on a mal au cœur de voir quelqu'un triste.
Mais tout comme son invitée, Alex passa rapidement à autre chose la voyant "s'illuminer" à nouveau. Le fait qu'ils aient tous deux le même prénom était bizarre mais sympathique.

Elle se dirigea vers lui et semblait glisser sur le sol, progressant dans la pièce avec la légèreté et la grâce d'un oiseau. Arrivant à sa hauteur, elle lui posa une question à laquelle Alex était un peu gêné et confus de lui répondre. Pour une bonne raison, il ne savait pas encore avec exactitude pourquoi il était là. Il savait qu'il n'était pas bien, mais ne connaissait pas les termes techniques de son mal-être:

-En fait, je ne sais pas très bien pourquoi je suis là. Je l'ai demandé parce que je n'arrivais plus à dormir, je pensais à trop de choses et...j'avais peur...peur de dormir. Dans l'école où je suis, il y a un mal qui ne dort jamais et qui nous préoccupe tous. Et de ce fait j'ai voulu quitter l'école pour me reposer, mais je ne pensais pas que je viendrais ici. Nous en avons parlé avec la directrice de Poudlard et mes parents aussi et me voilà.

Alex avait répondu avec franchise mais n'osait pas trop retourner cette même question à sa nouvelle amie, de peur de la froisser. Il se mit à grignoter un ou deux haricots verts. Très gouteux, à sa grande surprise, il en proposa à Alexandra d'un signe de tête affectueux...

_________________


Dernière édition par Alex Auhesse le Jeu 19 Mar - 15:26, édité 4 fois (Raison : Ortho[merci])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une bulle blanche - Temps indéterminé   Jeu 19 Mar - 15:45

La jeune fille hocha la tête aux paroles d’Alex, comme si elle comprenait parfaitement ce qu’il voulait dire. Ce qui semblait d’ailleurs être le cas. Elle avait un regard d’une telle expressivité, et en même temps pétri de ce qui semblait être une douce naïveté candide, qu’il était proprement impensable qu’elle puisse avoir des secrets pour qui que ce soit, ou même la moindre capacité à mentir.

- Elle fait du mal, la chose, dans ton école. C’est triste. Mais tu es tout seul, ici. Pourquoi les autres ils sont pas là ? Ils sont pas fatigués ?

Elle déclina ensuite poliment l’offre d’Alex de partager son repas, apportant une réponse d’une logique parfaite :

- Merci. J’aurai mon plat, moi aussi. Et puis tu dois avoir faim. Ça donne toujours un peu faim quand on dort pas bien. Je peux ?


Elle désigna du doigt le bord du lit, et, sans attendre de réponse, s’y assit, se balançant négligemment de gauche à droite, comme s’il était parfaitement naturel de se trouver là, dans la chambre d’un autre à discuter tranquillement.

- Tu as peur ? Moi j’avais peur quand je suis arrivée. C’est trop blanc, y a pas assez de couleurs. Et puis y a personne pour parler. J’aime bien que tu sois là.

Elle rit, un rire enfantin. Puis redevint sérieuse et reprit la parole.

- Tu crois qu’ils vont venir te voir ? Tes amis. C’est pas rigolo comme endroit. Ils ont peut être un peu peur, eux aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Co-Administrateur
Alex Auhesse
avatar
Co-Administrateur
Masculin
Age : 33

Espace perso



Aparecium :
 


MessageSujet: Re: Une bulle blanche - Temps indéterminé   Jeu 19 Mar - 16:39

Alexandra continuait les questions et Alex était un peu perdu mais appréciait beaucoup la compagnie et le comportement prolixe de son invitée. Elle venait de décliner son offre mais s'était installée près de lui. Alex n'avait rien perçut lorsqu'elle s'assit à ses cotés:

-Eh bien, la chose en question serait un fantôme qui nous fait du mal en nous séparant les uns des autres. C'est triste, surtout, parce que plus personne ne se fait confiance. Et elle vient nous chercher dans nos rêves en les transformant en horribles cauchemars. Je ne dors plus depuis longtemps pour ne plus en refaire.

Elle lui dit une choses franche, naïve et touchante qui lui fit très plaisir. "J’aime bien que tu sois là."
Là Alex se sentit comme envahi d'un sentiment qui balayait toutes ses craintes et ses mauvaise pensées. Après un sourire incontrôlable, il dit:

-J'aime également ta compagnie. Je suis moins craintif qu'à mon arrivée, c'est certain et beaucoup moins effrayé qu'à Poudlard. Mais j'appréhende mon séjour ici. Je ne sais pas ce qui va se passer. Entre cet endroit et l'école, j'ignore tout de ce qui risque d'arriver durant le temps où je serai là.

Lorsqu'elle eut évoqué ses amis, Alex ne put s'empêcher d'afficher une mine triste et très inquiète. Qu'allait-il se passer lorsqu'il aurait enfin droit à recevoir des visites? Quelle genre de nouvelles pourraient lui donner ses amis et Miss Wulfric? Alex avait peur. Il était bien décidé à en finir avec tout ceci, mais pour ses premières heures passées dans l'hôpital, il ne voulait pas y penser. Il appréciait le moment présent. Il se faisait bien à ce nouveau cadre. Bien que très pauvre et exempt de toutes choses émouvantes, il s'y sentait bien...

Il mangeait à présent son repas avec le plus de convenances bienséantes possible. Ayant faim maintenant et son repas n'étant pas servi à outrance, comme il en avait l'habitude, il fallait faire durer tout ça. De temps à autres, il regardait Alexandra avec curiosité. Qui était-elle? D'où venait-elle? Comment était-elle entrée dans sa chambre sans se faire voir de l'infirmière Kate? C'était là des question que Alex aurait voulu lui poser. Mais il s'en abstint:

-Ça s'est passé comment à ton arrivée? Ils ont mis longtemps avant de venir te voir? Je ne sais pas du tout comment les choses vont se passer, je m'inquiète un peu...

_________________


Dernière édition par Alban Cavendish le Ven 20 Mar - 0:42, édité 6 fois (Raison : Ortho[merci])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une bulle blanche - Temps indéterminé   Jeu 19 Mar - 18:11

Tandis qu’Alex mangeait tranquillement son plateau (du moins, son contenu), Alexandra l’observait tout en jouant avec une mèche de cheveux. Elle arrêta un moment son petit interrogatoire, peut être histoire de permettre à son nouveau camarade de respirer un peu, ou de ne pas être obligé de lui répondre tout en mangeant, au risque de s’étouffer avec les haricots ou la purée, ce qui serait somme toute dommage, bien qu'il était dans l'endroit idéal pour une prise en charge rapide en cas de pépin.

Lorsque ce fut finalement lui qui l’interrogea, elle jugea être restée silencieuse suffisamment longtemps et reprit joyeusement la parole.


- Ils sont pas encore venus. Ils doivent être très occupés, je crois. Mais c’est pas grave, parce que maintenant t’es là, alors je suis plus toute seule. C’est un peu inquiétant, mais ça peut pas se passer mal. Sinon les gens ne viendraient pas, pas vrai ? C’est bizarre, les fantômes. D’habitude ils sont pas méchants. Parfois ils lancent des objets pour faire des blagues, mais ils font pas faire des cauchemars. Comment on fait pour voler les rêves et mettre des cauchemars à la place ? Je sais pas faire. Je connais pas de sort pour ça.

Elle esquissa un sourire, comme si elle venait de demander quelque chose de banal du genre « comment peut on prévoir la météo du lendemain ? ».

- Faut pas t’en faire. Si il se passait quelque chose de grave, ils te préviendraient, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Co-Administrateur
Alex Auhesse
avatar
Co-Administrateur
Masculin
Age : 33

Espace perso



Aparecium :
 


MessageSujet: Re: Une bulle blanche - Temps indéterminé   Lun 23 Mar - 11:29

Alex était sur le point de finir le contenu de son plateau lorsque Alexandra le questionna à nouveau. Il amait beaucoup discuter avec elle, elle semblait si...reposante et affective... Alex la regardait avec un air perdu dans le vague, comme admiratif. Ses grands yeux l'apaisaient fortement, et il se sentait déjà plus calme et serein.

Lors de son monologue, Alex n'ayant pas relevé sur les mots rassurants de ses débuts à l'hôpital, il l'écoutait attentivement. Elle avait le don de trouver les mots qu'il fallait pour le mettre en confiance, comme si elle le comprennait mieux que personne.

Cependant, lorsqu'elle eut mentionné les problèmes de l'école, Alex était de nouveau apeuré, mais beaucoup moins qu'à Poudlard. Il se savait loin de Saya et hors de porté des maléfices de la salle du Risèd. Aussi, pour le moment, il ne voulait plus y penser. Le sourire d'Alexandra était un rayon de soleil et il ne pouvait faire autrement que de lui rendre dans même s'en rendre compte:

-Je pense que les élèves qui ont le droit de me rendre visite, ainsi que Miss Wulfric, me donneront des nouvelles...
Tu connais l'école d'où je viens? C'est Poudlard, un grand château. Non?

Alex ne savait rien d'Alexandra. Il voulait en savoir d'avantage sur elle. Elle le rendait currieux:

-Tu as raison tu sais, le fait que tu m'aies trouvé est une bonne chose, tu m'as l'air très seule, trop seule...

Son repas fini, Alex s'allongea sur son lit et fixa le plafond qui était tout aussi blanc que le reste de sa chambre. C'était étrange d'ailleurs qu'il n'y ai pas la moindre trace de vétusté dans la pièces, elle était comme fraichement repeinte. Mais il n'y avait aucune odeur de peinture fraiche. Bizarre mais explicable, ils étaient dans un hôpital sorcier après tout. Alex attendait qu'Alexandra lui réponde...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une bulle blanche - Temps indéterminé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une bulle blanche - Temps indéterminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Hpsse - Forum RPG, Poudlard interactif :: [ ... ] :: Pensine-